Bulletin quotidien de l'écologie en Afrique du 24/12/2020

Publié le Jeudi 24 Décembre 2020 à 12:24 | MAP


Dakar - Voici le bulletin de l'écologie en Afrique pour la journée du jeudi 24 décembre :


 Gabon :

Le ministère de la justice a organisé, du 15 au 18 décembre à Libreville, un séminaire de renforcement des capacités en matière de lutte contre l'exploitation illégale et le trafic des ressources naturelles.

Organisé avec l’appui de l’Office des Nations unies contre les drogues (ONUDC), de la CEEAC et de l’Union européenne (UE), ce séminaire était destiné aux magistrats, officiers de police judiciaire, gendarmes, policiers, douaniers, agents des Eaux et Forêts et à ceux de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), rapporte la presse locale. 

 Zimbabwe :

- Les pays de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) et du bassin Kariba devraient enregistrer des précipitations supérieures à la normale entre octobre et décembre 2020, ainsi que pendant le premier trimestre de 2021, a indiqué la Zambezi River Authority (ZRA).

Les services de jaugeage ont enregistré une augmentation régulière du niveau d'eau dans la rivière Kariba, a souligné le directeur général de la ZRA, Munyaradzi Munodawafa.

"L'autorité continue de collecter et d'enregistrer les relevés quotidiens du niveau d'eau dans ses 14 stations de jaugeage situées dans le bassin de Kariba, les données hydrologiques enregistrées étant utilisées pour déterminer les actions à mettre en oeuvre au réservoir de Kariba», a souligné Munodawafa dans un communiqué.

 Madagascar :

- Le gouvernement malgache envisage d'augmenter la superficie concernée par le programme de reboisement pour atteindre 75.000 ha par an, a indiqué le ministère de l'Environnement et du Développement durable.

Les arbres fruitiers, ceux qui répondent aux besoins de la population, les arbres sources d’énergie, les arbres ayant la capacité de revitaliser le sol et les plantes endémiques de la Grande île sont à prioriser dans ces opérations de reboisement.

Madagascar a l’ambition de planter 60 millions d’arbres cette année pour renforcer, d’une part, la protection de l’environnement et combler les demandes nationales en bois forestiers.

Côte d'Ivoire :

La Côte d'Ivoire vient de se doter d'une aire marine à Grand-Béréby, une ville balnéaire dans le sud-ouest du pays, pour protéger les tortues et les requins. 

Selon un communiqué publié mardi par le ministère ivoirien de l'Environnement et du Développement durable, le lancement officiel de la création de cette aire marine protégée s'est déroulé lundi à Grand-Béréby (à 378 km d'Abidjan) et devrait permettre la préservation d'une vingtaine d'espèces de requins et de raies ainsi que des tortues.  Située sur le littoral dans le sud-ouest, l'aire marine protégée de Grand-Béréby d'une superficie de 23.480 hectares abrite des mangroves, des récifs coralliens et est considérée comme un site d'envergure mondiale de ponte des tortues de mer.