Bulletin quotidien de l'écologie en Afrique

MAP - Publié le Jeudi 20 Mai 2021 à 13:49



​Dakar - Voici le bulletin de l'écologie en Afrique pour la journée du jeudi 20 mai :


Sénégal :

-- Compte tenu de la dépendance actuelle élevée des habitants de Dakar vis-à-vis des transports publics, le Sénégal a adopté un Plan de déplacements urbains de Dakar (PDUD), 2008-2025, qui donne la part belle à la mobilité durable.

Le Sénégal qui veut progressivement migrer vers des transports publics de plus en plus verts dans sa capitale Dakar et dans le reste du pays, entend à l'horizon 2025, progressivement introduire des bus électriques dans le cadre de son plan de mobilité durable et inclusive, rapporte le site de l’agence "ecofin".

Afrique du Sud :

L'Afrique du Sud, qui abrite près de 80% de la population de rhinocéros de la planète, a vu le nombre de spécimens tués diminuer pour la sixième année consécutive, a indiqué le département sud-africain des parcs «SanPark».

Il a, toutefois, souligné que les braconniers, répondant à la forte demande pour les cornes de rhinocéros en Asie où elles sont utilisées pour leurs prétendues vertus en médecine traditionnelle ou comme aphrodisiaques, continuent leurs raids et attaques dans les différents parcs du pays.

Le ministère sud-africain de l'Environnement, des Forêts et de la Pêche avait révélé que quelque 394 rhinocéros ont été braconnés pour leur corne en Afrique du Sud durant l'année 2020, contre 594 en 2019, soit une baisse de 33%.

Cette baisse pour la sixième année consécutive des braconnages de rhinocéros dans le pays est due à plusieurs facteurs, notamment les circonstances entourant la lutte contre la pandémie du Covid-19, le rôle des gardes et du personnel de sécurité et les mesures supplémentaires prises par le gouvernement pour lutter efficacement contre ces infractions, a déclaré la ministre de l'Environnement, Barbara Creecy.

Ethiopie : L'Ethiopie a appelé la communauté internationale à investir dans des projets de lutte contre le changement climatique à l’occasion du lancement de la 3eme campagne de plantation de six milliards d’arbres lors de la prochaine saison des pluies.

Le ministre éthiopien de l'Eau, de l'Irrigation et de l'Énergie, Seleshi Bekele, a présenté à cette occasion les résultats des précédentes campagnes de reboisement (2019 et 2020) devant plus de 100 investisseurs privés.

Au cours des deux dernières années, les Ethiopiens ont planté plus de 10 milliards d’arbres, a-t-il souligné.

Ouganda : Chaque année, les Ougandais consomment 11 millions de tonnes de bananes. Afin de réutiliser les déchets liés à la culture de la banane et les valoriser, TexFad, une petite entreprise ougandaise, développe plusieurs objets : tapis, cheveux, paniers... La start-up recycle les tiges de bananes en fibres textiles.

Le bananier génère aussi de la fibre naturelle avec des propriétés semblables à celles du jute ou du lin. Une richesse qui pourrait donc être exploitée.

Face à cette situation, Muturi Kimani, un jeune entrepreneur ougandais, a créé en 2013 TexFad à Kampala, la capitale du pays. Sa start-up amasse les déchets des bananiers chez les producteurs pour les transformer en textiles, extrêmement solides, et développe de cette manière l'économie circulaire.

Avec cette activité durable et génératrice de revenus, le jeune entrepreneur a pu créer des emplois. Sa start-up compte aujourd’hui plus de 20 salariés.

Cameroun :

-- La capitale camerounaise Yaoundé abrite, du 27 au 29 mai 2021, la première édition de la Foire de l'innovation paysanne au Cameroun (Fipac).

Initiée par la plateforme des producteurs dénommée "Prolinnova Cameroon", la foire est organisée sous le thème "Innovations paysannes pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle, dans un contexte de changements climatiques".