Bulletin quotidien de l'écologie en Afrique

MAP - Publié le Mercredi 2 Juin 2021 à 12:29



​Dakar - Voici le bulletin de l'écologie en Afrique pour la journée du mercredi 2 juin :


Sénégal :

-- Une cinquantaine de tortues marines sont capturées accidentellement chaque semaine, à Joal-Fadiouth (ouest), a signalé lundi le président du comité de gestion de l'aire marine protégée (AMP) de la localité, Abdou Karim Sall.

’’A Joal-Fadiouth, le phénomène prises accidentelles de tortues de mer est une réalité puisque, chaque semaine, au minimum une cinquantaine de cette espèce est capturée’’, a-t-il notamment révélé lors d’un atelier régional de formation en collecte de données sur ce phénomène.

La rencontre est organisée à l’initiative de l’ONG internationale BirdLife, à travers son projet ’’Bycatch’’ (Réduction des prises accidentelles d’oiseaux et de tortues de mer), financé par la Fondation pour la nature (MAVA).

Angola :

- L'Agence angolaise de Résidus (ANR) développe un projet sur la formation des agents de propreté urbaine, pour la valorisation des déchets solides par le recyclage, l’organisation et la formalisation de cette activité dans le pays.

La présidente du Conseil d’administration de l’ANR, Nelma Caetano, a fait cette annonce à la presse, à l’occasion de la Journée internationale du recyclage, célébrée le 17 mai, affirmant que les éboueurs des ordures sont en cours de formation pour la gestation, l’éducation environnementale, l’hygiène et la sécurité au travail.

Pour concrétiser ce projet, l'ANR s'appuie sur le mémorandum signé en février dernier avec l'Institut national de l'emploi et de la formation professionnelle (INEFOP). Le projet a commencé dans la province de Huambo, avec la formation d'un nombre considérable de ramasseurs d'ordures, a-t-elle dit.

Mme Caetano a noté également que "la formation continue des éboueurs nous permettra de s’organiser et de transformer cette classe destinée à la propreté urbaine en coopérative".

Rwanda :

My Dream Home, une entreprise sociale qui révolutionne le recyclage des déchets plastiques au Rwanda, a commencé à produire des matériaux de construction respectueux de l'environnement, a révélé la société écologique sur son compte tweeter.

Ses matières premières sont le sable et les déchets collectés autour de la capitale Kigali. Ces deux matériaux mélangés créent des briques et des pavés résistants et abordables.

Selon l’entreprise, le processus de fabrication implique la collecte, le triage, le lavage et broyage, la fusion, le moulage, et enfin, la livraison.

Kenya: L'autorité de régulation de l’énergie et du pétrole (Epra) envisage de permettre aux exploitants de mini-réseau au Kenya de devenir des distributeurs électriques. La plupart des mini-réseaux du pays fonctionnent en effet aux hydrocarbures et leur éloignement accroît le coût du transport du combustible, annihilant ainsi la rentabilité de leur exploitation.

Si ces nouvelles dispositions sont adoptées, les exploitants de mini-réseau pourront acquérir de l’énergie auprès de la Kenya Power et la distribuer à leurs clients pour plus de rentabilité.

«Un opérateur de mini-réseau peut, en cas d’arrivée d’un réseau principal dans la zone du mini-réseau, demander à l’Autorité de modifier sa licence d’exploitation pour devenir un distributeur achetant de l’énergie en gros et la revendant aux clients avec lesquels il a un accord de distribution », prévoient les dispositions en cours de validation.

Gabon :

-- Le bureau sous-régional de la FAO à Libreville vient d'abriter, par visioconférence, un atelier sur l'usage des pesticides pour promouvoir une agriculture durable et saine, rapporte la presse locale.

La rencontre visait à développer et à mettre en œuvre une stratégie capable de mieux diagnostiquer l'empoisonnement aigu dû à une utilisation inappropriée des pesticides de synthèse, de rapporter les cas d’empoisonnement dus à ces pesticides et d’identifier et promouvoir les méthodes alternatives nécessaires, en lieu et place des pesticides dangereux identifiés.