Menu
              
AFAJDAR Anouar - MAP | Publié ici le Lundi 31 Janvier 2022

CAN-2021: Le Maroc perd face à l’Égypte (1-2) et quitte la compétition




​Yaoundé – Les Lions de l’Atlas ont été éliminés de la 33-ème Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2021), après leur défaite dimanche à Yaoundé face à l’Égypte (1-2) en quart de finale.


Probablement pour diminuer le danger qui pourrait émaner de Mohamed Salah, le sélectionneur national, Vahid Halilhodžić, a titularisé deux joueurs pour la première fois depuis le début de la CAN. Il s’agit de El Haddadi et Barkouk. Pour le reste, aucun changement à signaler avec Bounou au but, Saïs, Hakimi, Agured et Masina en défense, Amallah et Amrabet au milieu et En-Nesyri en pointe.
Pour ce match délicat contre des Égyptiens toujours redoutables, les Lions de l’Atlas ont opté pour la manière de jeu de leurs adversaires. Marquer dès la première occasion qui se présente, bien défendre et contre-attaquer.
Faisant appel à sa vitesse qui fait de lui l’un des joueurs les plus rapides du monde, Hakimi est parti dans un sprint sur le côté droit éliminant deux Egyptiens, avant qu’il ne soit fauché dans la surface de réparation. Penalty très clair. Cependant, l’arbitre de la rencontre a eu recours à la VAR avant de l’accorder aux Lions de l’Atlas. Boufal à la charge, il envoie Abou Jabal (Gabaski) dans un côté et le ballon dans l’autre.
Les Nationaux sont restés par la suite très solides en défense et en milieu de terrain. « Omniabsent » Salah n’a touché que quelques balles sans vraiment créer le moindre danger.
Face à cette situation, les Pharaons ont eu recours aux tirs de loin, mais Bounou était bien réveillé à deux reprises. Ils se sont parfois distingués avec des tacles ultra-dangereux et parfois avec la pression d’un peu trop de la part de leur banc sur les arbitres de la rencontre.
Salah se réveille
Les Egyptiens ont entamé la deuxième période sur un ton offensif, en changeant Hegzi par Trezeguet, mais la défense marocaine est restée vigilante pour repousser toutes offensives adverses. Mais à la 53-ème, les Nationaux vont craquer et encaisser le but d’égalisation, signé Mohamed Salah.
Les deux équipes ont par la suite livré une bataille tactique incroyable sur toutes les charnières. Solidité de jeu, intensité, occasions… Même si les Egyptiens en ont rajouté parfois cette couche de trop, à l’image de l’intervention de Mustapha Mohamed sur Hakimi.
À la 61ème minute, Saïs sauve miraculeusement les siens du deuxième but, avant que Agured ne trouve la barre transversale de la tête.
Dans les prolongations, les Egyptiens ont attendu la 110è minute pour marquer le deuxième but. Une percée de Salah dans le couloir droit qui sert un caviar à Trezeguet. (2-1)