(COVID-19) L'Afrique participe activement au développement mondial d'un vaccin

Xinhua - Publié le Jeudi 14 Janvier 2021 à 11:55




Addis-Abeba - Le continent africain participe activement au développement mondial d'un vaccin cotre le nouveau coronavirus, ainsi qu'aux essais cliniques, a souligné mercredi Ahmed Ogwell, directeur adjoint du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique). "En terme de développement de vaccins, comme vous le savez, nous avons, en tant qu'Afrique, une stratégie de vaccination qui a été lancée en août dernier", a-t-il rappelé dans un entretien à Xinhua.

Selon le Dr Ogwell, la stratégie développée sous la direction de l'Union africaine et du CDC Afrique a trois objectifs principaux avec pour but primordial de permettre l'accès aux vaccins en temps voulu à travers le continent. L'un d'eux est le développement de vaccins. "Ce que nous faisons (...), c'est de nous assurer que nous avons des sites d'essais cliniques ici sur le continent de manière à faire partie du mouvement mondial pour obtenir des vaccins ou des thérapies lorsqu'ils arrivent", a-t-il expliqué. "Ensuite, il y a des institutions en Afrique qui ont déjà commencé le processus de développement du vaccin COVID-19 pour le continent", a-t-il souligné.

"Bien que d'autres le fassent en dehors du continent, nous voulons aussi nos propres produits, car ce COVID-19 ne va pas disparaître de sitôt et nous voulons nous assurer que nos institutions africaines développent aussi nos propres vaccins et que nous pourrons ainsi les utiliser pour l'ensemble de la population", a ajouté le No2 du CDC Afrique. En date de mercredi après-midi, le nombre de cas d'infection confirmés sur le continent était de 3.107.979, avec 74.444 décès et 2.538.888 guérisons, selon l'organe de santé panafricain. Concernant l'accès aux vaccins, Ahmed Ogwell a dit discuter avec des fabricants dans le monde entier "afin de voir quels sont les meilleurs vaccins pour l'Afrique et quels sont ceux qui offrent la meilleure situation en termes de livraison, de vaccination et de coût".

Selon lui, certains accords ont déjà été signés. Il a par ailleurs indiqué que le CDC Afrique faisait partie d'un groupe de travail convoqué par le président sud-africain Cyril Ramaphosa, par ailleurs président en exercice de l'Union africaine. "Dès que nous nous serons assurés que nous avons un accord avec des fabricants, les vaccins seront livrés à l'Afrique", a-t-il dit en soulignant que la partie financière "est très importante et nous sommes déjà également à un stade très avancé". Enfin, le Dr Ogwell a souligné que le continent africain, tout comme la communauté internationale, "devait agir ensemble" face à la pandémie. "Nous devons agir rapidement et nous l'avons fait en tant qu'Afrique cette fois-ci avec la coordination du CDC Afrique", a-t-il noté en se félicitant d'un bilan relativement bas. Cela dit, "nous ne devons pas attendre (...) des chiffres élevés pour agir".


Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Tous les commentaires sont modérés. marocafrik.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture !

Le Fil | Tribune