(COVID-19) Le nombre de cas confirmés en Afrique s'élève à près de 3,5 millions, selon le CDC Afrique

Xinhua - Publié le Vendredi 29 Janvier 2021 à 12:15




Addis-Abeba - Le nombre de cas confirmés de COVID-19 sur le continent africain a atteint jeudi 3.494.117, selon le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique). Selon les données de l'agence continentale de contrôle et de prévention des maladies, le nombre de décès liés à la pandémie en Afrique s'élevait jeudi à 87.937. Jusqu'à présent, un total de 2.977.335 personnes infectées par le COVID-19 ont guéri à travers le continent, a révélé l'agence.

La région de l'Afrique australe est la plus touchée en Afrique en termes de nombre de cas positifs confirmés, suivie par la région du Maghreb, selon l'agence. Les pays africains les plus touchés en termes de nombre de cas positifs sont l'Afrique du Sud, le Maroc, la Tunisie, l'Egypte et l'Ethiopie, a déclaré le CDC Afrique. L'Afrique du Sud a rapporté le plus grand nombre de décès causés par le COVID-19 en Afrique, soit 42.550 en date de jeudi, selon le CDC Afrique.

Parallèlement, l'agence a souligné jeudi le besoin crucial d'intensifier les tests et le traçage du COVID-19 afin de contrôler efficacement le virus et de limiter la transmission à travers le continent. "Le dépistage est l'outil numéro un pour lutter contre cette pandémie car sans dépistage, nous allons nous battre à l'aveuglette", a déclaré John Nkengasong, directeur du CDC Afrique, cité par un communiqué de l'agence publié jeudi. "Nous devons également tracer les personnes infectées, les isoler et les traiter", a indiqué M. Nkengasong, ajoutant qu'en aidant les Etats membres de l'Union africaine à dépister et à tracer davantage pour identifier et isoler les personnes infectées, "nous serons en mesure de contrôler le virus et de limiter la transmission". 


Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Tous les commentaires sont modérés. marocafrik.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture !

Le Fil | Tribune