Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Cinq choses à savoir sur la Guinée

Publié le Lundi 6 Septembre 2021 | AFP



Conakry - La Guinée, où des putschistes affirment dimanche avoir capturé le président Alpha Condé, est un pays d'Afrique de l'Ouest pauvre, malgré des ressources naturelles considérables.


Cette ancienne colonie française est le seul pays d'Afrique francophone à avoir rejeté en 1958 la Communauté franco-africaine proposée par le président français Charles de Gaulle. Le pays opte pour l'indépendance et instaure un régime socialiste dirigé d'une main de fer par Ahmed Sékou Touré pendant un quart de siècle.

Son régime est responsable de la mort ou la disparition de 50.000 personnes, selon les organisations des droits humains.

La Guinée a été dirigée pendant des décennies par des régimes autoritaires, voire dictatoriaux, qu'il s'agisse de Sékou Touré ou de son successeur Lansana Conté, au pouvoir jusqu'à sa mort en 2008. Une junte dirigée par le capitaine Moussa Dadis Camara s'empare du pouvoir sans effusion de sang.

Le 28 septembre 2009, l'armée réprime dans le stade de Conakry un rassemblement de milliers d'opposants à sa candidature à la prochaine présidentielle: 157 personnes sont tuées et 109 femmes violées, selon l'ONU.

Le 7 novembre 2010, l'opposant historique Alpha Condé est élu président lors du premier scrutin démocratique. Il est réélu en 2015 pour un deuxième mandat, au terme d'un vote émaillé de violences et d'accusations de fraude.

La candidature du président Alpha Condé à un troisième mandat le 18 octobre 2020 provoque des tensions. L'élection est précédée et suivie par l'arrestation de dizaines d'opposants.

M. Condé est proclamé président pour un troisième mandat le 7 novembre 2020, malgré les recours de son principal challenger, Cellou Dalein Diallo, et de trois autres candidats qui dénoncent des "bourrages d'urnes" et irrégularités.

Ce pays musulman à plus de 80% est composé de nombreuses ethnies, en premier lieu les Peuls et les Malinkés.

Limitrophe de la Sierra Leone, du Liberia, de la Côte d'Ivoire, du Mali, du Sénégal et de la Guinée-Bissau, la Guinée renferme dans ses 245.900 km2 d'importantes ressources naturelles.

C'est l'un des premiers producteurs mondiaux de bauxite, principal minerai pour la production d'aluminium. Le pays possède aussi des gisements de fer, d'or, de diamant et de pétrole.

L'agriculture reste le principal vecteur d'emplois.

Le pays a connu une croissance de son PIB de 5,6% en 2019 et de 5,2% en 2020, selon la Banque africaine de développement (BAD).

Pour 2021 et 2022, la BAD s'attend à une hausse robuste du PIB guinéen, avec plus de 5%, soutenu par l'activité minière et aussi l'entrée en service du barrage de Souapiti (Nord-Est de Conakry).

La Guinée est gangrenée par la corruption (137e sur 180 pays en 2020, selon l'ONG Transparency International) et connaît de fortes inégalités.

Environ la moitié des 13 millions d'habitants vivent sous le seuil de pauvreté (estimation de l'Institut national de la statistique guinéen). Beaucoup n'ont pas accès à l'électricité et à l'eau courante, selon la Banque mondiale.

C'est l'un des pays où l'excision est la plus pratiquée, avec une proportion de 97% des filles et femmes en 2014, selon l'Unicef.

L'épidémie la plus meurtrière d'Ebola (décembre 2013-2016) a démarré en Guinée, causant la mort de plus de 11.000 personnes en Afrique de l'Ouest, dont 2.500 dans le pays.

La Guinée est avec le Mali le berceau de la musique mandingue, jouée avec des instruments emblématiques comme la kora ou le balafon.

Parmi ses plus célèbres représentants, Mory Kanté, décédé en mai 2020, a décroché un tube planétaire en 1987 avec "Yeke Yeke".