Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

MAP - le Lundi 25 Octobre 2021 à 11:50 |

Coupe de la CAF (2e tour préliminaire retour): L’AS des FAR éliminée par la JS de Kabylie K (1-2)


           

Tizi-Ouzou (Algérie) - L’association sportive des FAR a échoué à se qualifier pour la phase de poules de la ligue des champions d’Afrique après sa défaite dimanche à Tizi-Ouzou devant la Jeunesse sportive de Kabylie (2-1) pour le compte du 2e tour préliminaire retour de la compétition.


Ali Haroun a inscrit les deux buts pour la JSK à la 56e et 90+2, tandis que le Camerounais Lambert Araina a inscrit la seule réalisation de l’AS des FAR.

Les Marocains négociaient un périlleux déplacement chez les Algériens de la JS Kabylie pour une manche retour à ne surtout pas perdre après la défaite essuyée à domicile le week-end dernier (0-1).

L’AS des FAR abordait néanmoins le match avec un meilleur moral en ayant notamment réussi à se racheter, sur le plan local, en milieu de semaine à la faveur du succès acquis mardi sur le terrain de l'IR Tanger (2-0), pour le compte de la 6e journée du championnat de la Botola Pro D1 "Inwi" de football.

Pour les protégés de Sven Vandenbroeck, le déplacement à Tizi-Ouzou a été fait avec l’objectif et l'intention de refaire son retard, mais également d’assurer la qualification pour la phase de poules de la plus prestigieuse des compétitions africaines.

Dans l’autre camp, auteur d'une retentissante victoire à l’aller disputé à Rabat (1-0), la JSK, dont l'effectif a été largement remanié, était appelée à confirmer sur leur terrain et à freiner la formation marocaine dans sa quête de la qualification.

Les "Canaris" comptaient pour ce faire sur son secteur défensif considéré comme le maillon fort, eu égard de la résistance affichée lors de la première manche.

Lors de cette manche retour, ces derniers avaient une fois encore pu compter sur un bon dispositif défensif face à la menace de l’AS des FAR qui n’était pas parvenue à trouver d’issue sinon une belle action entreprise à la 24e couronnée par un but refusé par l’arbitre pour position d’hors-jeu.

Les militaires, qui semblaient être plus frais physiquement que leurs adversaires du jour, avaient pris légèrement l’avantage au niveau de la possession de la balle, profitant notamment de la bonne forme de Mohamed Chibi et Noah Saadaoui, et leur apport dans l’animation offensive.

Partant, entre l’engagement offensif des visiteurs et le souci de ne pas se faire surprendre à domicile des locaux, le jeu se maintenait à un rythme soutenu tout au long des 45 premières minutes sans apporter du nouveau côté score.

Les deux équipes se quittent sur un nul vierge.

A la reprise, les deux formations reprennent de plus belle et se montraient d’un côté comme de l’autre plus dangereux. Les changements opérés par les coachs des deux clubs marocain et algérien y ajoutaient de la ferveur et de la détermination.

La première menace marocaine intervenait à la 55e par le biais de Saadaoui, mais ce dernier butait sur un gardien algérien très vigilant. La riposte kabyle ne se faisait pas trop attendre lorsque Haroun Bacha reprenait d’un joli geste acrobatique un ballon qui avait ricoché sur la transversale après un premier tir lobé pour ouvrir la marque.

Le reste de la deuxième mi-temps est pour le moins époustouflant.

L’équipe marocaine égalise dans la foulée sur un corner et Sven Vandenbroeck joue ses dernières cartes en lançant Fati, Abba et Moujahid à la place respectivement d’Amimi, Araina et Sabaouni.

Malgré toute la volonté et la pression exercée par l’As des FAR durant les dernières minutes du match, les canaris parvenaient contre le cours du jeu à sceller le sort du match et de la qualification grâce à une deuxième réalisation de Haroun d’un tir lointain du milieu de terrain.

Score final (2-1) pour les Kabyles.