Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Covid-19 : plus de 4,5 millions de décès dans le monde (comptage AFP)

Publié le Lundi 30 Août 2021 | AFP



​Paris - Plus de 4,5 millions de décès dus au Covid-19 ont été officiellement recensés dans le monde depuis le début de la pandémie, selon un comptage de l'AFP à partir de sources officielles lundi à 10h00 GMT.


Au total, 4.500.620 personnes sont mortes du Covid-19 depuis la découverte du virus en Chine en décembre 2019.

Actuellement, environ 10.000 décès sont recensés chaque jour dans le monde, un chiffre nettement inférieur aux plus hauts atteints fin janvier (14.800 décès quotidiens), mais supérieur de près de 30% à ce qu'il était au début de l'été (7.800 décès quotidiens début juillet).

Avec 1.290 décès quotidiens en moyenne ces 7 derniers jours, les États-Unis sont redevenus le pays déplorant le plus de nouveaux décès dans le monde. Après avoir recensé jusqu'à 3.380 décès par jour en janvier, les États-Unis avaient vu ce chiffre descendre à 200 au début de l'été, mais ils font actuellement face à une vague liée à la propagation du variant Delta, détecté dans l'immense majorité des pays du monde depuis qu'il a été identifié en Inde en avril.

Les États-Unis sont également le pays le plus touché au monde depuis le début de la pandémie, avec 637.539 décès liés au Covid-19 pour 38.798.963 cas, devant le Brésil (579.308 décès, 20.741.815 cas) et l'Inde (438.210 décès, 32.737.939 cas).

La pandémie a déjà fait nettement plus de morts en 2021 qu'en 2020, puisque plus de 2,6 millions de décès dus au Covid-19 ont été officiellement recensés depuis janvier, contre un peu moins de 1,9 million sur l'ensemble de l'année dernière.

Pour endiguer la propagation du virus, les dirigeants des pays les plus développés misent sur la vaccination, mais celle-ci est marquée par de fortes disparités : seules 7 doses ont été administrées pour 100 habitants en Afrique, contre 99 en Europe et 111 aux États-Unis.

De plus, les vaccins seraient moins efficaces face au variant Delta : selon une étude publiée la semaine dernière par les autorités sanitaires américaines, l'efficacité des vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna contre l'infection a baissé de 91% à 66% depuis que Delta est devenu dominant aux États-Unis. Les vaccins restent cependant très efficaces pour éviter les formes graves de la maladie.