Menu
              
MAP | Publié ici le Jeudi 27 Janvier 2022

Covid:Le Maroc attaché à la solidarité africaine





Le Maroc a réitéré, mercredi à Addis-Abeba, son attachement à la solidarité africaine pour prémunir le Continent et éradiquer la pandémie de la COVID-19, à l’occasion de la 43è session du Comité des Représentants Permanents de l’UA (COREP), préparatoire aux prochaines sessions du Conseil exécutif et du Sommet de l’UA, prévues du 02 au 06 février prochain dans la capitale éthiopienne.
“La solidarité africaine est la seule manière de prémunir notre Continent et de contribuer à atténuer puis à éradiquer la pandémie de la COVID-19, et le Maroc est fermement attaché à ce principe”, a réaffirmé l’Ambassadeur Représentant permanent du Royaume auprès de l’UA et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, devant cette session dont les travaux se poursuivent par visioconférence.
  1. Arrouchi, qui intervenait sur le rapport sur la COVID-19 et son impact socio-économique sur les économies africaines, a noté que cette pandémie a démontré que lorsque la santé est en danger, tous les secteurs sont en danger, et qu’il n’y a pas de sécurité mondiale sans la sécurité sanitaire.
“Le rapport entre nos mains nous indique que les taux de vaccination restent faibles, avec au moins 10% de la population africaine entièrement vaccinée, plus de 11% partiellement vaccinée, et 0,4% ayant reçu des doses de rappel. Ces faibles chiffres auront un impact négatif sur l’activité économique dans notre Continent”, a déploré le diplomate marocain.
Les économies africaines “restent sensibles à l’émergence de nouvelles variantes et à l’insuffisance des vaccins, et cela fait obstacle à toute future progression. Toutes ces perturbations vont freiner la transformation productive de l’Afrique et, par conséquent, la réalisation de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine”, a relevé M. Arrouchi.
“Si les mesures sanitaires et la mise à disposition pour l’ensemble des populations africaines de masques de protection et d’équipements sanitaires restent une priorité, il est aujourd’hui essentiel et obligatoire de maintenir nos efforts individuels et collectifs afin de nous doter des capacités de fabrication des vaccins en Afrique et procéder à la vaccination de l’ensemble de nos populations”, a soutenu l’Ambassadeur Représentant permanent du Royaume auprès de l’UA et de la CEA-ONU.
“Il est temps de joindre nos efforts pour assurer les vaccins à notre Continent pour atteindre une immunité collective, en tenant compte de l’objectif mondial de vacciner 70% de la population africaine. A cet effet, je voudrais saluer le travail énorme fait par l’équipe spéciale mise en place pour l’acquisition de vaccins en Afrique (AVATT), depuis l’apparition de la pandémie”, a ajouté M. Arrouchi.
Le variant Omicron reste une menace à laquelle “nous devons faire face de manière urgente, en continuant à travailler sous le prisme de la solidarité agissante et si nous déploierons les efforts nécessaires aux niveaux national et continental”, a-t-il souligné.
A cet effet, M. Arrouchi a rappelé que le Maroc, sous l’impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a décidé de tirer les leçons de la pandémie, en généralisant l’accès à la protection sociale et à la couverture sanitaire au profit de l’ensemble de la population et a initié un projet de fabrication locale de vaccins anti-Covid et autres au profit du Royaume mais aussi de tous les pays africains.
“Ce projet vise à se doter, à court terme, d’une capacité de production de 5 millions de doses de vaccin anti-covid par mois, avant de démultiplier progressivement cette capacité à moyen terme”, a-t-il poursuivi, rappelant que dès l’apparition de la pandémie, le Maroc a été parmi les premiers pays à convertir son industrie pour répondre aux besoins sanitaires nationaux et continentaux, en fabriquant des masques, gels antiseptiques et autres équipements sanitaires tous Made in Morocco.
Et dans un élan de solidarité, le Royaume a fait plusieurs dons de ces équipements à plus d’une vingtaine de pays africains issus des cinq régions du Continent, avec l’ambition de créer une Afrique intégrée sur tous les plans, y compris politique et économique. Une Afrique soudée, solidaire et unie, a souligné le diplomate marocain.
“Maintenant, pour se préparer à un contexte post-Covid, l’Union Africaine doit développer une vision commune et interagir avec ses partenaires pour que notre Continent parvient à relever les défis notamment aux niveaux économique et social”, a-t-il dit, ajoutant que l’Afrique doit procéder à des mécanismes de payement alternatives pour commander des doses de vaccins au lieu des crédits afin d’alléger la dette des pays africains et de mieux faire face à l’impact économique de la pandémie.
Le Comité des Représentants Permanents de l’UA avait entamé, jeudi dernier par visioconférence, les travaux de sa 43è session ordinaire préparatoire aux prochaines sessions du Conseil exécutif et du Sommet de l’UA, prévues du 02 au 06 février prochain.






 
برقية ولاء وإخلاص مرفوعة إلى جلالة الملك من أسرة القوات المسلحة الملكية بمناسبة الذكرى السادسة والستين لتأسيسها. ا… https://t.co/4SjUaQ40ol
Tennis : Coup d’envoi du 20-ème Grand Prix de SAR la Princesse Lalla Meryem. Rabat – Le coup d’envoi de l’épreuve… https://t.co/pHkrC563mo
SM le Roi félicite SA Cheikh Mohammed Ben Zayed Al Nahyane, nouveau Président de l'Etat des Emirats Arabes Unis. s… https://t.co/9z6BBMjQlP
لماذا فشلت الجزائر؟. الرئيسية » لماذا فشلت الجزائر؟تمغربيت:محمد زاوي*1- الجزائر.. فشل مشروعبدأت الجزائر اشتراكية،… https://t.co/ddwufdccv9



Facebook
Twitter
Mobile
Rss