MAP - le Samedi 18 Décembre 2021 à 23:16 |

Élection du Maroc vice-président de la CIID en charge de l’Afrique


Marrakech, 17/12/2021 (MAP)- Le 72ème Conseil Exécutif de la Commission Internationale de l'Irrigation et du Drainage (CIID) a élu, mercredi, le Maroc, en la personne de M. Aziz Fertahi, président de l’Association Nationale des Améliorations Foncières, de l’Irrigation, du Drainage et de l’Environnement (ANAFIDE), en tant que vice-président de la CIID en charge de l’Afrique.


A travers cette nomination, le Maroc ne cesse d’avancer à grands pas dans la maîtrise de ses ressources hydriques, et ce grâce à la qualité de sa vision prospective à travers laquelle, le Royaume compte notamment ériger 40 nouveaux barrages à l’horizon 2030, et atteindre ainsi une capacité de stockage de 30 milliards de m3 d’eaux pluviales, a indiqué l’ANAFIDE dans un communiqué.

En outre, dans le cadre du programme d'économie d'eau en irrigation réalisé par le ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, le Maroc vise à atteindre l'objectif de 1 million ha irrigués en goutte-à-goutte, a ajouté la même source.

Lors de sa 72ème édition, tenue à Marrakech, sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, et dont le Maroc est membre permanent depuis 1959, le Conseil Exécutif de la CIID avait également annoncé l’organisation, par l’ANAFIDE, de la conférence internationale de la micro-irrigation à Dakhla en mai 2022, lit-on dans le communiqué. "Il convient de rappeler qu’en raison des décisions des autorités marocaines portant sur la suspension des vols en direction du Royaume suite à la propagation du nouveau variant de la Covid-19 "omicron", le 72ème Conseil Exécutif de la CIID, dont la clôture était programmée pour le 30 novembre, n’a pu mener ses activités que jusqu’au dimanche 28 novembre et a poursuivi ses travaux en ligne", explique la même source.

La conférence de Marrakech a constitué une occasion pour mettre en lumière l'intérêt de la durabilité dans la gestion de l'eau et l'optimisation des ressources hydrauliques dédiées à l'irrigation et à l'agriculture, valoriser l’expérience marocaine en agriculture irriguée avec le réseau scientifique et technique national et international de la CIID, et développer les échanges de coopération Sud-Sud pour un développement durable en Afrique.

Organisé en mode hybride (présentiel et à distance), cet évènement a rassemblé des décideurs, des chercheurs, des bailleurs de fonds et des professionnels de plus de 50 pays, dont une trentaine de pays représentés en présentiel (Afrique du Sud, Burkina Faso, Djibouti, Sénégal, Niger, Mali, Tchad, Nigeria, Zambie, Mauritanie, Ghana, Éthiopie, Égypte, Kenya, Tunisie, Arabie Saoudite, Australie, États-Unis, Royaume-Uni, France, Inde, Indonésie, Japon, Corée du Sud, Russie, Lituanie, Portugal…).

Tags : Afrique, CIID, Maroc