Expertise-comptable: Une grande résilience face à la crise

MAP - Publié le Jeudi 31 Décembre 2020 à 16:13



​Casablanca - La profession de l'expertise comptable a montré ses grandes capacités de résilience, particulièrement en ces moments difficiles marqués par la propagation de la pandémie de Covid-19, a affirmé Amine Baakili, président du Conseil national de l’Ordre des Experts-Comptables (OEC).


Les défis pour les cabinets d’expertise-comptable ont été sur deux niveaux. D’une part, il a fallu comme beaucoup d’entreprises au Maroc, changer radicalement leurs manières de travailler pour s’adapter massivement au distanciel. De l’autre, les experts-comptables se sont posés en première ligne pour aider les organisations et les dirigeants en cette période de crise, a souligné M. Baakili dans une interview à la MAP.

Bien évidemment, quelques cabinets ont été avantagés lors du passage au télétravail du moment que certains de leurs process étaient déjà digitalisés, notamment, par l’utilisation des outils d’audit numérique et de gestion électronique des documents, a relevé le responsable.

Et de poursuivre que dans l’urgence, tous les cabinets se sont pliés à cette transition numérique pour sensibiliser et former leurs collaborateurs, mais également leurs clients qui sont en grande partie des TPE et PME.

Les cabinets d’expertise comptable ont été énormément sollicités pendant cette période critique par les chefs d’entreprise et ont démontré leurs forte mobilisation et engagement, a-t-il fait remarquer. Les mesures gouvernementales pour leur venir en aide, notamment le report des échéances fiscales et sociales et le recours au chômage partiel, "n’ont fait dans certains cas que repousser l’inéluctable", a-t-il estimé, précisant que cette situation a représenté à la fois un énorme défi et une réelle occasion pour les experts-comptables, pour apporter leur aide aux entreprises dans l’optimisation de leur gestion tout en assurant un fonctionnement interne efficace.

"L’objectif étant d’accompagner les chefs d’entreprises à bien gérer les contraintes générées et mettre en place une organisation agile et adaptée pour assurer la continuité de leurs activités et de les accompagner lors de la phase post-crise afin d’évaluer l’incidence de la crise et analyser les impacts sur leurs activités, organisations et sur les relations avec les tiers (fournisseurs, banques, Etat)", a expliqué M. Baakili.

Notre principale mission, en tant qu’experts-comptables, est d’assister les entreprises, a assuré le Président de l'OEC.

"Les experts-comptables demeurent les personnes de confiance des chefs d’entreprises, leur proximité avec les dirigeants fait de nous des partenaires privilégiés qui devront jouer un rôle important auprès des entreprises, surtout les PME", a soutenu M. Baakili. 


Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Tous les commentaires sont modérés. marocafrik.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture !

Le Fil | Tribune