Menu
              
MAP | Publié ici le Mardi 1 Mars 2022

Fettah Alaoui s’entretient avec le président de l’Autorité Arabe pour l’Investissement et le Développement Agricole





Fettah Alaoui s’entretient avec le président de l’Autorité Arabe pour l’Investissement et le Développement Agricole
Rabat – La ministre de l’Economie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui, s’est entretenue, lundi à Rabat, avec le président de l’Autorité Arabe pour l’Investissement et le Développement Agricole (AAAID), Mohamed Bin Obaid Al-Mazrouei.
Lors de cette rencontre, Mme Fettah Alaoui a salué l’expérience pionnière de l’AAAID en matière d’attraction et du développement des investissements agricoles, appelant l’Autorité, en tant que spécialiste de l’investissement dans le domaine agricole, à apporter son soutien aux projets agricoles dans le Royaume et à accompagner le secteur privé et l’inciter à investir dans le domaine agricole, indique le ministère dans un communiqué.
Elle a, dans ce sens, rappelé les efforts déployés par le Gouvernement, en application des Hautes Orientations Royales, à même de créer un climat propice à l’investissement privé et à l’adoption de méthodes et mécanismes innovants, mettant en avant l’importance du Fonds Mohammed VI en tant que levier pour le renforcement de l’investissement privé.
Mme Fettah Alaoui a évoqué, dans ce cadre, la possibilité d’appui de l’Autorité au Fonds sectoriel de l’agriculture, l’un des fonds thématiques relevant du Fonds Mohammed VI, et ayant pour objectif de contribuer au financement de projets d’investissements agricoles, au renforcement du capital des entreprises agricoles et au soutien des activités productives agricoles via des partenariats avec le secteur privé.
Pour sa part, M. Mohamed Bin Obaid Al-Mazrouei s’est félicité du partenariat privilégié entre l’Autorité et le Gouvernement marocain, affirmant sa détermination à la renforcer davantage et à saisir toutes les opportunités qui se présentent afin d’appuyer les efforts déployés en faveur du développement du secteur agricole au Maroc, tant au niveau de la production, la fabrication, la commercialisation que l’export.
A l’issue de cette rencontre, les deux parties ont affirmé leur volonté mutuelle de consolider la coopération et de renforcer les mécanismes du partenariat entre le Maroc et l’Autorité.