Menu
              
MAP | Publié ici le Mardi 22 Mars 2022

Forum Mondial de l’Eau: le Pavillon Maroc inauguré





Dans le cadre de la participation distinguée du Maroc aux travaux de la 9-ème édition du Forum mondial de l’eau, qui se tient du 21 au 26 mars dans la capitale sénégalaise Dakar, le ministère de l’Equipement et de l’Eau a mis en place un Pavillon pour mettre en avant l’expérience du Royaume et réalisations dans le secteur des ressources hydriques.
Aménagé au Centre d’exposition du Centre International de Conférences Abdou Diouf (Cicad), à Diamniadio, une ville située à 30 km de Dakar, le Pavillon marocain, d’une superficie de 325 m2, a été inauguré, lundi soir, par le ministre de l’Equipement et de l’Eau, M. Nizar Baraka, au premier jour des travaux de ce Forum, en présence du président du Conseil mondial de l’eau, Loïc Fauchon, du Haut Commissaire de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), Hamed Diané Séméga, lauréat de la 7-ème édition du Grand Prix mondial Hassan II de l’Eau, et du lauréat du précédent Grand Prix, ainsi que de l’ambassadeur du Maroc au Sénégal, Hassan Naciri, et des membres du Comité Permanent du Grand Prix Hassan II.
Au centre d’exposition du CICAD sont notamment dressés les stands de structures nationales et d’entités d’autres pays participant au forum.
La cérémonie d’inauguration a été marquée par la projection d’un film institutionnel sur la politique du Royaume du Maroc en matière de gestion des ressources hydriques, grâce à la politique sage de Feu SM Hassan II et de SM le Roi Mohammed VI.
Le pavillon, bien aménagé par une équipe du ministère de l’Equipement et de l’Eau, se veut une vitrine de l’expérience du Maroc ainsi que du modèle marocain de développement et de gestion des ressources en eau.
Il comprend une salle d’expositions (Sides Events) et un espace de Partenaires qui sont liés aux thématiques de l’Eau (Agriculture, OCP et Musée Mohammed VI pour la civilisation de l’eau).
Le pavillon, qui a été visité par le Chef de l’Etat Sénégalais, Macky Sall, est une vitrine de présentation des réalisations, des savoir-faire, des réponses, des innovations, des projets et perspectives du royaume  dans ce domaine.
Il constitue un espace pour exposer au public durant les six jours du Forum l’expérience marocaine et échanger les expériences sur des thématiques liées à l’eau telles la sécurité hydrique et alimentaire, l’économie verte, le développement durable, ainsi que la coopération entre les secteurs privé et public.
Le pavillon dédié au Maroc compte aussi des espaces aménagés pour tenir des débats sur des problématiques qui préoccupent actuellement le monde.
Dans une allocution de circonstance, M. Nizar Baraka a souligné que cette inauguration est un  “moment singulier, à plus forte raison pour nous lorsqu’elle se tient dans un pays frère qui est le Sénégal”, avec lequel le Royaume du Maroc entretient des liens solides et des relations ancestrales qui “vont au delà des simples aspects diplomatiques ou économiques, pour constituer un vrai modèle de coopération sud-sud”.
Le ministre a indiqué que la capitale Dakar réunit aujourd’hui les acteurs du secteur de l’eau, à l’échelle mondiale, à l’occasion du 9ème forum mondial qui se veut “un forum mobilisateur et catalyseur d’actions, engageant les différentes parties prenantes directement ou indirectement concernées par les questions de l’eau, dans le cadre d’une approche intégrée, connectée et inclusive”.
“Le Forum mondial de l’Eau est aussi un rendez-vous imputant pour le Royaume du Maroc, qui organise lors de la session plénière d’ouverture de chaque édition une cérémonie spéciale pour la remise du Grand Prix Mondial Hassan II de l’Eau”, a ajouté le ministre marocain.
Il a souligné à cet égard que la 7ème édition du Grand Prix Hassan II a été lancée sous le thème “la sécurité de l’eau dans les territoires pour le développement durable et la sécurité alimentaire”, une thématique, note-t-il, dans laquelle s’inscrit parfaitement l’action et la vision de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal, retenue comme lauréat de cette édition.
Il a fait noter que la conviction du Jury pour le choix du candidat a été motivé par l’actif combien important et les efforts fournis par cette organisation en matière de gouvernance et par ses actions conjuguant la sécurité hydrique et la sécurité alimentaire, mais également ceux qui contribuent à la promotion de la paix, de la prospérité et du développement territorial des pays membres.
Il propose également à ses visiteurs plusieurs supports médiatiques ainsi que des panneaux traitant de sujets versant dans la mobilisation du Maroc et de son expérience dans le domaine de la construction des barrages, des énergies renouvelables, ou encore du dessalement.
La cérémonie d’inauguration du pavillon du Maroc a été marquée par les interventions du président du Conseil mondial de l’eau Loïc Fauchon, et du lauréat de la 7éme édition du Grand Prix, Hamed Diané Séméga, qui s’est dit honoré de remporter cette récompense qui porte le nom de Feu SM Hassan II, un visionnaire qui a marqué son temps, et du lauréat de la précédente édition Angel Gurria, Secrétaire général de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), lauréat de la 6-ème édition de ce Prix, décerné en 2018 à Brasília.  M.  Fauchon  a dans son allocution affirmé que le Maroc est “dans l’excellence de l’Eau” en évoquant la politique du Royaume en matière de gestion de ressources hydriques.
Pour rappel, le prestigieux Gran Prix Hassan II de l’eau, qui a été créé à l’initiative commune du Conseil Mondial de l’Eau et du Royaume du Maroc en 2000, a été décerné pour la première fois lors du 3ème Forum Mondial de l’Eau à Kyoto en 2003.
A noter que dans le cadre de la 9ème édition du Forum Mondial de l’Eau, le ministre de l’Équipement et de l’Eau ainsi que les membres de la délégation marocaine participeront activement aux travaux d’un bon nombre de rencontres, de conférences ministérielles et de réunions de haut niveau, notamment une session thématique spéciale organisée par le Royaume du Maroc en séance plénière, le jeudi 24 mars, placée sous le thème «Le Développement rural pour renforcer la résilience face aux changements globaux».
Le 9ème Forum sera également l’occasion pour M. Baraka de s’entretenir avec ses homologues de nombreux pays et examiner les voies et moyens de promouvoir la coopération dans leurs secteurs d’intérêt commun.
Organisée sous le thème “Sécurité de l’eau pour la paix et le développement”, la 9ème édition du Forum accueille près de 5.500 participants représentant une centaine de pays.
Le Forum mondial de l’eau qui rassemble des Chefs d’Etat et de gouvernement, des responsables d’institutions internationales, des experts et acteurs du secteur issus de tous les continents, sera un moment fort d’échanges et de partage d’expériences sur les problématiques liées à une source vitale, l’eau.
Cette rencontre, la première du genre a être organisée dans un pays d’Afrique subsaharienne, constitue un moment clé pour porter le plaidoyer fort et impulser la prise de décisions concrètes pour améliorer l’accès à l’eau et à l’assainissement, selon les organisateurs.
Le forum organisé conjointement par le Conseil Mondial de l’Eau et le gouvernement sénégalais, sera l’occasion et un moment fort d’échanges et de partage d’expériences entre les participants, gouvernements, secteur privé et organisations de la société civile, sur les problématiques liées à cette ressource vitale, notamment en ce qui a trait à la valorisation de la politique nationale en matière d’accès universel à l’eau et à l’assainissement pour tous.