Guinée : Plus de 5,4 millions d’électeurs aux urnes, dimanche, pour élire le président

MAP - Publié le Samedi 17 Octobre 2020 à 13:00




​Conakry – Les électeurs guinéens passeront aux urnes, dimanche prochain, pour choisir leur président parmi 12 candidats, dont le chef d’Etat sortant, Alpha Condé, qui brigue un troisième mandat.
Guinée : Plus de 5,4 millions d’électeurs aux urnes, dimanche, pour élire le président
Ils seront plus de 5,4 millions à voter lors de cette présidentielle marquée par un climat de tension suscitée par la contestation, par l’opposition, de la candidature de M. Condé (82 ans), élu en 2010 et réélu en 2015.

Parmi les 12 prétendants, la course lors du premier tour sera sans nul doute serrée entre le président sortant et le candidat de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, battu par Alpha Condé au second tour il y a dix ans, et au premier cinq ans plus tard.

“Cette élection va se jouer pour Alpha Condé sur (sa faculté) à mettre en avant (ses) politiques publiques, l’autre enjeu, c’est la rupture, c’est la conquête pour Cellou Dalein Diallo”, selon Kabinet Fofana, président de l’Association de sciences politiques.

Un second tour de la présidentielle aurait lieu le 24 novembre.

Une mission conjointe de haut niveau de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union Africaine (UA) et les Nations Unies a séjourné, récemment, à Conakry en vue de “promouvoir” la tenue d’une élection présidentielle “crédible, transparente et pacifique”.

Cette mission est consécutive aux diverses consultations virtuelles de pré-dialogue conjointes CEDEAO-UA-ONU et de la réunion ministérielle consultative virtuelle qui se sont tenues avec les parties prenantes guinéennes, respectivement du 2 au 7 juillet et le 15 août 2020, selon un communiqué conjoint des trois organisations.



Source : https://www.maafrique.com/Guinee-Plus-de-54-millio...


Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Tous les commentaires sont modérés. marocafrik.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture !

Le Fil | Tribune