Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

MarocAfrik - MAP - le Lundi 1 Novembre 2021 à 11:10 |

Hilale ; Remettre les camps de Tindouf au polisario est “une des plus graves” violations des droits de l’homme


           


L’Algérie “a commis une des plus graves violations” des droits de l’homme en remettant les populations des camps de Tindouf entre les mains d’un groupe séparatiste armé, a souligné, à New York, l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale. S’exprimant lors d’une conférence de presse tenue suite à l’adoption par le Conseil de sécurité de la résolution 2602 prorogeant d’un an le mandat de la MINURSO, M. Hilale a relevé que l’Algérie a cédé une partie de son territoire au groupe séparatiste le polisario, notant que les camps de Tindouf sont les seuls au monde qui ne sont pas civils. Ces “violations existent parce que l’Algérie refuse de procéder au recensement et à l’enregistrement des populations” des camps de Tindouf, a fait remarquer M. Hilale.