Human Rights Watch dénonce la répression en Algérie

MAP - Publié le Mercredi 29 Janvier 2020 à 11:55




Human Rights Watch dénonce la répression en Algérie
Alger - Human Rights Watch a dénoncé, mardi, la répression qui sévit en Algérie depuis le scrutin présidentiel de décembre dernier.

Dans un communiqué, l’ONG de défense des droits de l’Homme a souligné que "les autorités algériennes continuent d’arrêter arbitrairement et poursuivre en justice les activistes du mouvement démocratique -Hirak-".

"Depuis l’élection présidentielle du 12 décembre, les autorités algériennes ont détenu des dizaines d’activistes ayant participé aux manifestations pacifiques, y compris aussi récemment que le 17 janvier. Nombre d’entre eux demeurent en détention, risquant des poursuites basées sur leur participation aux manifestations pacifiques", regrette-t-elle.

Cité par le communiqué, le directeur exécutif par intérim de HRW pour la région MENA, Eric Goldstein, a fait constater qu’"au lieu de libérer tous les détenus ayant participé aux manifestations pacifiques, les autorités ont continué d’arrêter et d’emprisonner les gens pour leur activisme pacifique", appelant les autorités à libérer "tous ceux détenus pour avoir manifesté pacifiquement et critiqué les autorités". 



Source : https://www.maafrique.com/Human-Rights-Watch-denon...


Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Tous les commentaires sont modérés. marocafrik.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture !

Le Fil | Tribune