Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Installation du nouveau premier président et du procureur général du Roi près la cour d'appel de Laâyoune

Publié le Mardi 3 Août 2021 | MAP



​Laâyoune - Le nouveau premier président de la Cour d’appel de Laâyoune, Ibrahim Ben Tazarte, et le procureur général du Roi près cette cour, Ali Chafaki, ont été installés lundi dans leurs fonctions.


La cérémonie d'installation s'est déroulée en présence notamment de Mme Hajiba Boukhari, représentante du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, du wali de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate, du gouverneur de la province de Tarfaya, Mohamed Hamim, du président de la région, Sidi Hamdi Ould Errachid, et du corps de la justice et de la magistrature.

Dans un discours prononcé à cette occasion, M. Tazarte a exprimé sa fierté de la confiance placée en lui par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en le nommant au poste de premier président de la cour d'appel de Laâyoune.

Il a souligné que l'élément humain constitue le levier de tout le processus d’édification, de développement et de réforme, précisant que la justice doit toujours être au service du citoyen conformément aux hautes instructions du Souverain.

Il a ajouté que la mise en œuvre du programme de développement des performances dans le monde judiciaire nécessite la mise en place d'une équipe de travail complémentaire et un calendrier précis, ainsi qu'une approche participative et inclusive qui implique toutes les composantes de la justice, y compris les huissiers de justice, les magistrats, les greffiers, les cadres et employés des tribunaux et toutes les professions d'auxiliaires de justice, notamment les avocats, adouls, commissaires judiciaires, notaires, et experts.

Le nouveau premier président de la Cour d’appel de Laâyoune a noté que la véritable justice est le produit de l'interaction de toutes les composantes du système judiciaire, s’engageant à combattre contre tous les phénomènes qui pourraient nuire aux principes d'intégrité, d'impartialité, d'objectivité et de respect des valeurs de justice et d'égalité.

Pour sa part, M. Chafaki a exprimé sa disposition à oeuvrer pour être à la hauteur de la confiance placée en lui par Sa Majesté le Roi en le nommant procureur général du Roi près la cour d'appel de Laâyoune, et pour faire respecter l’Etat de droit et garantir les intérêts des justiciables et des citoyens dans cette ville importante du Maroc.

Il a relevé que l’accomplissement par la justice et du pouvoir judiciaire de leur rôle en tant qu'acteur clé pour protéger les intérêts des personnes et de la collectivité contre les abus, est considéré comme l'un des principaux indicateurs de l’existence d’un climat propice pour le développement économique et une incitation à encourager l'investissement.