L’Afrique du Sud compte vacciner 67% de la population contre la covid-19 (ministre)

MAP - Publié le Lundi 4 Janvier 2021 à 11:24



Johannesburg - Le gouvernement sud-africain compte vacciner 67% de la population du pays contre la Covid-19 pour obtenir l’immunité collective, a annoncé dimanche soir le ministre de la Santé, Zweli Mkhize.


«Nous savions très tôt que le seul moyen de lutter contre la pandémie serait de parvenir à l'immunité collective grâce à la vaccination de 67% de la population, soit 40 millions de personnes», a déclaré le ministre lors d’une séance d’information en ligne destinée à dévoiler la stratégie de déploiement du vaccin Covid-19 en Afrique du Sud.

Et d’ajouter que le gouvernement est très conscient de l'urgence d’obtenir le vaccin et que des pourparlers bilatéraux sont en cours pour «voir comment nous pouvons obtenir le vaccin plus rapidement, peut-être d'ici février».

Intervenant pour la même occasion, Barry Schoub, membre du Comité consultatif ministériel, a affirmé que l'immunité collective serait utilisée pour ralentir le taux de transmission du virus. «L'immunité collective est essentiellement le seuil du nombre de personnes nécessaires dans une population pour obtenir une immunité contre le virus. Nous avons calculé les 67% sur la base du taux de reproduction du virus», a-t-il expliqué.

L'Afrique du Sud est l'un des quelque 200 pays qui ont rejoint l’Initiative pour l'approvisionnement groupé du vaccin contre le coronavirus, communément appelée COVAX, dirigée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le Fonds sud-africain de solidarité a déjà effectué un prépaiement de 19 millions de dollars (283 millions de Rands) pour l'acquisition du vaccin.

L’Afrique du Sud a enregistré un total de 1.088.889 cas de Covid-19 depuis la détection de la pandémie dans le pays en mars dernier, dont 29.175 morts, selon le ministère de la Santé.


Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Tous les commentaires sont modérés. marocafrik.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture !

Le Fil | Tribune