Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

L’Algérie risque de fermer le robinet du gaz à l’Espagne


Capital - le Jeudi 30 Septembre 2021 à 12:08 |

           


Le ministre des Affaires étrangères espagnol José Manuel Albares se rend d'ailleurs jeudi en Algérie, premier fournisseur de gaz de son pays, pour discuter du dossier.En dépit de crises récurrentes entre Alger et Rabat, le pipeline GME (Gaz Maghreb Europe) inauguré en 1996 et qui relie sur 1.400 km les gisements de l'Algérie, le plus gros exportateur de gaz d'Afrique, à la péninsule ibérique, a convoyé environ 10 milliards de m3 par an (pour une capacité de 13,5 mds).

L'an dernier, la redevance pour le transit du gaz algérien sur son territoire a rapporté au Maroc environ 50 millions de dollars, affirme le spécialiste marocain.

De son côté, explique l'expert, le Maroc qui utilise le gaz du GME pour alimenter des centrales thermiques fournissant au moins 10% de son électricité pourrait devoir compenser par une hausse de ses importations de charbon.







Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss