Menu
              
MarocAfrik | Publié ici le Mercredi 25 Mai 2022

L'Égypte a élaboré un vaste plan de privatisation





Le 15 mai, le Premier ministre Mustafa Kemal Madbouli a commencé à exposer les grandes lignes du plan visant à doubler la part du secteur privé dans l'économie que le président Abdel Fattah Al-Sissi a annoncé en avril.
Le plan, présenté par le président Al-Sissi en avril, vise à attirer 40 milliards de dollars (37,9 milliards d'euros) d'investissements privés sur quatre ans. D'ici 2025, le gouvernement entend que "la contribution du secteur privé à l'investissement passe à 65 %" contre 30 % actuellement, a annoncé le chef du gouvernement.
Pour y parvenir, dix entreprises publiques et deux sociétés appartenant à l'armée (la société de fabrication d'eau en bouteille Safi et la station-service Wataniya) seront privatisées d'ici 2022.
Deux sociétés holding, qui comprennent les "sept plus grands ports maritimes" et les "meilleurs hôtels égyptiens", seront également créées. La bourse égyptienne sera utilisée pour coter les actions de certaines de ces sociétés, a-t-il ajouté.
Une feuille de route détaillant les secteurs concernés et le calendrier doit être annoncée avant la fin du mois de mai.






Facebook
Twitter
Mobile
Rss