Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

MAP - le Lundi 18 Octobre 2021 à 11:08 |

L’Observatoire marocain pour la souveraineté numérique voit le jour


           


L’Observatoire marocain pour la souveraineté numérique (OMSN), un think tank qui réunit des experts, académiciens et chercheurs spécialisés dans le monde du digital, a tenu samedi à Rabat son assemblée générale constitutive (AGC), dans l’objectif d’élire le président de cette structure ainsi que les membres de son bureau exécutif.

L’OMSN vise, selon ses statuts, à “fédérer l’ensemble des acteurs numériques et autres de la souveraineté numérique en tant qu’axe stratégique du Maroc, à élaborer des études et des rapports autour de cette thématique et des sujets connexes en plus d’accompagner, de sensibiliser et de conseiller les organisations pour le déploiement d’une stratégie numérique”.

Il ambitionne également d’organiser des événements, de mettre en place une plateforme d’échange et de réflexion autour des sujets numériques et de réunir les entreprises et les acteurs du domaine pour l’émergence d’un écosystème numérique marocain souverain. Selon ses instigateurs, cette initiative émane d’une prise de conscience de l’importance d’encourager l’indépendance technologique et numérique du Royaume.

Elu à l’issue de cette AGC, le président de l’OMSN, Mustapha Meloui, s’est félicité de la création de cette structure qui œuvrera activement à contribuer au chantier du numérique au Maroc et à collaborer avec tous les acteurs gouvernementaux et associatifs afin de mettre en œuvre les recommandations du rapport sur le Nouveau modèle du développement en ce qui concerne la transition numérique et l’accélération de la numérisation de l’administration publique.

“J’ai la confiance totale que notre pays a les atouts nécessaires pour un vrai décollage numérique. La création récemment d’un ministère dédié à la transition numérique et la réforme de l’administration en est la véritable preuve que le numérique est une priorité stratégique pour notre pays”, a dit M. Meloui dans une allocution de circonstance.

En tant que force de proposition adoptant une approche participative, l’OMSN apportera une contribution qualitative au domaine du numérique en vue d’élaborer, en concertation avec tous les intervenants une stratégie nationale pour la souveraineté numérique, a souligné M. Meloui.

Il est grand temps d’ébaucher un débat national sur cette thématique et de voir comment le Maroc peut se positionner en tant que référence inéluctable dans le monde du digital sur le plan régional, en capitalisant sur les acquis réalisés en matière de gouvernance numérique, a-t-il estimé.

“L’observatoire plaidera pour un usage réfléchi du numérique qui prend en considération nos spécificités en tant que Marocains”, a-t-il noté, précisant que cette structure proposera des solutions et des recommandations concrètes aux pouvoirs publics sur des sujets liés à la souveraineté des données et à la consommation numérique de façon générale.

L’OMSN sera aussi une plateforme de plaidoyer numérique en faveur d’abord de la question de l’intégrité territoriale du Royaume, ainsi que pour le made in Morocco et le country branding, a-t-il conclu.
Par la suite, il a été procédé à l’élection des membres du bureau exécutif de l’Observatoire, conformément à ses statuts.