Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

L'UPF, co-fondatrice de RAMSESS, 1er réseau panafricain pour la mobilité académique des étudiants

Publié le Samedi 4 Septembre 2021 | MAP



​Casablanca - L'Université Privée de Fès (UPF) a annoncé s'associer à une initiative rassemblant des universités du continent Africain, sous le nom d'un nouveau réseau intitulé "RAMSESS" (Réseau Africain pour la Mobilité Scientifique des Étudiants Sud-Sud).


Ce réseau rassemble une sélection prestigieuse de membres composée d'universités et écoles supérieures africaines, indique l'UPF dans un communiqué, notant que cette initiative encourage à la mobilité étudiante, comme enseignante et administrative.

Elle permet, également, de renforcer les liens et reconnaissances mutuelles entre l’Afrique du Nord et l’Afrique Subsaharienne, dans le cadre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique en Afrique, souligne la même source.

En outre, son rôle est de promouvoir l'excellence académique, l'intégration et la coopération entre ses membres. Elle se veut un moteur de développement, et vise à faciliter l'intégration des universités du Nord Afrique et l’Afrique Subsaharienne, dans l'espace Africain de l'enseignement supérieur.

"Au-delà du réseau, les membres "RAMSESS" capitalisent sur des accréditations internationales et le recrutement par voie sélective, accordant ainsi des cursus aboutissant à des formations professionnelles de haut niveau. Ce projet est ainsi une ouverture à l’internationale à travers des mobilités, des doubles diplomations et valorisation de l’innovation", relève le communiqué.

Il encourage aussi la culture continentale auprès des étudiants du réseau et dans les pays respectifs en impliquant significativement les jeunes étudiants dans l’entreprenariat à dimension continentale.

"Aujourd'hui, ce réseau compte huit universités africaines, près d’un millier d’enseignants et environ 15.000 étudiants tous rassemblés autour du projet RAMSESS, pour permettre aux étudiants de partager des expériences académiques, scientifiques et pédagogiques exceptionnelles", a déclaré Dr Kais Mabrouk, co-fondateur du réseau RAMSESS et deputy CEO du Bouebdelli Education Group, cité par le communiqué.

Pour sa part, le responsable de communication à l’UPF, Hamza Ouezzani Chahdi, a souligné que la mobilité internationale est à la fois une priorité et un positionnement stratégique de l’UPF, affirmant que l'efficacité d'un séjour académique d'études ou d'un stage à l'étranger n'est plus à prouver.

"C'est l'occasion rêvée de découvrir d'autres modes d'apprentissage, de s'ouvrir sur des cultures différentes, de pratiquer une langue étrangère au quotidien, de se dépasser et nouer de solides relations", a-t-il ajouté.

"Nous recevons et accueillons également de nombreux étudiants, des 5 continents sur notre Campus, chose qui nous pousse à construire et nouer chaque année plus de collaborations avec des institutions tant au Maroc qu'à l'étranger, et à renforcer davantage la mobilité scientifique Sud-Sud par la co-fondation du Réseau international RAMSESS”, a indiqué M. Ouezzani Chahdi.

Le réseau est une première dans l’histoire du continent africain, dans sa qualité de regroupement de plusieurs universitaires/écoles d’excellence de chaque pays, où chaque établissement membre est leader dans son propre pays.

Outre l’UPF, les autres Universités et écoles supérieures membres du réseau sont l'Université Libre de Tunis (Tunisie), l'Université Kofi Annan (Guinée), BBS Business School (Gabon), Ecole MDI-Alger (Algérie), IME Douala (Cameroun), École de Droit et de Sciences Politiques Akadémia (Sénégal), École d'Architecture d'Abidjan (Côte d'Ivoire).

"Ce réseau reste ouvert et accessible, et d’autres pays/universités peuvent rejoindre ce réseau par cooptation en se rapprochant de l’une des universités membres", conclut le communiqué.