Menu
              
Agence Ecofin | Publié ici le Mercredi 8 Juin 2022

L’Union africaine propose des bourses aux professionnels de la technologie civique en Afrique




(Agence Ecofin) - Améliorer la participation citoyenne à travers la technologique, c’est l’ambition que poursuit le Fonds de technologie civique de l'UA. L’institution propose un programme de renforcement des compétences des professionnels de la civic tech dans 7 pays africains, dont le Mali et le Maroc.


Le Fonds de technologie civique de l'Union africaine (AUCTF), un projet financé par la coopération allemande qui promeut l’utilisation de la technologie civique pour amplifier les voix des citoyens, a ouvert les candidatures pour un programme de bourses destiné aux professionnels de la technologie civique en Afrique.
Les ressortissants et citoyens de 7 pays du continent sont éligibles. Il s’agit du Mali, du Nigeria, du Malawi, du Zimbabwe, de l’Ouganda, du Kenya et du Maroc. En plus des exigences de nationalité pour être éligibles, les candidats doivent travailler à renforcer l'engagement citoyen grâce à l'utilisation innovante des données et des technologies numériques.
Il leur est également exigé une expérience d’au moins trois ans dans le domaine de la civic tech, une compréhension du rôle de la société civile et une bonne maîtrise de l’anglais. La connaissance du français est un atout.
Le programme est une opportunité de formation et de coaching pour les boursiers. Ceux-ci pourront approfondir leur maîtrise technique pour le fonctionnement de leur plateforme et sur le montage des plans d’affaires à adopter. Ils recevront pour cela des compétences dans les domaines de la cybersécurité, du marketing digital et du développement web.
Les candidats travailleront avec des organisations partenaires. Ils aideront un large éventail d'acteurs à intensifier leurs initiatives de la technologie civique qui amplifient la voix des citoyens ou aident à responsabiliser les gouvernements. Ce programme répond à la nécessité de faire progresser la participation citoyenne dans les espaces de gouvernance, grâce à l'utilisation innovante des données et des technologies numériques.
En même temps que le programme s’attèle à relever les défis de la gouvernance et du développement, il reconnaît l'importance centrale de la jeunesse africaine pour façonner l'avenir du continent.
La date limite de dépôt des candidatures est fixée au mercredi 15 juin 2022.
Plus d’informations
Vanessa Ngono Atangana


Source : https://www.agenceecofin.com/formation/0806-98476-...






Facebook
Twitter
Mobile
Rss