Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

Courrier International - le Lundi 3 Juin 2019 à 12:20 |

L’ambassadeur des États-Unis au Royaume-Uni créé la polémique


           


Alors que Donald Trump arrive ce lundi à Londres pour les cérémonies de commémoration du 6 juin 1944, Woody Johnson a agacé de nombreux politiciens britanniques en expliquant à la BBC  que son pays pourrait chercher à intégrer le système de santé local (NHS) dans les négociations sur les traités commerciaux post-Brexit. Jonathan Ashworth, chargé des questions de santé chez les travaillistes, a trouvé ces commentaires “profondément inquiétants”, selon The Guardian. “Ils montrent qu’une conséquence réelle d’un Brexit sans accord, suivi par un traité commercial avec Trump serait la vente du NHS”, a-t-il critiqué. La personnalité du président américain ne fait pas l’unanimité à Londres. Le Washington Post a remarqué  que certains des honneurs réservés aux dirigeants en visite officielle tels que dormir à Buckingham Palace ou l’accueil par la parade de la garde à cheval n’étaient pas au programme.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 26 Novembre 2021 - 15:04 Situation “désastreuse” dans les camps de Tindouf

Vendredi 26 Novembre 2021 - 14:25 Le Maroc dénonce les dérapages de Mary Lawlor