L’établissement prochaine de relations diplomatiques entre le Maroc et Israël assomme le régime algérien

- Publié le Jeudi 17 Décembre 2020 à 10:51



Monsieur Jared Kushner Principal Conseiller du Président américain, Monsieur Donald Trump, est attendu très prochainement au Maroc accompagné par une délégation israélienne à bord du premier vol direct entre Tel-Aviv et Rabat.


Ce voyage au Maroc interviendrait ainsi moins de deux semaines après l’annonce du Président américain, Monsieur Trump, de la reprise des relations diplomatique entre le Royaume du Maroc et l’État d’Israël.

A rappeler que le parcours de la Communauté Juive du Maroc est singulier et constitue une relation très spéciale dans le Monde Arabe. D’ailleurs, sa présence est antérieure même à la présence arabe et islamique et elle s’est accentuée après 1492, quand arrive la première vague de Juifs chassés par l’Espagne.

Cette Communauté juive a été, depuis plusieurs décennies, une composante essentielle de l’identité marocaine, ce qui a été confirmée par la Constitution marocaine de 2011. Raison pour laquelle, aujourd’hui, lorsqu’on parle de Marocains, on parle du Marocain musulman, arabe, berbère, mais aussi du marocain juif.

Ainsi donc, l’ouverture prochaine d’une Ambassade d’Israël à Rabat, et pourquoi pas d’un Consulat Général dans les Provinces sahariennes marocaines, est un énorme échec des responsables algériens et de son pantin polisarien.

A signaler que le régime algérien a commis l'erreur de laisser le Hezbollah s'implanter ces dernières années dans les camps des séquestrés sahraouis marocains de Tindouf, en territoire algérien, pour y ont former et armer des terroristes. Une intrusion de cette milice supplétive de l'Iran dans le jeu maghrébin a poussé le Maroc à rompre en 2018 ses relations avec Téhéran.

Enfin, l’Algérie dépend grandement de l’extérieur, puisqu’elle ne fabrique quasi rien ne serait-ce que pour son approvisionnement alimentaire. Quant àla chose militaire, elle dépend pour l’essentiel de la Russie, même si désormais elle achète beaucoup à la Turquie. D’ailleurs, l’Algérie n'est membre d'aucun système de défense militaire collectif à ce jour.

Enfin, cerise sur le gâteau, les Etats-Unis d’Amérique viennent d’adresser, le 15 décembre 2020, par le biais de leur Représentante auprès des Nations-Unies, l’Ambassadrice Kelly Craft, leur proclamation de reconnaissance de la pleine souveraineté du Maroc sur son Sahara au Secrétaire Général des Nations-Unies, Monsieur Antonio Guterres, et au Président du Conseil de Sécurité, Monsieur Jerry Matthews Matjila, et demandé d’annexer cette proclamation comme document du Conseil de Sécurité de l’ONU.

Dans la correspondance de Kelly Craft, les Etats-Unis d’Amérique affirment, en plus de la reconnaissance de la souveraineté du Maroc son Sahara marocain, que l’offre d’autonomie du Royaume du Maroc reste la seule base pour parvenir à une solution au conflit.

Les Etats-Unis d’Amérique ont également demandé la diffusion de ces documents aux membres du Conseil de Sécurité de l’ONU.

Farid Mnebhi
Farid Mnebhi est un écrivain marocain, licencié Physique, titulaire d'une maîtrise en sciences... En savoir plus sur cet auteur