Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

La Côte d'Ivoire enregistre son premier cas de virus Ebola depuis 1994

Publié le Lundi 16 Août 2021 | Xinhua




Articles similaires
Abidjan - Un cas de virus Ebola a été détecté en Côte d'Ivoire chez une jeune fille en provenance de Guinée, où le virus mortel est réapparu depuis le début de l'année, a-t-on appris samedi de source officielle à Abidjan. Il s'agit du premier cas confirmé de cette maladie sur le territoire ivoirien depuis 1994, d'après l'Organisation mondiale de la santé.

A en croire le ministre ivoirien de la Santé, Pierre Dimba, les autorités sanitaires locales ont été informées samedi par l'Institut Pasteur de Côte d'Ivoire "d'un cas positif de maladie à virus Ebola" après l'examen d'un échantillon prélevé vendredi à Abidjan chez "une jeune fille âgée de 18 ans de nationalité guinéenne". Le ministre a indiqué que la patiente avait quitté Labé en Guinée à destination d'Abidjan par voie routière et était arrivée mercredi en Côte d'Ivoire. Elle a été "diagnostiquée et prise en charge immédiatement" jeudi par les services sanitaires, a-t-il poursuivi dans un communiqué.

"Il s'agit d'un cas isolé et importé", a souligné M. Dimba, ajoutant que la patiente est actuellement en isolement et prise en charge au centre de traitement des maladies hautement épidémiques du Centre hospitalier universitaire de Treichville à Abidjan. Il s'agit du premier cas enregistré en Côte d'Ivoire malgré l'épidémie de la maladie à virus Ebola en Afrique de l'Ouest, entre 2013 et 2016, qui a fait plus de 11.000 morts pour près de 30.000 cas détectés principalement dans les pays voisins de la Guinée et du Liberia, et en Sierra Leone. "La Côte d'Ivoire dispose de vaccins contre Ebola et le gouvernement procédera à la vaccination des groupes cibles (personnel de santé de première ligne, contacts immédiats de la patiente, les forces de sécurité aux points d'entrée)", a fait savoir le ministre de la Santé.

Dès réception des résultats des analyses, une réunion interministérielle d'urgence s'est tenue samedi sous la présidence du Premier ministre ivoirien Patrick Achi. Au cours de cette réunion, ont été décidées entre autres la réactivation de la surveillance communautaire de la riposte à Ebola et la collaboration transfrontalière "intense" avec la Guinée. Le gouvernement ivoirien a invité la population à la "sérénité", assurant que "toutes les dispositions sont prises pour faire face à la situation. Le dispositif sanitaire pour le contrôle de la maladie existe et a été éprouvé avec succès par le passé", selon Pierre Dimba. Le 19 juin dernier, la Guinée et l'OMS ont officiellement annoncé la fin d'une nouvelle épidémie d'Ebola dans ce pays, quelques mois après la réapparition de cette maladie rapidement vaincue grâce à l'expérience accumulée en 2013-2016.