La Marocaine Amal El Fallah Seghrouchni nominée pour les Berkeley Awards dans la catégorie "Femme de l'année"

MAP - Publié le Mardi 16 Mars 2021 à 10:01




La Marocaine Amal El Fallah Seghrouchni, experte internationale en Intelligence Artificielle (IA) et membre de la Commission Mondiale d'Éthique des Connaissances Scientifiques et des Technologies de l’Unesco, est nominée pour les Berkeley World Business Analytics Awards, dans la catégorie "Femme de l'année".

Les trophées Berkeley célèbrent toutes les personnes œuvrant pour une approche plus éthique, plus humaine et plus pertinente de la technologie et de l’utilisation de la Data. Ces trophées, qui se déclinent en trois prix : la Femme de l’année, le Projet de l’année et le Jeune Talent de l’année, sont honorifiques et ont pour but de mettre à l’honneur les acteurs et actrices qui façonnent la Business Analytics.

"Je suis très honorée par cette nomination pour les Berkeley World Business Analytics Awards", a déclaré Mme El Fellah Seghrouchni à la MAP.

Organisés pour la première fois, les Berkeley World Business Analytics Awards récompensent les femmes qui agissent au quotidien au sein des écosystèmes d’innovation dans les quatre coins du monde.

Le continent africain sera représenté par une dizaine de femmes à ce concours organisé par le Fisher Center for Business Analytics (FCBA), l’un des centres de recherche de la Berkeley Haas School of Business, une institution reconnue comme étant l’une des plus prestigieuses au monde.

"Ma nomination dans la catégorie "Femme de l’année" à l’échelle de l’Afrique est une grande distinction et une reconnaissance non seulement de mon expertise scientifique mais aussi de mon approche éthique dans le domaine des sciences et technologies et en particulier du digital et de l’Intelligence Artificielle", s’est-elle félicitée.

"Cette nomination est très prestigieuse: 5 femmes de toute l'Afrique pour chacune des 3 catégories", a ajouté Mme El Fallah Seghrouchni qui s’est réjouie que le continent africain soit si bien représenté à ces trophées.

Amal El Fallah Seghrouchni, est reconnue au niveau international comme experte en IA.

Titulaire d’un doctorat de l’Université Pierre et Marie Curie et d’une habilitation à diriger les recherches en intelligence artificielle, elle est professeure de classe exceptionnelle à la Sorbonne Université, à la Faculté des Sciences et d’Ingénierie où elle dirige le groupe de recherche Systèmes Multi-Agents et co-anime l’axe de recherche intelligence artificielle et sciences des données au sein du laboratoire d’Informatique de cette prestigieuse université.

En 2020, elle a été nommée à la Commission Mondiale d’Éthique des Connaissances Scientifiques et des Technologies (COMEST) de l’Unesco, pour un mandat de 4 ans (2020-2023). Cette commission est composée de personnalités spécialistes des disciplines scientifiques, juridiques, philosophiques, culturelles et politiques, de diverses régions du monde et nommées par la directrice générale de l’Unesco à titre individuel.

Mme El Fallah Seghrouchni, qui vit à cheval entre la France et le Maroc, a rejoint récemment l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) en tant que directrice du Centre international d’intelligence artificielle du Maroc.

Par ailleurs, une autre Marocaine, Samira Khamlichi, PDG de WafaCash, a été nominée dans la catégorie "Projets en Business Analytique de l’année portés par des femmes".

Mme Khamlichi est depuis 2006 Directeur Général de Wafacash, spécialisée dans les services financiers et le transfert d'argent. Elle est titulaire d’un D.E.S.S Banques et Finances, obtenu à l’Université d’Aix Marseille III à Aix en Provence et d’une Maîtrise Option Gestion des Entreprises.

Très active dans le domaine social et entrepreneurial, elle est membre de plusieurs organisations professionnelles telles que la CGEM (Confédération Générale des Entreprises du Maroc), l’Association Professionnelle des Sociétés de Financement (APSF) et l’Association Professionnelle des Établissements de Paiements (APEP).

Les trois lauréates des Berkeley Awards recevront un Ourson de Cristal, symbole de l’université Berkeley, en reconnaissance de leurs compétences et de leur travail, et deviendront "des modèles pour la jeune génération".

Les Berkeley Awards sont organisés en association avec le CIO Mag, magazine panafricain de référence dédié au numérique.

La cérémonie de remise des prix se tiendra en octobre 2021 en présentiel, si les conditions sanitaires venaient à le permettre, dans le campus de l'UC de Berkeley en Californie.


Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Tous les commentaires sont modérés. marocafrik.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture !

Le Fil | Tribune