Menu
              
MAP | Publié ici le Samedi 19 Mars 2022

La nouvelle position de Madrid est « une victoire pour le droit international » (ancien ministre des Affaires étrangères du Pérou)





Lima – La récente déclaration du gouvernement espagnol, reconnaissant la position du Maroc sur l’autonomie au Sahara, « constitue une victoire pour le droit international », a estimé Luis Gonzales Posada, ancien ministre péruvien des Affaires étrangères.

Réagissant dans une déclaration à la MAP à la teneur du message adressé vendredi à SM le Roi Mohammed VI, par le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, l’ancien chef de la diplomatie péruvienne a ajouté que la déclaration de Madrid « confirme et renforce la voie prise par les Nations Unies pour résoudre les problèmes persistants conformément à la proposition du Royaume du Maroc » .

Luis Gonzales Posada, qui était aussi ministre de la justice du Pérou, a en outre estimé qu’il était d’une « grande importance que les deux États (Maroc et Espagne) réaffirment leur unité permanente à travers une déclaration qui les engage dans une politique de paix et de large coopération ».

Vendredi, Pedro Sanchez a adressé un message au Souverain dans lequel il a souligné que “l’Espagne considère l’initiative marocaine d’autonomie comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend” au sujet du Sahara Marocain.

Reconnaissant « l’importance de la question du Sahara pour le Maroc”, le chef de l’exécutif espagnol a mis l’accent sur “les efforts sérieux et crédibles du Maroc dans le cadre des Nations Unies pour trouver une solution mutuellement acceptable” au différend.

En réaction au message de Pedro Sanchez, le Maroc a indiqué qu’il apprécie hautement les positions positives et les engagements constructifs de l’Espagne au sujet de la question du Sahara Marocain.