Menu
              
MAP NEWSLETTERS | Publié ici le Lundi 7 Mars 2022

La sécurité au dessus de toute considération





Le Maroc, sous la sage conduite de SM le Roi Mohammed VI, demeure attaché à ses choix majeurs en vue de consolider son processus démocratique et consacrer les fondements d’un Etat social national, dans une conjoncture mondiale marquée par une crise économique inédite due à la pandémie de covid-19 et aux conflits internationaux, a indiqué, vendredi à Rabat, le président du parti du Rassemblement national des Indépendants (RNI), Aziz Akhannouch.
Le Maroc a, de nouveau, montré sa grande capacité de relever les défis et faire face aux crises, et ce grâce à l’attachement aux constantes de la Nation, notamment la forte cohésion entre le Trône et le Peuple, a souligné M. Akhannouch lors de la session d’ouverture des travaux du 7ème congrès national du RNI, tenu sous le thème “La voie du développement”, avec la participation de plus de 3.000 congressistes des différentes provinces du Royaume.
“Sous la conduite du Souverain, symbole de l’unité et de la stabilité du Royaume, nous continuons de montrer au monde que le Maroc, Roi et peuple, est un pays de réalisations, de défis, de sécurité, de stabilité, de développement et de solidarité”, a ajouté M. Akhannouch, expliquant que grâce à cet esprit de solidarité et à la vision prémonitoire de SM le Roi, qui a placé la sécurité du citoyen au dessus de toute considération, le Maroc a su gérer la pandémie de manière sereine et efficace.
A cet égard, le président du RNI a rappelé que le Maroc a été l’un des premiers pays à garantir les vaccins aux citoyens et a réalisé un pas stratégique en vue de devenir un pays producteur de vaccins, afin de garantir la souveraineté sanitaire, soulignant les plans et projets stratégiques lancés par le Maroc, le progrès économique et le renforcement des infrastructures.
Par ailleurs, M. Akhannouch a relevé que le Maroc a adopté un nouveau modèle dans ses relations internationales, basé sur le respect mutuel, l’ambition et la clarté, notant que la démarche du Maroc a été marquée par la sagesse.
Le Maroc a démontré son engagement et son respect des conventions et traités internationaux, consolidant le choix démocratique et l’Etat de droit, a-t-il ajouté.
Le chef du parti de la Colombe s’est félicité du parcours de sa formation politique, au niveau de ses directions nationale, régionales et locales, ainsi que ses organisations parallèles et ses militants, notant qu’en l’espace de 5 ans, un référentiel démocratique et social a été édifié en plus du renouvellement des statuts et règlements intérieurs du parti.
Le congrès précédent n’a laissé aucun doute sur l’implication des “Indépendants” dans le processus de consolidation de l’Etat social national au Maroc, a-t-il soutenu, évoquant l’adoption de la démocratie sociale en tant que référentiel du parti et comme choix qui définira les prochaines phases de l’action politique de cette formation.
Le programme électoral du RNI, aux côtés de ceux de ses deux alliés au sein de la majorité, constitue le socle d’un programme gouvernemental prometteur, fort et ambitieux, a-t-il affirmé, expliquant que la philosophie et l’esprit de ce programme s’inspirent des hautes orientations Royales et se base sur les conclusions du Nouveau modèle de développement, ainsi que les principes de la démocratie sociale.
En outre, M. Akhannouch a relevé que l’action gouvernementale est encadrée par les consultations permanentes, notamment avec les composantes de la majorité, faisant savoir que le gouvernement ne ménagera aucun effort pour assurer une sortie de la pandémie vers une reprise économique “que les Marocains méritent”.
Le thème de ce Congrès national n’est pas qu’un slogan, mais une culture, une méthode, une pratique et des programmes d’avenir, a-t-il fait valoir, notant que la démocratie sociale est le générateur d’idées et elle présente les valeurs qui régissent l’élaboration de visions et de programmes.
Le 7ème Congrès du RNI se tient les 4 et 5 courant en format hybride (présentiel et visioconférence), à travers une plateforme principale et 13 plateformes régionales outre une plateforme à l’étranger permettant de suivre les travaux.
La première journée du Congrès a été marquée par la projection d’un film institutionnel, une intervention du chef du parti, les interventions des invités du parti et le début des travaux du Congrès au niveau des commissions, (Commission des affaires juridiques, commission des affaires financières et commission des affaires politiques et du programme du parti).
A l’ordre du jour de la deuxième journée, figurent la présentation des rapports des commissions et l’approbation des rapports financiers du parti, de son programme et du projet de son règlement intérieur, outre l’élection du président.



Tags : sécurité