Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Laâyoune : Installation du président du tribunal de première instance et du procureur du Roi

Publié le Mardi 10 Août 2021 | MAP



​Laâyoune - La nouvelle présidente du tribunal de première instance de Laâyoune, Mme Bahija Smaili, et le procureur du Roi près cette juridiction, Abdallah Ahman, ont été installés lundi dans leurs fonctions.


Lors de la cérémonie d'installation, Mme Smaili a exprimé sa fierté pour la confiance placée en elle par SM le Roi en la nommant présidente du tribunal de première instance de Laâyoune, un geste qui incarne la haute sollicitude royale à l’égard des femmes marocaines qui ont démontré leur capacité à assumer les charges de la responsabilité et du leadership dans divers domaines.

Mme Smaili a souligné que le pouvoir judiciaire est l'un des piliers les plus importants de l'État moderne, soulignant que son rôle ne se limite pas à résoudre les différends et les litiges, mais va au-delà pour accompagner le processus de développement de l'économie nationale en améliorant le climat des affaires et en augmentant le niveau de confiance des investisseurs dans l'économie nationale, ainsi que son rôle dans le maintien de la sécurité judiciaire des individus et des groupes et dans le renforcement de leur sentiment de sécurité.

Elle a ajouté que le pouvoir judiciaire est aujourd'hui confronté à de nouveaux défis, car il est tenu de s'engager dans la transformation numérique mondiale sans compromettre son identité nationale et sa nature humaine. Il est également tenu de s'adapter aux conditions et conditions de travail exceptionnelles, telles que celles imposées par la pandémie du Covid-19, sans préjudice des conditions d'un procès équitable et des droits de la défense, a-t-elle poursuivie.

Mme Smaili a exprimé sa détermination à relever le défi de la réforme judiciaire et à œuvrer pour renforcer la confiance des citoyens dans la justice, invitant tous les magistrats à faire preuve du plus haut degré de professionnalisme et de discipline, notamment pour liquider les dossiers avec l’efficacité requise et dans des délais raisonnables.

Pour sa part, M. Ahman a exprimé sa fierté pour le renouvellement de la confiance royale en sa personne, soulignant sa détermination à tout mettre en œuvre pour mener à bien sa mission ainsi que les hautes directives royales visant à faire progresser le rendement de la justice et à réussir le projet de réforme du système judiciaire mise en œuvre par le Royaume.

Il a également souligné la nécessité d'œuvrer pour réaliser l'efficacité judiciaire dans la sphère d'influence de cette juridiction et pour rapprocher la justice des citoyens et des justiciables conformément aux valeurs d'intégrité et de transparence, et de préserver l'indépendance de la justice, comme pilier de la préservation des droits des personnes et des institutions.

La cérémonie d'installation s'est déroulée en présence notamment du wali de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate, du gouverneur de la province de Boujdour, du président de région, du premier président de la cour d'appel et du procureur général du Roi près cette cour.