Menu
              
MAP | Publié ici le Jeudi 10 Mars 2022

Lancement à Essaouira de la “Chaire du droit hébraïque”





Essaouira – La convention portant création de la “Chaire du droit hébraïque” à l’Université Mohammed V de Rabat, a été signée, mercredi à Essaouira, lors d’une cérémonie rehaussée par la présence du Conseiller de Sa Majesté le Roi et président-fondateur de l’Association Essaouira-Mogador, M. André Azoulay.
Cette chaire, dont la convention portant création a été paraphée par le président de l’Université Mohammed V de Rabat, Mohammed Rhachi, le président fondateur du centre d’études et de recherche en droit hébraïque au Maroc, Abdellah Ouzitane et le président exécutif de l’Association Essaouira Mogador, Tarik Ottmani, vise à promouvoir une recherche d’excellence dans le domaine du droit hébraïque au Maroc, constituer un lieu d’échange et de débat autour des relations et du dialogue entre Islam et Judaïsme ainsi qu’un fonds documentaire en relation avec les objectifs susvisés, et à valoriser l’expérience marocaine des juridictions rabbiniques tant dans leur organisation que dans leur production jurisprudentielle.
Elle a également pour objectifs de contribuer à la mise en place de formations en droit hébraïque au Maroc, concevoir et mettre en œuvre des programmes de recherche mobilisant des chercheurs (doctorants, post-doctorants) nationaux et étrangers, internes ou externes à la Chaire, organiser des ateliers d’encadrement doctoral, programmer et animer des rencontres scientifiques et d’établir toute coopération institutionnelle en rapport avec ses missions.
Aux termes de cette convention, les parties désignent à la présidence d’honneur de la Chaire une personnalité connue pour son engagement en faveur de la paix, de la tolérance et du dialogue interreligieux, et un directeur de la Chaire qui veille à la coordination de ses instances et au suivi de ses programmes et activités.
Il sera également procédé à la nomination d’un Conseil de pilotage qui contribue à l’orientation stratégique de la Chaire, à l’évaluation de son activité générale et à son rayonnement, qui est composé de représentants de l’université et du Centre ainsi que d’une équipe académique de la Chaire, qui comprend des chercheurs et des experts en matière de droit hébraïque et du dialogue interreligieux. Elle sera chargée d’élaborer les programmes de recherche de la Chaire et de coordonner ses activités d’animation scientifique.
Les partenaires de la Chaire sont tout organisme ou institution désirant soutenir ses projets et activités. Ils octroient à la Chaire une subvention annuelle dédiée à des bourses en faveur de doctorants et de post-doctorants marocains méritants, prennent en charge l’organisation et la participation de chercheurs, de doctorants et de post doctorants à des manifestations scientifiques nationales et internationales en lien avec les thématiques de la Chaire. Ils prennent également en charge les frais de publication et d’édition de travaux de recherche effectués dans le cadre de la Chaire.
La convention entre en vigueur dès sa signature par les parties pour une durée de deux ans, renouvelables par tacite reconduction.