Menu
              
MAP | Publié ici le Lundi 21 Mars 2022

Le CCA œuvrera avec le Maroc pour assurer la réussite de la prochaine édition du Sommet des affaires USA-Afrique (responsable)





Rabat – Le Corporate Council on Africa (CCA) œuvrera de concert avec le Maroc pour assurer la réussite de la prochaine édition du Sommet des affaires États Unis-Afrique (US-Africa Business Summit) prévue en juillet prochain à Marrakech, a affirmé, lundi à Rabat, la PDG du CCA, Mme Florizelle Liser.
“Nous allons oeuvrer avec le gouvernement marocain et le secteur privé dans le Royaume pour garantir le succès du US-Africa Business Summit” qui aura lieu dans la cité ocre du 19 au 22 juillet, a souligné Mme Liser à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita.
Dans une déclaration à M24, la chaîne de l’information en continu de la MAP, la responsable a souligné que de nombreuses réunions seront organisées, à cette occasion, avec le gouvernement et le secteur privé au Maroc afin de s’assurer que cet événement atteigne les objectifs escomptés.
Le Sommet des affaires USA-Afrique, qui réunira plus de mille participants dont des dirigeants d’entreprises et chefs de gouvernement, ambitionne de créer des partenariats et des opportunités durables entre les principaux décideurs des secteurs public et privé d’Amérique et du continent africain.
Cette édition se veut aussi une occasion, pour les différentes organisations, d’explorer de nouvelles perspectives afin de renforcer le partenariat économique entre les États-Unis et l’Afrique, tout en mettant en exergue la prochaine phase du partenariat économique entre les deux parties, notamment dans les domaines du commerce régional africain et américano-africain, l’énergie, la transformation numérique et le financement du commerce.
Créé en 1993 pour promouvoir les affaires et les investissements entre les États-Unis et les nations d’Afrique, le CCA travaille en étroite collaboration avec les gouvernements et les entreprises en vue d’améliorer le climat du commerce et d’investissement en Afrique et pour mettre en valeur le profil de l’Afrique dans la communauté des affaires américaine.