Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

AFP - MarocAfrik - le Mercredi 29 Septembre 2021 à 11:46 |

Le Maroc juge "injustifiée" la réduction de visas pour la France


           

Le Maroc réagit à la décision de la France de réduire le nombre de visas délivrés aux personnes originaires du pays. Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères a qualifié cette mesure d’"injustifiée".


L'Algérie et la Tunisie sont également concernés par cette disposition de la France, qui accuse ces pays de ne pas faire assez pour le retour des migrants dans leur pays d’origine.
 
"Nous considérons que cette décision est injustifiée pour différentes raisons : d'abord, le Maroc a toujours géré de manière responsable la question migratoire et les flux de personnes." a déclaré Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères.

Le président français Emmanuel Macron avait pris cette décision il y a un mois après l'échec des efforts diplomatiques avec les trois pays d'Afrique du Nord. Il a ordonné que le nombre de délivrances de visas à l'Algérie et au Maroc soit réduit de moitié par rapport aux niveaux de 2020, et d'un tiers pour la Tunisie.

"Nous considérons au Maroc que cette décision est une répression pour les Marocains et pour la liberté de voyage et de mouvement comme annoncé dans les conventions et accords internationaux sur le voyage et l'itinérance entre les pays." s'est confié Kamal Laghmam, fonctionnaire

"La France ne doit pas oublier qu'il y a plusieurs étudiants qui partent chaque année en France pour compléter leurs études, les touristes marocains aussi et je pense que c'est un grand problème pour ces deux catégories." a ajouté Mohamed, étudiant.

Lorsque les autorités françaises refusent les demandes de visa elles doivent obtenir un laissez-passer consulaire de la part des pays dont sont originaires ces personnes avant de pouvoir les expulser. Selon Paris, Alger Rabat et Tunis refusent de le fournir.