Menu
              
MAP | Publié ici le Lundi 21 Mars 2022

Le Maroc préside l’Union arabe de l’Electricité





Le Maroc a été reconduit, samedi à Doha, à la présidence de l’Union arabe de l’Electricité (UAE) pour un second mandat consécutif (2022-2025).
Le Maroc a été réélu en la personne de Abderrahim El Hafidi, directeur général de l’Office national de l’Electricité et de l’Eau potable (ONEE), lors de la 56ème session du Conseil d’Administration et la 17ème session de l’Assemblée générale de l’UAE.
Lors de cette rencontre qui a connu la participation des directeurs généraux des opérateurs électriques des pays arabes membres de l’Union, M. El Hafidi a présenté les réalisations de l’UAE durant le mandat écoulé, qui a pris effet en décembre 2018.
Une vision stratégique a été élaborée au cours de ce mandat, afin de créer un nouveau modèle pour la modernisation de l’Union et, ainsi, relever les défis posés par les profondes mutations que connaît ce secteur sur les plans arabe et mondial, a fait savoir M. El Hafidi, relevant qu’il a été question, également, de renforcer le rôle de l’UAE à l’instar des grandes organisations internationales et accompagner les entreprises arabes face aux défis futurs liés à la sécurisation de l’approvisionnement en énergie électrique.
Le directeur général de l’ONEE a également indiqué qu’en vue de concrétiser de cette nouvelle vision, une étude de restructuration de l’Union a été réalisée par une société de Conseil internationale, ajoutant qu’une task-force conduite par l’ONEE a été désignée pour superviser toutes les étapes de réalisation de cette étude.
Les principales réalisations ont principalement porté sur l’élaboration d’une feuille de route traduite en plans d’actions, et qui a abouti à la modernisation des structures et des mécanismes de l’Union, a-t-il poursuivi, évoquant également l’adoption d’un système de gouvernance efficace et la réorientation des missions et objectifs de l’UAE, afin de lui permettre d’affronter les profondes mutations que connaît le secteur.
Tous ces enjeux n’ont fait que renforcer la détermination de l’UAE à relever les défis dans le sillage de la conjoncture exceptionnelle marquée par la propagation de la pandémie de Covid-19, a-t-il assuré, notant que la crise sanitaire a fortement impacté le secteur de l’électricité au niveau mondial poussant les entreprises à prendre de nouvelles mesures pour garantir la continuité d’approvisionnement en énergie électrique dans les meilleures conditions.
Par ailleurs, les participants à cette rencontre ont présenté leurs félicitations à M. El Hafidi pour sa réélection à la tête de l’UAE, exprimant leur engagement à œuvrer pour la réalisation des projets ambitieux, afin de permettre à l’Union d’occuper une place de choix dans le secteur de l’électricité au niveau mondial.