Menu
              
MAP | Publié ici le Samedi 30 Avril 2022

Le choix du Maroc comme invité d'honneur du 3-è Festival ''Les Téranga'’ "n'est pas un hasard", mais justifié par la qualité des relations "séculaires" avec le Sénégal (organisateurs)





Le choix du Maroc comme pays invité d'honneur de la 3-ème édition du Festival de cinéma ''Les Téranga'', prévue du 29 juin au 2 juillet à Dakar, n’est pas du à un hasard, mais il est ''très justifié" par la qualité des relations "séculaires" et des" bons rapports" existant entre le Royaume et le Sénégal qui "sont plus que des pays voisins mais des pays frères", ont indiqué à la MAP les organisateurs de cette manifestation cinématographique.

"Notre choix n’est pas un hasard, car mis à part ses relations diplomatiques et ses intérêts économiques collectifs avec le Maroc, le Sénégal partage une relation socio-culturelle qui date de très longtemps", a affirmé le responsable de communication du festival "Les Téranga, Abdoulaye Goumalo Dioune, dans une déclaration à la MAP à Dakar.

M. Dioune a tenu a rappeler, à cet égard, qu'en 1964 lors de l’inauguration de la Grande mosquée de Dakar par le premier Président du Sénégal, Léopold Sedar Senghor, feu Sa Majesté le Roi Hassan II, "nous avait fait l’honneur de sa présence", notant qu'en signe de témoignage "de cette belle amitié", Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait décidé, le 6 novembre 2016, de prononcer Son discours commémorant le 41-ème anniversaire de la Marche Verte, pour la première fois à l’étranger, depuis la ville de Dakar, au Sénégal. "Un discours fort, poignant et honorifique pour le Sénégal, pour sa démocratie, sa stabilité, mais aussi sa fidélité à défendre le Sahara marocain", s'est réjoui le responsable de communication du festival, que va accueillir le Grand Théâtre national Doudou-Ndiaye-Coumba-Rose de Dakar

M. Dioune a, en outre, mis en relief la présence de la confrérie Tijaniya "que nous partageons avec le Maroc", notant que les Sénégalais effectuent chaque année leur pèlerinage dans la ville de Fès où ils "sont très bien accueillis" par le peuple marocain.

Tenu cette année sous le thème ''Prendre sa place de femme par le cinéma’’, le Festival, organisé par l’association "Cinéma 221", va rendre hommage à des pionnières du cinéma pour ce qu’elles ont fait dans cet art, selon les organisateurs.

Le festival sera l’occasion de "raffermir les accords de partenariat" existant entre le Maroc et le Sénégal et de créer une rencontre physique et des collaborations concrètes dans le domaine du cinéma’, lit-on dans un document de presse de l'association Cinéma 221.

Selon M. Dioune, la culture et le cinéma "viendront consolider une relation plusieurs fois séculaire d'échange entre le Maroc et le Sénégal", d'autant que ces deux secteurs "ont la spécificité de créer de vraies rencontres humaines, de briser les réticences, les barrières physiques et de favoriser des espaces où les peuples se retrouvent dans ce qu'ils ont de complémentaires ou de commun".

En faisant du Royaume du Maroc le pays invité d'honneur, le festival "Les Téranga" "se fixe cette mission de pousser plus loin la relation entre les deux pays en initiant une rencontre de professionnels du cinéma à grand échelle à Dakar qui aboutira sur des projets communs et ancrés dans le temps", a encore souligné le responsable de communication de ce festival.

D'autre part, on apprend auprès des membres du comité d'organisation que la présidence du Festival "Les Téranga" sera confiée cette année au Maroc, qui sera représenté par Mme Neila Tazi, directrice de production du Festival Gnaoua et Musiques du monde d'Essaouira, et son compatriote, M. Khalid Zairi, secrétaire général de la Chambre marocaine des producteurs de films, membre du jury.

"Le niveau de représentation du Maroc dans le jury de ce festival est très important, nous avons misé sur la qualité et non la quantité. Pour un festival de cette envergure le poste le plus important parmi les jurys reste le président et pour cette année il sera occupé par une Marocaine", a confié à la MAP le comité d'organisation, qui affirme également que les rencontres qui auront lieu entre les professionnels sénégalais et marocains "favoriseront le renforcement des liens et la discussion des projets d'un avenir florissant du cinéma entre le Royaume du Maroc et le Sénégal.

Les membres du comité d'organisation du festival ont indiqué qu'ils vont se rendre dans les prochains jours à Rabat pour des réunions avec les responsables du Centre Cinématographique Marocain (CCM) et des contacts avec les réalisateurs et professionnels du secteur, ainsi qu'avec les médias marocains.

A signaler que le réalisateur et producteur américain, Spike Lee, sera l’invité d’honneur de cette 3e édition.

Lee, président du jury du Festival de Cannes en 2021, est '’une source immense d’inspiration à travers le monde’’, soulignait l’association Cinéma 221.

’'Spike Lee est l’homme qui aura joué le plus grand rôle aux Etats-Unis, dans la prise de conscience du statut des Noirs dans le cinéma, dans la société. 'Les Téranga’ en font leur invité d’honneur, pour lui rendre hommage’’, indique l’organisateur du festival dakarois.

Le jury de cette 3eme édition, constitué d’une vingtaine de membres, dont 11 femmes, va présélectionner des films pour les récompenses et le concours réservé aux courts métrages. Parmi ses membres on cite notamment, outre Naila Tazi et Khalid Zairi, Moussa Touré, réalisateur et président des cinéastes sénégalais, Ladj Ly, réalisateur franco-malien, Françoise Ellong, fondatrice du festival les Awards du Cameroun, Françoise Ellong, Stéphanie Okereke Linus, actrice et réalisatrice nigériane, Béti Ellerson, réalisatrice américaine, Kady Traoré, actrice, scénariste, réalisatrice et productrice Burkinabé, entre autres.

Le programme de la troisième édition du festival ''Les Téranga'' comprend des projections de films gratuites, avec une sélection marocaine, des master class, des rencontres entre professionnels du cinéma, le Marché du film et la Journée culturelle du Maroc, selon les organisateurs.





   



Facebook
Twitter
Mobile
Rss