Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

Le roi du Maroc Mohammed VI trace la feuille de route de la nouvelle législature parlementaire


Xinhua - le Samedi 9 Octobre 2021 à 11:09 |

           


Rabat - Le roi du Maroc Mohammed VI a donné vendredi le coup d'envoi de la nouvelle session parlementaire et il a fixé les priorités des nouveaux élus et du nouveau gouvernement dans un discours prononcé lors de l'ouverture de cette session.

Les priorités fixées dressent un programme-cadre qui capitalise les acquis, tout en les actualisant au nom du nouveau modèle de développement adopté par le Maroc, et ce compte tenu de la crise sanitaire qui a redistribué les cartes. Il a insisté sur la consolidation de la place occupée par le Maroc et la défense impérieuse de ses intérêts supérieurs, particulièrement dans la conjoncture actuelle. Pour consolider la sécurité stratégique du pays, le roi du Maroc a appelé à "la création d'un dispositif national intégré "dont l'objectif est d'assurer " la réserve stratégique de produits de première nécessité, notamment alimentaires, sanitaires et énergétiques et à la mise à jour continue des besoins nationaux en la matière".

L'autre priorité porte sur la relance économique. L'ambition est de réaliser un taux de croissance supérieur à 5,5%. " Ce qui constitue une performance inégalée depuis des années et compte parmi les plus élevées à l'échelle régionale et continentale", a-t-il souligné, tout en appelant les différents acteurs à rester "réalistes" et " à l'écart d'une certaine rhétorique négativiste". Il aspire à ce que cette nouvelle législature soit " le point de départ d'une nouvelle génération de projets et de réformes intégrés comme prévu par le modèle de développement". Outre le volet social, le roi du Maroc a mis l'accent sur la nécessité de poursuivre la réforme fiscale, appelant à l'adoption d'une nouvelle charte compétitive de l'investissement. Parallèlement, "il faut veiller à introduire plus de cohérence, de complémentarité et d'harmonie entre les politiques publiques et à en suivre la mise en œuvre", a-t-il souligné.







Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss