Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Les "SAPZ", une solution spatiale pour le développement rural en Afrique

Publié le Samedi 7 Août 2021 | MAP



​Rabat - Les Zones de transformation agro-industrielle spéciales (SAPZ) dans les zones rurales en Afrique constitue une solution spatiale pour le développement rural et l'urbanisation dispersée, selon une étude de recherche réalisée par la Banque africaine de développement (BAD).


"La localisation des Zones de transformation agro-industrielle spéciales (SAPZ) dans les zones rurales apporterait des +solutions spatiales+ aux défis de la géographie économique inégale posés par le sous-développement rural et par l'urbanisation rapide dans les pays africains", souligne cette étude intitulée "Perspectives de développement des SAPZ en Afrique: Leçons de l'expérience". L'urbanisation africaine se déroule au rythme le plus rapide du monde, et la Banque mondiale prévoit que plus de la moitié de la population totale du continent vivra dans des zones urbaines d'ici 2030, précise la même source.

"Cela posera de nouveaux problèmes de développement aux villes du continent, déjà surchargées", fait remarquer l'étude qui souligne l'impératif d'observer que l'emplacement des SAPZ et l'amélioration des infrastructures, en particulier des routes et des services publics, ainsi que les possibilités d'emploi associées aux activités de ces zones constituent la base d'une solution spatiale à la fois au sous-développement rural et à l'urbanisation rapide.

La Banque soutient que la localisation d'agglomérations agro-industrielles dans de vastes zones géographiques, comme le suggère le modèle SAPZ, peut servir de catalyseur à la croissance de villes secondaires ou intermédiaires au sein du paysage rural, selon l'étude. "Si les solutions spatiales dédiées à l'agroalimentaire sont des instruments relativement nouveaux en Afrique, des exemples tirés d'autres régions en développement démontrent leur faisabilité et leur pertinence pour un développement équilibré (Oyelaran-Oyeyinka et Lal, 2017)", fait savoir la même source.

Et de préciser que ces exemples venus montrent que les pôles de croissance de type SAPZ sont susceptibles de développer des agro-industries à valeur ajoutée compétitives et orientées vers l'exportation, qui ont des liens bénéfiques avec des producteurs locaux et avec d'autres secteurs de l'économie, en plus d'être reliées à des chaînes d'approvisionnement régionales et mondiales.

L'étude relève également que les leçons tirées des solutions spatiales existantes peuvent être appliquées à la planification et à l'exploitation des SAPZ afin de garantir qu’une part croissante du fardeau lié à la tendance à l’urbanisation rapide en Afrique sera canalisée vers de nouveaux pôles de croissance et, par conséquent, débouchera sur un modèle d’urbanisation plus dispersé.

"D'ores et déjà, les études de cas menées en Éthiopie et au Maroc montrent que les villes intermédiaires et les pôles d'agro-croissance faisant office de centres de transformation et de commercialisation pour les activités d'agro-industrialisation ne font pas qu'apparaître dans le paysage rural, mais qu'ils précipitent des changements économiques et sociaux qui rendent ces lieux attrayants pour les jeunes ruraux locaux en quête de travail qui, à défaut, auraient pu être attirés par la capitale ou d'autres centres urbains existants (OCDE, 2020)", souligne l'enquête.

Ces changements sont porteurs d'une série de promesses de transformation structurelle par le biais de l'agro-industrialisation, susceptibles de déboucher sur une plus grande diversification économique et un modèle d'urbanisation plus équilibré, précise la même source. L'objectif général de cette étude est de mener une réflexion sur les perspectives de développement d'un écosystème agro-industriel intégré en Afrique que la BAD a conçu et appelé "Zones de transformation agro-industrielle spéciales" (SAPZ).

La Banque a conceptualisé le modèle SAPZ comme sa marque en tant que solution de développement spatial dans le paysage rural en vue de réaliser la transformation agricole sur le continent. L'étude est conçue comme un "produit du savoir" destiné à fournir des informations pertinentes et des orientations stratégiques qui peuvent être utiles à la Banque pour la conception et la programmation du modèle SAPZ.

En tant que produit de connaissance pertinent pour la planification et la mise en œuvre des SAPZ, l'étude définit et explique les questions conceptuelles et stratégiques importantes, analyse les principaux problèmes de politique et facteurs institutionnels, et présente et interprète les preuves empiriques provenant d’études de cas abrégées, choisies parmi des expériences agro-industrielles existantes en matière de culture, d'agriculture intermédiaire, de pêche et de foresterie.