MAP - le Mardi 21 Décembre 2021 à 12:54 |

Les camps de Tindouf sont une menace pour la stabilité de la région (expert italien)


​Rome -Les camps de Tindouf contrôlés par les milices du polisario, en territoire algérien, constituent une menace pour la stabilité de la région sahélo-saharienne, a mis en garde le journaliste et universitaire italien, Massimiliano Boccolini.


''Les camps de Tindouf, dirigés par les milices armées du polisario, qui sont de connivence avec des organisations djihadistes, constituent une menace pour la stabilité de la région’’, a souligné l’éditorialiste lors d’un séminaire sur ‘’les conflits de la région, la migration et la démocratie’’, tenu récemment à Rome, à l’initiative de l’association italienne arabe.

M. Boccolini a indiqué que ‘’les conditions précaires et la privation de liberté et de droits fondamentaux régnant parmi les jeunes vivant dans les camps de Tindouf en font des cibles faciles pour le recrutement par des groupes terroristes opérant dans la région du Sahel’’.

‘’Le chevauchement des activités des organisations criminelles, terroristes et séparatistes constitue de graves menaces, affectant directement la sécurité de la région’’, a relevé le journaliste à la revue géopolitique italienne "Decode39".

L’écrivain a mis en avant la collusion entre les groupes terroristes et le front polisario, comme en témoigne l’enlèvement d’une touriste italienne dans le sud de l’Algérie par des bandes armées, dont des membres du polisario, un cas qui a été soulevé dans son livre sur les mafias et le Jihad dans le désert.