MAP - le Mardi 7 Décembre 2021 à 16:48 |

Lutte contre l’immigration: le Maroc, un pays clé



Le ministre hongrois des Affaires étrangères et du Commerce, Péter Szijjártó, a souligné, lundi à Budapest, le rôle du Maroc en tant que pays “clé” en matière de lutte contre l’immigration irrégulière.

“Nous considérons le Maroc comme un pays clé en termes de lutte contre l’immigration clandestine et nous apprécions son rôle en la matière”, a indiqué le ministre hongrois lors d’une conférence de presse, à l’issue d’une rencontre avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

M. Szijjártó a également relevé que le Maroc, un pays stratégique pour la stabilité et pour le développement de l’Afrique, est “important” pour la sécurité de l’Europe, insistant à cet égard sur la nécessité pour l’UE de soutenir le Royaume et son développement.

Il a par ailleurs souligné que le Maroc et la Hongrie partagent la même vision sur plusieurs questions d’intérêt commun, notant que les deux pays ont un engagement similaire en matière de sécurité et de lutte contre le terrorisme.

S’agissant de la gestion de la pandémie de Covid-19, M. Szijjártó a noté que Rabat et Budapest ont eu la même approche s’agissant de la vaccination, en refusant de tenir compte des considérations “politiques et idéologiques” lorsqu’il s’agit de la protection des vies humaines.

Le ministre hongrois a par ailleurs réitéré la volonté de son pays de développer davantage les échanges économiques et commerciaux avec le Maroc et d’explorer de nouveaux domaines de coopération bilatérale.

Pour sa part, M. Bourita a salué la dynamique “positive” dans les relations bilatérales entre le Royaume et la Hongrie, qui a été consolidée par la visite effectuée en juin dernier par M. Szijjártó au Maroc.

Il a relevé dans ce sens que les deux pays ont une convergence de vues sur plusieurs questions d’intérêt commun, notant que le renforcement des liens de coopération avec la Hongrie et les autres pays du groupe de Visegrád, à savoir la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie, s’inscrit dans le cadre de la stratégie de diversification des partenariats internationaux du Maroc, inspirée de la Vision Royale.

M. Bourita a souligné ainsi que le Royaume aspire à diversifier ses partenariats au sein de l’UE et à s’ouvrir davantage aux pays de l’Europe centrale et de l’Est.

Notant que le Maroc est le 3ème partenaire commercial de la Hongrie en Afrique, il a affirmé que le Royaume va œuvrer à impulser un véritable partenariat économique avec ce pays.

M. Bourita s’est félicité dans ce cadre de la tenue de la quatrième session de la Commission économique mixte Maroc-Hongrie, prévue à Budapest en mars 2022, et d’un business forum en marge de cette commission.

“Le Maroc est un partenaire crédible et fiable et jouit d’une grande stabilité, ce qui permet de donner à ses partenaires plus de visibilité sur les perspectives de coopération”, a-t-il fait observer, insistant également sur l’importance de renforcer la coopération triangulaire entre le Maroc, la Hongrie et le continent africain.

Mettant en avant la politique africaine du Maroc sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI, M. Bourita a aussi mis en exergue la stratégie du Royaume en matière de migration et d’asile et ses efforts pour l’intégration des migrants.

M. Bourita a également eu un entretien avec le président de l’Assemblée nationale de Hongrie, László Kövér, qui a été l’occasion de discuter des moyens de renforcer la coopération entre les institutions parlementaires des deux pays et de donner un nouvel élan aux relations bilatérales entre Rabat et Budapest.