Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

VA EDITIONS - le Mardi 9 Novembre 2021 à 10:22 |

MANUEL DE L'INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE EN AFRIQUE

Sous la direction de Loukman KONATE et Stéphane MORTIER


           

À la fois rempart contre la prédation économique et vecteur d’accroissement de compétitivité ou de puissance, l’intelligence économique constitue un enjeu particulièrement stratégique pour le continent africain. L’intelligence économique en Afrique peine pourtant à s’y imposer.


 MANUEL DE L'INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE EN AFRIQUE
Le concept est souvent mal compris ou mal interprété, ce qui induit une mise en pratique erronée, inefficace voir contre-productive. Une tentative de clarification conceptuelle est indispensable pour comprendre les enjeux auxquels est confronté tout un continent. Énergie, droit, conformité, cybersécurité, changement sociétaux, sécurité… sont autant de sujets relatifs à la sécurisation du climat des affaires, au développement des acteurs économiques, à l’accroissement de puissance des États et des organisations régionales. L’enjeu et les objectifs sont particulièrement importants et l’intelligence économique peut indéniablement contribuer à les atteindre.
 
Plusieurs initiatives sont d’ores et déjà en marche comme la ZLECAf, mais aussi le développement de concept comme la « Yohali intelligence » ou encore l’utilisation de matrices en matière de sécurité (économique). Également des tentatives de mise en place de politiques publiques d’intelligence économique ont vu le jour, mais demandent des ajustements et une agilité plus importante. Ce Manuel se veut un point de départ vers une culture africaine de l’intelligence économique, inspirée de l’existant certes, mais surtout empreinte des réalités, des cultures et des savoirs africains. L’Afrique ne doit pas être un terrain de guerre économique, mais un acteur de celle-ci.
 
Trente contributeurs de treize nationalités dressent au travers de ce Manuel un aperçu des concepts, des enjeux et des pistes de réflexion nécessaires pour faire de l’Afrique un acteur de la guerre économique et non plus un terrain de bataille de celle-ci.

17 x 25
510 pages
Novembre 2021
VA EDITIONS




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 26 Novembre 2021 - 15:04 Situation “désastreuse” dans les camps de Tindouf

Vendredi 26 Novembre 2021 - 14:25 Le Maroc dénonce les dérapages de Mary Lawlor