Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

MEmeutes en Afrique du Sud: 57 millions d'euros de dépenses supplémentaires dans la sécurité

Publié le Jeudi 29 Juillet 2021 | AFP



​Johannesburg - L'Afrique du Sud va dépenser 57,1 millions d'euros supplémentaires dans la sécurité suite aux troubles meurtriers qui ont secoué le pays ces dernières semaines, déclenchés par l'incarcération de l'ex-président Jacob Zuma, a annoncé le gouvernement mercredi.


Le Trésor va "allouer des fonds supplémentaires" de 250 millions de rands (14,3 millions d'euros) à la police et de 750 millions de rands (42,9 millions d'euros) à l'armée, a déclaré le ministre des Finances, Tito Mboweni, lors d'une conférence de presse.

Ces fonds sont "destinés à leur permettre de mettre en oeuvre et d'accomplir la tâche qui leur a été confiée par le président de la République", a ajouté le ministre.

Le président Cyril Ramaphosa a déployé 25.000 soldats pour renforcer la police, débordée par les pillages et les violences massives et généralisées.

Ces troubles sont survenus suite aux protestations qui ont éclaté après la condamnation de M. Zuma à une peine de 15 mois de prison le 8 juillet, pour avoir ignoré des convocations judiciaires liées à des faits de corruption lorsqu'il était au pouvoir.

Les violences ont fait au moins 330 morts et entraîné des dégâts et des pillages qui vont coûter 50 milliards de rands, soit 2,8 milliards d'euros à l'économie.

Le gouvernement, qui a dénoncé des violences orchestrées, a déjà arrêté plusieurs personnes soupçonnées d'en être les instigateurs, traduites en justice la semaine dernière.