Menu
              
MAP BUSINESS | Publié ici le Lundi 6 Juin 2022

Maroc-Libye: Coopération en matière de planification





Maroc-Libye: Coopération en matière de planification
Les perspectives de développement de la coopération entre le Maroc et la Libye dans le domaine de la planification stratégique ont été au centre d’entretiens, lundi à Rabat, entre le Haut Commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi Alami, et le Président du Conseil libyen de la planification , Meftah Abdelwahed.
Cette rencontre, qui s’est déroulée en présence notamment de l’ambassadeur de Libye au Maroc, Ibrahim Ataweel, ainsi que des responsables du Haut-commissariat au plan (HCP), a été l’occasion de discuter des horizons de la coopération entre les instances des deux pays et son importance pour le développement économique.
S’exprimant à cette occasion, M. Lahlimi a indiqué que la Libye est un pays frère avec lequel le Maroc entretient des relations historiques, notant que la coopération et la coordination avec le Conseil libyen de la planification permettront d’échanger les expériences et les expertises.
Évoquant l’importance de la planification pour les deux pays, le Haut Commissaire au Plan a fait savoir qu’il est nécessaire aujourd’hui plus que jamais d’unifier les efforts dans le domaine de la planification et les études statistiques, surtout face aux défis actuels, dont les changements climatiques et la situation géopolitique.
Dans ce sens, il a rappelé les objectifs du développement durable (ODD) que le Maroc s’est engagé à réaliser, ajoutant que le Nouveau modèle de développement (NMD) accorde une place de choix au sujet du développement durable.
Pour sa part, le Président du Conseil libyen de la planification a souligné que le choix du Maroc, en tant que partenaire économique, émane de la grande expérience du Royaume en matière de planification ainsi que ses importantes réalisations au niveau du développement durable.
Il a, en outre, indiqué que le HCP constitue une organisation prestigieuse ayant une grande expérience en matière des études statistiques, affirmant que cette rencontre permettra au Conseil de reconstruire la voie de développement du pays.
« C’est le début d’une coopération fructueuse », a-t-il dit, relevant que celle-ci se basera sur une coordination permanente et une vision tournée vers l’avenir.






Facebook
Twitter
Mobile
Rss