Maroc. Revue de presse quotidienne du 06/09/2021

Publié le Lundi 6 Septembre 2021 à 08:54 | MAP


Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de lundi:


Le Matin :

• Une délégation de la Ligue arabes participe à l'observation des élections au Maroc. Une délégation de la Ligue des États arabes participera à l'observation des élections communales, régionales et législatives qui se tiendront le 8 septembre au Maroc. Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, a été chargé de former une délégation dirigée par le diplomate tunisien Mohamed Salah Ben Aissa, secrétaire général adjoint et chef du centre de la Ligue à Tunis, pour observer les élections prévues le 8 septembre 2021 au Royaume du Maroc, a indiqué l'organisation dimanche dans un communiqué.

• Le Maroc, un modèle pionnier en matière de vaccination aux niveaux continental et régional. Le Maroc est un modèle pionnier en matière de vaccination aux niveaux continental et régional, a indiqué le pneumo allergologue, Jamal-eddine El Bouzidi. Le spécialiste, qui était l'invité vendredi de la Radio d'information marocaine "RIM RADIO", a relevé que le Maroc s'est adjugé 50% des vaccins distribués sur l'ensemble du continent africain, ce qui lui a conféré une place dans le club des vingt pays pionniers en matière de vaccination contre le coronavirus, notant que le Royaume a toujours lutté avec succès contre les vagues de l'épidémie grâce aux "décisions courageuses et audacieuses de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et la conjugaison des efforts des citoyens et des autorités sanitaires et sécuritaires".

L’Economiste :

• Aéronautique : les grandes ambitions d’Hexcel pour le Maroc. Après Pilatus et Sabca, Hexcel vient d'annoncer l'extension de son usine de Midparc, à Casablanca, pour la porter à 24.000 m2. Un investissement de 300 millions de DH qui intervient après l'entrée en service du site casablancais du leader mondial mondial du composite il y a trois ans. Le projet, qui devrait générer 280 nouveaux emplois, permettra de monter en gamme et de produire des composants plus complexes avec une plus forte valeur ajoutée. “Hexcel conforte aujourd’hui son choix d'investir au Maroc, comme beaucoup d'autres acteurs de l'aéronautique tels que nos voisins et clients: Stelia Aerospace (Airbus), Safran, Spirit AeroSystems. La qualité des ressources humaines, le soutien de l'Etat et la proximité de nos clients nous ont convaincus à procéder à l'extension de notre site de Casablanca», explique le PDG du groupe.

• Le SOS des tapissiers. Les tapissiers font face à une “avalanche” de produits égyptiens, jordaniens et chinois. Les importations ont doublé entre 2017 et 2019 en passant de 891.409 m à plus de deux millions, selon l'Office des changes. Une plainte antidumping a été déposée fin 2020 au ministère de l'Industrie qui enquête actuellement. Les opérateurs, notamment Aleptex, se disent «au bord du gouffre financier» et «craignent pour leurs emplois». Le ministère de l'Industrie «est habilité à soumettre à titre conservatoire et d'urgence les importations des produits qui causent ou menacent de causer un préjudice à la production nationale», selon la loi sur le commerce extérieur. Les entreprises ont aussi le droit de réclamer cette mesure temporaire de protection.

Aujourd’hui Le Maroc :

• Le pass vaccinal sera bientôt exigé dans les lieux publics. Le pass vaccinal sera bientôt nécessaire pour accéder aux lieux publics au Maroc. Le ministère de la santé a diffusé vendredi dernier dans la soirée sur sa page officiel le Facebook une vidéo didactique sur l’importance de la vaccination. Dans la capsule, le ministère appelle les citoyens à se faire vacciner pour obtenir le pass. Actuellement, ce document est nécessaire pour les déplacements inter-villes. Prochainement, il sera exigé pour accéder aux cafés, restaurants, hammams, théâtres, cinémas, stades de football, hôtels, les centres commerciaux, les moyens de transport public. Cela dit, en publiant cette vidéo, le ministère n’a annoncé aucune date concernant l’entrée en vigueur de cette nouvelle mesure.

• Guelmim bientôt dotée de sa Faculté d’économie et de gestion. 66 millions de dirhams. Tel est le montant alloué pour la nouvelle Faculté d’économie et de gestion de Guelmim (FEGG). Dans les détails, la FEGG est un établissement public d’enseignement supérieur relevant de l’Université Ibn Zohr. Elle a pour mission d’assurer la formation initiale, la formation continue et la recherche dans les domaines liés à l’économie et la gestion. L’objectif étant d’amener l’étudiant à produire un socle de connaissances pluridisciplinaires à même de faciliter son insertion dans le milieu socioéconomique. En effet, l’Université Ibn Zohr, à travers la construction de la FEGG, vise à assurer un environnement physique idoine pour les nouveaux étudiants mais aussi pour les étudiants déjà inscrits au Centre des études économiques à Guelmim déjà opérationnel.

Maroc Le Jour :

• Élections : 14 élus français en mission d’observation. Le Cercle Eugène Delacroix, association regroupant plusieurs élus français, a été accrédité par le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), pour conduire une délégation de 14 élus issus de toute la France pour une mission d’observation des scrutins électoraux (élections législatives, régionales et locales), qui se dérouleront le 8 septembre au Maroc. "À l’instar des élections législatives de 2016, le Cercle Eugène Delacroix va déployer plusieurs élus francophones comme observateurs indépendants dans plusieurs villes et provinces du Royaume (Tanger, Fès, Meknès, Salé, Essaouira, Guelmim ou encore Laayoune)", indique le Cercle Eugène Delacroix. "La délégation composée de 14 élus français de tous bords politiques prendra part, lundi prochain, à la session de formation des observateurs internationaux francophones, qui aura lieu à Rabat avant, pour chacun, de rejoindre son point d’affectation", précise la même source dans un communiqué.

• Chefchaouen: élaboration d'un projet de réhabilitation de la forêt de "Jbel Sougna". Le ministère de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, et des eaux et forêts a annoncé l'élaboration d'un projet intégré et participatif de réhabilitation de la forêt de "Jbel Sougna" dans la province de Chefchaouen, qui a été endommagée récemment par un incendie, ayant ravagé environ 1.100 hectares de végétation. Le département des Eaux et forêts, relevant du ministère, a indiqué, dans un communiqué, que "suite à l'incendie de forêt qui a éclaté, en août dernier, dans la localité de Jbel Sougna (province de Chefchaouen), il a été procédé à la programmation et l'élaboration d'un projet de réhabilitation de la forêt endommagée, à travers la plantation et la régénération de 1.100 hectares, pour un coût d'environ 23 millions de dirhams (MDH), et ce à partir de 2022".

Al Bayane :

• L'Institut du Monde Arabe et la Fondation nationale des musées du Maroc initient des projets communs pour 2022. L’Institut du Monde Arabe (IMA) et la Fondation nationale des musées du Maroc (FNM) vont renforcer la coopération qui les unit à travers plusieurs projets culturels qui verront le jour en 2022. Le Président de l’IMA Jack Lang et le président de la FNM, Mehdi Qotbi, ont tenu une réunion qui a permis de faire un point d'étape sur les projets identifiés par les deux institutions et qui vont être initiés l'année prochaine. Parmi ces projets figurent la création, avec le soutien de l’IMA, d’une bibliothèque d’art au Musée Mohammed VI, le prêt par l’IMA de la collection des artistes majeurs du monde arabe pour une exposition itinérante à Tanger, où sera ouvert prochainement un musée d’art moderne et contemporain, mais aussi à Rabat et Marrakech, et enfin, une biennale de la photo arabe avec un focus sur le Maroc, qui se tiendra simultanément à l’IMA et au musée national de la photographie du Maroc.

• La Commission Nationale de contrôle de la Protection des Données à caractère Personnel (CNDP) a appelé toutes les parties à se conformer, lors de la campagne électorale, aux dispositions de la loi n° 09-08 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la suspension immédiate de tout traitement non notifié auprès de ses services. Dans un communiqué, la CNDP a rappelé les principes de la "Délibération n° 108-2015 du 14/07/2015 relative au traitement de données à caractère personnel mis en œuvre par les partis politiques, leurs unions ou leurs alliances, les organisations professionnelles et syndicales, les élus ou candidats à des fonctions électives à des fins de communication politique", qui dispose de l'obligation de notifier le traitement relatif à la communication politique auprès de ses services.

L’Opinion :

• Le Maroc parmi les pays africains ayant atteint l'objectif mondial de vaccination. Le Maroc figure parmi les pays africains qui ont déjà atteint l’objectif mondial de vaccination fixé en mai par l’Assemblée mondiale de la Santé consistant à vacciner 10 % des groupes les plus vulnérables contre la COVID-19 avant la fin du mois de septembre, a indiqué jeudi le bureau régional de l'OMS pour l'Afrique. "Neuf pays africains, dont l’Afrique du Sud, le Maroc et la Tunisie, ont déjà atteint l’objectif mondial de vaccination fixé en mai par l’Assemblée mondiale de la Santé, l’organe décisionnel suprême de l’OMS. Au rythme actuel, trois autres pays africains sont en bonne voie pour atteindre l’objectif de vaccination. Deux autres pourraient y parvenir s’ils augmentent le rythme des vaccinations", a précisé l’e bureau Afrique de l'OMS sur son site électronique.

• Khemisset: la direction de l’Éducation nationale dément le décès d'un élève après vaccination. La direction provinciale de l’Éducation nationale de Khémisset a catégoriquement démenti, dimanche, le décès d'un élève après après avoir reçu la première dose du vaccin anti-Covid-19. La direction a réagi, par voie de mise au point, à une vidéo où deux personnes prétendent qu'un élève serait décédé directement après avoir reçu la première dose du vaccin, soulignant qu'il s'agit d'une information "totalement fallacieuse". Elle a dans ce contexte assuré que l'opération de vaccination des élèves âgés de 12 à 17 ans se déroule dans des conditions normales et suscite une grande affluence auprès des familles dans la province de Khémisset.

Libération :

• Une agence de presse en Argentine salue le rôle du Maroc dans la pacification du Maghreb. Le Maroc continue de déployer des efforts louables pour "promouvoir la sécurité, la pacification et l'intégration des peuples du Maghreb", en abritant une réunion de haut niveau entre le président de la Chambre des représentants en Libye et le vice-président du Conseil présidentiel libyen, écrit l'agence de presse argentine « Alternative Presse Agency ». Cette réunion « au sommet » entre Aguila Saleh et Abdallah Hussein Al-Lafi, vise à préparer les conditions adéquates pour les prochaines élections en Libye, avec la « contribution et la bonne volonté de la diplomatie marocaine pour aider à trouver une solution ». Les efforts de la diplomatie marocaine se concentrent sur un rôle de médiation entre les parties pour surmonter le différend actuel au sein du gouvernement national d'unité en Libye, dirigé par le Premier ministre par intérim Abdul Hamid Dbeiba et la Chambre des représentants libyenne présidée par Aguila Saleh ».

• Le festival d’Agora ''printemps du cinéma et philosophie'', du 08 au 11 octobre à Fès. La 6ème édition du festival d’Agora ''printemps du cinéma et philosophie'' aura lieu du 08 au 11 octobre prochain à Fès, à l’initiative de l’Association des amis de la philosophie. Placée sous le thème "l’image du temps et le temps de l’image", cette manifestation culturelle, dont l’invité d’honneur sera la Belgique, connaitra la participation de philosophes, d’universitaires et de critiques du Maroc et de l’étranger. Plusieurs œuvres cinématographiques sont lice pour les prix Averroès court-métrage et long-métrage de cette compétition destinée à ''rapprocher les cultures et à renforcer le vivre-ensemble entre les civilisations''.

Al Massae

La vaccination des enfants de moins de 12 ans pas encore décidée. Alors que la vaccination des élèves se poursuit depuis le début de cette semaine- plus de 265 567 élèves vaccinés- celle des enfants de moins de 12 ans a été reportée, dans l'attente d'une décision du comité scientifique. Selon certaines données concernant le processus de vaccination, plus de 146 000 élèves ont été vaccinés avec le vaccin "Pfizer", tandis que 119 484 par sinopharm.

Banques: Les dépôts augmentent de 7,2% à fin juillet. Les dépôts auprès des banques ont enregistré une hausse annuelle de 7,2% pour s'établir à plus de 1.034,3 milliards de dirhams (MMDH) durant les sept premiers mois de cette année, ressort-il du tableau de bord "crédits et dépôts bancaires" de Bank Al-Maghrib (BAM). Les dépôts des ménages ont augmenté de 4,6% à 772,3 MMDH, avec 188 MMDH détenus par les Marocains résidant à l'étranger (MRE), précise la même source, relevant que les dépôts des entreprises privées ont progressé de 10,9% à 155,5 MMDH à fin juillet.

Al Yaoum Al Maghribi

Coronavirus: le variant "Mu" pas une source d'inquiétude pour le Maroc. Le variant "Mu" du nouveau coronavirus (Covid-19) ne constitue, pour l'instant, aucune source d'inquiétude pour le Maroc ou le reste du monde, à la lumière des données scientifiques disponibles sur ce variant et les avis d'experts et d'observateurs de la situation épidémiologique liée à la pandémie dans le monde, a indiqué le médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé, Tayeb Hamdi. La propagation de ce variant, apparu pour la première fois en Colombie, est encore très faible au niveau mondial, a relevé Hamdi, notant qu'il ne constitue que 0,1% du nombre des nouveaux cas d'infection à la Covid-19 (soit un cas sur 1.000 nouvelles infections dans le monde).

Lancement de la 7ème édition du Grand Prix Mondial Hassan II de l'Eau. Le Maroc et le Conseil mondial de l'Eau lancent la 7ème édition du Grand Prix mondial Hassan II de l’Eau, l’une des plus prestigieuses distinctions internationales dans le secteur de l’eau, a annoncé le ministère de l'Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau. Dans un communiqué, le ministère a indiqué que ce prix organisé sous le thème général "Coopération et solidarité dans les domaines de la gestion et du développement des ressources en eau", récompensera les projets, les œuvres et les initiatives qui s’inscrivent dans le cadre du thème spécifique "la sécurité de l’eau dans les territoires pour le développement durable et la sécurité alimentaire".

Assahra Al Maghribia

Faire du Maroc un bouc émissaire, une vieille tactique pour détourner l'attention sur « l'échec spectaculaire » du régime algérien (BBC). Faire du Maroc un bouc émissaire est une vieille tactique de l'Algérie visant à détourner l'attention sur « l'échec spectaculaire » du régime algérien dans la gestion des problèmes intérieurs tels que les feux de forêt, la pandémie de la Covid-19 et le chômage, souligne la BBC. Dans un article publié sur son portail électronique sous le titre “Le jeu des accusations algérien trahit une crise politique profonde”, la BBC relève que “si le nom officiel de l’État algérien comporte les mots "démocratique" et "populaire", il n’est ni l'un ni l'autre”.

La peur des familles de vacciner les enfants n'est pas scientifiquement justifiée. Oussama Salimi, membre de l'Association Scientifique Marocaine des Affaires Pharmaceutiques, a affirmé que les craintes des parents au sujet de la vaccination de leurs eurs enfants est tout à fait normal, mais cela risque de ramener la société au stade de la peur injustifiée du vaccin anti-covid-19, bien que toutes les données de sécurité soient disponibles. Salimi estime qu'il n'y a aucune justification aux craintes de la vaccination des enfants contre le Covid-19, étant donné son bénéfice pour la santé et la possibilité de juguler la propagation du virus.

Al Ahdath Al Maghribia

Test PCR: nouveaux tarifs attendus. Les nouveaux prix des tests Covid-19 seront annoncés au cours des prochains jours, après la publication d’un décret ministériel, selon une source fiable. Une commission présidée par Mohamed Benchaaboun, ministre des Finances, composée des représentants des ministères de l'intérieur, du commerce, de l'industrie et de l'agriculture, en plus du ministère de la santé et des représentants des laboratoires privés, tiendra une réunion pour déterminer les prix qui seront adoptés dans quelques jours, surtout après la polémique qui a éclaté il y a quelques temps sur les prix élevés des tests et la différence des prix pratiqués dans les laboratoires et les hôpitaux. Les tarifs sont prévus comme suit: le test PCR classique : 400 DH, le test PCR rapide : 600 DH, le test antigénique : 200 DH et le test sérologique : 120 DH.

Maroc/Automobile: L'écosystème Stellantis franchit une nouvelle étape. L'écosystème Stellantis au Maroc a franchi une nouvelle étape avec la signature, jeudi à Casablanca, d'un nouvel Amendement qui renforce les engagements en matière de développement de la filière industrielle automobile dans le Royaume. Paraphé par le ministre de l'Industrie, du commerce et de l'économie verte et numérique et le Chief Operating Officer Stellantis Moyen-Orient et Afrique, cet Amendement a pour objectifs de lancer un nouveau véhicule 100% électrique, développer le tissu fournisseur local avec une croissance du volume d'achats au Maroc de 2,5 milliards d'euros (Md€) en 2023 et une ambition à 3 Md€ en 2025, ainsi que de créer environ 3.000 postes hautement qualifiés d'ingénieurs et techniciens supérieurs en 2022 qui viennent en complément des 2.500 emplois de production déjà créés à l'usine de Kénitra.

Al Ittihad Al Ichtiraki

Industrie nucléaire: Le Maroc et la Hongrie renforcent leur coopération en matière de formation. Le Maroc et la Hongrie ont convenu de renforcer leur coopération en matière d'éducation et de formation sur les utilisations pacifiques de l'énergie nucléaire.Un mémorandum d'entente a été signé, dans ce sens, vendredi à Rabat, entre le ministère de l’Énergie, des Mines et de l'Environnement et le ministère hongrois de l'Innovation et de la Technologie. Il vise l'établissement d'une coopération à long terme entre les deux parties qui s'engagent à travailler en étroite collaboration pour mettre en place de programmes en matière de formation et d'éducation, notamment dans les domaines du développement de la recherche fondamentale et appliquée, des sciences et technologies nucléaires et de la réglementation sur les utilisations pacifiques de l'énergie nucléaire.

Crédit bancaire: Hausse de l'encours à 961,3 MMDH à fin juillet. L'encours du crédit bancaire s'est établi à fin juillet à 961,3 milliards de dirhams (MMDH), en hausse annuelle de 1,6%, indique Bank Al-Maghrib (BAM). L’augmentation de 2,6% des crédits aux Sociétés non financières privées recouvre une hausse de 8,3% des facilités de trésorerie et des baisses des prêts immobiliers et ceux à l’équipement de 7,1% et 2,6% respectivement, ressort-il du tableau de bord "crédits-dépôts bancaires" de BAM.