Maroc. Revue de presse quotidienne du 07/09/2021

Publié le Mardi 7 Septembre 2021 à 10:10 | MAP


Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de mardi :


Le Matin :

• Réforme du secteur public : les 300 millions de dollars de la Banque mondiale arrivent! Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale doit approuver ce mardi 7 septembre un nouveau financement en faveur du Maroc. Il s’agit d’un prêt de 300 millions de dollars au profit du ministère des Finances destiné à financer un nouveau programme «Performance du secteur public marocain Ennajaâ». Ce Prêt-Programme axé sur les résultats (PPR) vise à accélérer la réforme administrative, améliorer la performance et la transparence des opérations gouvernementales de base. Selon une source officielle, l’atteinte de cet objectif s’appuiera sur les résultats des programmes antérieurement mis en œuvre, dont principalement le Plan national de réforme administrative (PNRA, 2018-2021), le Plan national de dématérialisation des marchés publics, le Plan d’action stratégique 2017-2021 de la Direction générale des impôts et la Note d’orientation générale pour le développement du digital 2025.

• Ouarzazate : installation d'un hôpital de campagne pour les cas de Covid-19. Un hôpital de campagne destiné à la prise en charge des patients atteints du nouveau Coronavirus (Covid-19) est en cours d’installation à Ouarzazate dans le but de faire face à la pression exercée par la pandémie sur les structures hospitalières de cette province. La mise en place de cet hôpital de campagne s’inscrit dans le cadre des efforts soutenus déployés pour faire face à la situation épidémiologique liée à la propagation du Covid-19 et renforcer les infrastructures sanitaires de cette province. Le directeur par intérim du centre hospitalier provincial Sidi Hssain Bennaceur de Ouarzazate, Abdellatif El Moutawakil, a indiqué que le lancement des travaux d’installation de cet hôpital de campagne intervient pour faire face à la hausse du nombre de malades de Covid-19 admis dans cet hôpital provenant non seulement des différentes collectivités de la province de Ouarzazate, mais aussi de celles de Zagora, Tata et Tinghir.

L’Economiste :

• Fabrication des cigarettes : quels impacts sur les habitudes de consommation? Les distributeurs de tabac vont devoir s’y faire. La norme relative au tabac sera bel et bien appliquée. Les cigarettes vendues au Maroc devront donc être conformes aux standards internationaux. Le changement qui s'annonce dans le domaine de la fabrication des cigarettes n'est pas anodin. De lourdes implications sont attendues par les distributeurs. En effet, les fumeurs habitués à consommer des cigarettes avec une haute teneur en goudron et nicotine remarqueront aisément une différence. Mais la chose que redoutent les distributeurs, c'est l'effet d'éviction qui pousserait les fumeurs à changer leur marque de cigarettes préférée.

• Une cité d’artisanat et des arts à Salé. Une étude urbanistique de la zone Oulja-Salé et la création de la cité d'artisanat et des arts sont programmées par l'Agence pour l'aménagement de la vallée du Bouregreg qui vient de lancer un appel d'offres. Le consultant sera connu mardi 5 octobre. La cité existante se caractérise par un tissu jugé peu approprié et une architecture assez pauvre. La future cité d'artisanat et des arts devrait comprendre des restaurants, des activités commerciales, un parc hôtelier, etc.

Maroc Le Jour :

• SM le Roi Mohammed VI a adressé des messages de félicitations aux champions marocains médaillés, samedi et dimanche, aux Jeux Paralympiques qu'a abrités la capitale japonaise, Tokyo. Dans ces messages, SM le Roi exprime Ses chaleureuses félicitations aux champions paralympiques Ayoub Sadni, médaillé d'or des 400 m et auteur d'un nouveau record mondial, Zakariae Derehem, médaillé d'or du lancer du poids avec un nouveau record paralympique et El Amin Chentouf, médaillé d'or du marathon avec un nouveau record paralympique également. Le Souverain salue, avec fierté, l'esprit élevé de compétitivité dont ont fait montre ces champions pour remporter, avec mérite, ces médailles qui ont contribué à étoffer l'honorable palmarès paralympique national, Se disant convaincu que ce sacre va renforcer leur détermination à redoubler d'efforts en vue de réaliser davantage de succès et hisser tout haut le drapeau du Maroc lors des différentes manifestations sportives mondiales.

• Province de Khénifra: Près de 78% de la population cible totalement vaccinée. Près de 78% de la population ciblée par la campagne de vaccination contre le Covid-19 au niveau de la province de Khénifra a été totalement vaccinée, a affirmé le Délégué provincial de la Santé à Khénifra, Mohamed Maroussi, notant qu'à ce rythme "nous aspirons atteindre l'immunité collective dans les quelques semaines qui viennent". Dans une interview à M24, la chaîne d'information en continu de la MAP, M. Maroussi a indiqué que la campagne de vaccination se déroule dans de très bonnes conditions à la faveur de la grande mobilisation des cadres de la Santé qui déploient, en coordination avec les autorités provinciales, des efforts soutenus pour réussir cette opération qui cible 80% de la population en vue d'atteindre l'immunité collective et assurer le retour graduel à la vie normale.

Aujourd’hui Le Maroc :

• Parents d'élèves, demandez votre contrat d'assurance! Les frais d’assurance dans l’enseignement privé refont surface. La nouveauté concerne pour cette rentrée l’appel adressé par les responsables du ministère de tutelle au secteur. En effet, le ministère de l’éducation nationale va contrôler que tous les élèves scolarisés dans le secteur privé bénéficient réellement d’une assurance contre les accidents pouvant survenir dans l’enceinte des établissements scolaires ou lorsque les élèves se trouvent sous la surveillance du personnel de leurs écoles. Les établissements privés sont appelés à jouer la transparence avec les parents d’élèves. Ces derniers peuvent exiger des reçus contre les sommes demandées pour payer l’assurance de leurs enfants.

• Emploi public : 19.320 offres du 1er janvier au 5 septembre 2021. L’Etat continue de recruter malgré la crise. Du 1er janvier au 5 septembre 2021, 19.320 offres d’emploi ont été mises en ligne sur le site emploi-public.ma. Parmi les postes publiés, 13.204 sont destinés aux services de l’Etat, 5.909 aux établissements et entreprises publics et 207 aux collectivités territoriales. Le ministère de l’intérieur est de loin le plus gros recruteur avec un total de 8.119 postes. A noter que que depuis le 1er janvier au 5 septembre 2021, 1.849 concours ont été publiés sur le site dont 285 dédiés aux services de l’Etat, établissements et entreprises publics (1.454) et collectivités territoriales (110).

L’Opinion :

• En 2020, l’industrie pharmaceutique nationale a réalisé un chiffre d’affaires de 15 milliards de DH, ce qui représente 1,5% du PIB et 5,2% du tissu industriel. Le Maroc accuse toujours un grand retard en matière d’industrie pharmaceutique, sachant qu'il faisait figure de précurseur régional. Tout le défi pour l'industrie pharmaceutique reste d'atteindre un niveau de production à même d'assurer l'autonomie du Royaume en termes de médicaments et produits médicaux de base, tout en injectant de la valeur ajoutée dans cette production, notamment en termes de brevets scientifiques.

• Le déficit commercial en hausse de 17,9% à fin juillet. Le déficit commercial s'est établi à 117,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin juillet 2021, en hausse de 17,9% par rapport à la même période de l'année 2020, selon l'Office des Changes. Au titre des sept premiers mois de l'année 2021, les exportations se sont situées à 174,38 MMDH (+23,2%), soit le plus haut niveau atteint durant la même période au titre des cinq dernières années, précise l'Office dans ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois de juillet, notant que les importations ont augmenté de 21% à 291,76 MMDH. Ainsi, le taux de couverture s'est amélioré de 1,1 point à 59,8% à fin juillet 2021, ajoute la même source.

Al Bayane :

• Élections du 8 septembre : la promotion du sport au cœur des programmes des partis politiques. Les programmes électoraux de nombreux partis politiques, qui se présentent aux élections du 8 septembre, ont mis en avant la position distinguée du sport comme levier du développement humain. La plupart des formations en lice ont ainsi accordé une place importante à la chose sportive dans leurs programmes, tout en passant en revue les mécanismes susceptibles de faire du sport un véritable levier pour le développement de l'économie nationale, l'épanouissement de la jeunesse marocaine et la préservation de la santé du citoyen. Les prochaines élections constituent donc une opportunité pour mettre la lumière sur la place du sport, lors de l'interaction des représentants des partis politiques avec les citoyens, en particulier les jeunes, d'autant plus qu'à l'heure actuelle, tous les secteurs vitaux au Maroc connaissent un développement remarquable et un saut qualitatif.

• Le Maroc, un modèle pionnier en matière de vaccination aux niveaux continental et régional. Le Maroc, un modèle pionnier en matière de vaccination aux niveaux continental et régional. Le Maroc est un modèle pionnier en matière de vaccination aux niveaux continental et régional, a indiqué le pneumo allergologue, Jamal-eddine El Bouzidi. Le spécialiste, qui était l'invité vendredi de la Radio d'information marocaine "RIM RADIO", a relevé que le Maroc s'est adjugé 50% des vaccins distribués sur l'ensemble du continent africain, ce qui lui a conféré une place dans le club des vingt pays pionniers en matière de vaccination contre le coronavirus, notant que le Royaume a toujours lutté avec succès contre les vagues de l'épidémie grâce aux "décisions courageuses et audacieuses de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et la conjugaison des efforts des citoyens et des autorités sanitaires et sécuritaires".

Libération :

• L’USMBA de Fès : une nouvelle consécration sur la voie de l’excellence scientifique. L'Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès (USMBA), qui a fait à maintes reprises son entrée dans le palmarès du prestigieux classement "Times Higher Education Impact Rankings (THE)", vient de confirmer encore une fois sa position de leader à l'échelle nationale en matière de qualité de formation, de recherche scientifique et de rayonnement à l'international. L'USMBA, qui caracole en tête des universités marocaines dans ce palmarès pour la 4ème année consécutive, devance les universités Ibn Tofail de Kénitra, Hassan 1er d’Oujda, Hassan II de Casablanca, Cadi Ayyad de Marrakech et Mohammed V de Rabat. L'Université de Fès, désormais leader national de l’enseignement supérieur public, a aussi bel et bien tiré son épingle du jeu à l’échelle internationale en se situant dans la catégorie (801-1000) parmi les 2.112 meilleurs établissements universitaires au monde.

• Khemisset: la vaccination se déroule dans des conditions normales. La délégation provinciale du ministère de la Santé de Khémisset a assuré que l'opération de vaccination des élèves âgés de 12 à 17 ans se déploie dans des conditions normales et suscite une grande affluence auprès des familles dans la province. Réagissant à une vidéo où deux personnes prétendent qu'un élève serait décédé directement après avoir reçu la première dose du vaccin, la délégation a affirmé dans un communiqué qu'il s'agit d'une information "complètement erronée". La délégation souligne qu'elle se réserve le droit d'engager des poursuites judiciaires à l'encontre des personnes concernées, appelant à ne pas donner de crédit à ce genre d'allégations sans fondement.

Al Massae

• Appel à revoir la liberté des prix et de la concurrence. L'Organisation démocratique du Travail (ODT) a appelé à une révision de la loi sur la liberté des prix et de la concurrence, qui a ouvert les vannes au désordre des prix dont souffrent les citoyens marocains. Constatant une hausse "arbitraire" des prix des matières de base, l'ODT a souligné la nécessité de revoir le rôle et les compétences du Conseil de la concurrence ainsi que les attributions des associations des consommateurs. Dans un communiqué, le syndicat a jugé impératif de faire face aux lobbies qui s’arrogent le droit d’augmenter les prix et tentent de contrôler la vie quotidienne des Marocains.

• Casablanca : arrestation de personnes soupçonnées d'avoir violé l'état d'urgence. En fin de semaine, des policiers de Sidi Bernoussi à Casablanca ont arrêté six personnes, âgées de 24 à 27 ans, soupçonnées d'être impliquées dans la violation de l'état d'urgence sanitaire, de violence et de port d’arme blanche dans des circonstances menaçant la sécurité des personnes et des biens. Alertés de désordre sur la voie publique au quartier Zerhoun, les agents de police sont intervenus pour maintenir l’ordre, réussissant ainsi à arrêter six individus détenant trois armes blanches.

Al Ahdath Al Maghribia

• Vaccination anti-covid : la troisième dose prévue en octobre? Les autorités sanitaires envisagent d’administrer, à partir de la première semaine d'octobre prochain, une dose de rappel du vaccin anti-covid-19 aux personnels de la santé, aux personnes atteintes de maladies chroniques et aux personnes âgées. Fin septembre, le Maroc aura vacciné 55% de la population. Le comité scientifique a recommandé de n’administrer cette dose aux groupes concernés que quatre semaines au moins après la deuxième dose.

• Elections 2021: Course effrénée entre les partis à Al Hoceima. Les partis politiques sont engagés dans une course effrénée, au niveau de la province d'Al Hoceima, pour s’adjuger le maximum de sièges et atteindre le taux le plus élevé de représentation au sein des instances élues, au titre du scrutin du 8 septembre. L’ensemble des partis politiques à Al Hoceima ont mobilisé, depuis le lancement de la campagne électorale le 26 août, leurs cadres, militants et leurs adhérents, afin de présenter le contenu de leurs programmes électoraux, ainsi que les mesures envisagées pour promouvoir les différentes communes urbaines et rurales de la province.

Al Ittihad Al Ichtiraki

• Marché des changes: Le dirham se déprécie de 0,27% face à l'euro. Le dirham s'est déprécié de 0,27% face à l'euro et s'est apprécié de 0,4% vis-à-vis du dollar américain, durant la période allant du 26 août au 01 septembre, selon Bank Al-Maghrib (BAM). Au cours de cette période, aucune opération d'adjudication n'a été réalisée sur le marché des changes, indique BAM dans son bulletin des indicateurs hebdomadaires. Au 27 août 2021, l'encours des avoirs officiels de réserve de Bank Al-Maghrib s'est établi à 312,6 milliards de dirhams (MMDH), en progression de 3,9% d'une semaine à l'autre, suite principalement à la nouvelle allocation de droits de tirage spéciaux (DTS) par le Fonds monétaire international (FMI), précise la Banque centrale qui note qu'en glissement annuel, cet encours s'est accru de 5,7%.

• Le Parlement arabe participe à l'observation des élections au Maroc. Une délégation du Parlement arabe participera à l'observation et au suivi des élections communales, régionales et législatives, qui se tiendront le 8 septembre au Maroc. Pour assurer le suivi de ces élections, le président du Parlement, Adel bin Abdul Rahman Al-Asumi, a formé une délégation officielle qui sera conduite par Hassan bin Ali Al-Madhani, vice-président du Parlement arabe, et comprend des membres de six pays arabes, a indiqué l’institution dans un communiqué publié lundi.

Rissalat Al Oumma

• Lancement de la 7ème édition du Grand Prix Mondial Hassan II de l’Eau. Le Maroc et le Conseil mondial de l'Eau lancent la 7ème édition du Grand Prix mondial Hassan II de l’Eau, l’une des plus prestigieuses distinctions internationales dans le secteur de l’eau, a annoncé le ministère de l'Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau. Dans un communiqué, le ministère a indiqué que ce prix organisé sous le thème général "Coopération et solidarité dans les domaines de la gestion et du développement des ressources en eau", récompensera les projets, les œuvres et les initiatives qui s’inscrivent dans le cadre du thème spécifique "la sécurité de l’eau dans les territoires pour le développement durable et la sécurité alimentaire".

• Consommation de pétrole : le Maroc sixième en Afrique. Le Maroc est le sixième plus gros consommateur de pétrole du continent africain, selon un classement de l’institution américaine “Global Fire Power” dans son édition de 2021. Le Royaume s'est classé neuvième dans la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord et 55e au niveau mondial. Le Maroc consomme environ 206 000 barils par jour, selon les données de cette institution.

Assahra Al Maghribia

• Le PCNS lance son programme de recherche 2021-2023. Le Policy Center for the New South (PCNS), think tank marocain indépendant, a annoncé le lancement de son programme de recherche triennal qui porte sur la période 2021-2023. L'expertise du Policy Center en matière d'économie et de relations internationales se déploiera sur sept grandes thématiques centrales pour l'avenir, dans la perspective d'accompagnement des politiques publiques qui fait la marque de fabrique du think tank, indique le PCNS dans un communiqué.

• Conférence arabe du travail: Présentation de l'expérience marocaine en matière de lutte contre la pandémie du Coronavirus. L'expérience marocaine en matière de lutte contre les répercussions de la pandémie du Covid-19 a été mise en exergue, lundi au Caire, en marge de la 47ème session de la Conférence arabe du travail. Intervenant à cette occasion, le Secrétaire Général du Ministère du Travail et de l'Insertion professionnelle, Noureddine Benkhalil, a exposé l'expérience marocaine dans ce domaine, passant en revue les différents chantiers, initiatives et programmes à dimension solidaire, lancés par le Royaume en exécution des Hautes Orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Bayane Al Yaoum

• Voter, un droit et un devoir civique. A la veille des scrutins législatif, régional et local du 8 septembre, la question de la participation électorale revient avec force comme étant un défi majeur pour toute la classe politique, appelée à mobiliser les électeurs pour se ruer vers les urnes, à travers le renouvellement de ses offres politiques. Considérée comme l'une des manifestations les plus emblématiques d'une fracture de confiance entre citoyens et acteurs politiques, l'abstention touche notamment les jeunes.

• Une délégation de la Ligue arabes participe à l'observation des élections au Maroc. Une délégation de la Ligue des États arabes participera à l'observation des élections communales, régionales et législatives qui se tiendront le 8 septembre au Maroc. Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, a été chargé de former une délégation dirigée par le diplomate tunisien Mohamed Salah Ben Aissa, secrétaire général adjoint et chef du centre de la Ligue à Tunis, pour observer les élections prévues le 8 septembre 2021 au Royaume du Maroc, a indiqué l'organisation dimanche dans un communiqué.

Al Yaoum Al Maghribi

• Le CEV de Khénifra, un projet innovant au service de l'environnement et de l'économie verte. Le Centre d'enfouissement et de valorisation des déchets solides (CEV) de Khénifra fait partie d'une nouvelle génération de projets amis de l'environnement qui participent au développement de l’économie verte et de l’intégration socio-économique des professionnels du secteur du recyclage des déchets. Ce centre, situé au village Amehroq, dans la commune d’El Heri a pour objectif de prévenir et réduire la pollution occasionnée par les déchets ménagers et d'organiser leur collecte, leur transport, leur stockage et leur traitement d’une manière qui tienne compte de la dimension environnementale et qui permette la valorisation et le recyclage des déchets de façon rationnelle.

• Tinghir : l’INDH au service des coopératives féminines. L’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) œuvre, au niveau de la province de Tinghir, pour la promotion des coopératives féminines qui jouent un rôle important dans l’amélioration des revenus des femmes notamment dans le monde rural. Des efforts importants sont fournis pour améliorer le rendement des coopératives, renforcer leur contribution à la dynamique socio-économique locale et conforter leur rôle en matière d’encadrement et d’autonomisation économique des femmes.