Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Maroc. Revue de presse quotidienne du 15/09/2021

Publié le Mercredi 15 Septembre 2021 | MAP



Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale parue mercredi:


L'Economiste

Conservation foncière: un grand pas dans la dématérialisation. Dès aujourd'hui, l'Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC) franchira un nouveau palier d'évolution technologique, avec l'entrée en vigueur du dépôt électronique des dossiers notariaux. Les notaires n'ont plus le droit de déposer, physiquement, les actes à la conservation foncière. Et tout passera par la plateforme en ligne, à savoir le dépôt, le paiement ainsi que l'obtention des certificats de propriété. Pour rappel, l’ANCFCC a déployé progressivement un ensemble de services numérisés à l'attention des professionnels (notaires et ingénieurs géomètres topographes) et du grand public.

Nouveau gouvernement: les premières attentes des opérateurs. Comme à l’accoutumée, à chaque fois qu'un nouveau chef de gouvernement est chargé de former un gouvernement, les opérateurs économiques nourrissent des attentes. "En tant qu’association marocaine des exportateurs, nous comptons beaucoup sur la relance de l’économie et le soutien des exportateurs (…) Nous souhaitons que le prochain gouvernement puisse instaurer un climat de confiance avec les opérateurs économiques", a déclaré Hassan Sentissi, président de l’Asmex. Hamid Ben Rhrido, président de la Fédération des industries du cuir, espère, pour sa part, que “le RNI, vainqueur des dernières élections, sera attentif aux problématiques de notre secteur et contribue à l'accélération des chantiers structurels".

Aujourd’hui le Maroc

Le secteur immobilier au Maroc reprend sa dynamique. Au premier semestre 2021, la production globale des unités d’habitation affiche une hausse de 25,96% par rapport à la même période en 2020. Selon les statistiques du département de l’Habitat et de la Politique de la ville, 109.317 logements ont été construits à fin juin 2021 dont 58.292 unités économiques et sociales. Durant cette même période, on compte à 113.495 le nombre d’unités mises en chantier (dont 40.562 logements sociaux), enregistrant une croissance de 9,33% par rapport aux six premiers mois de l’année 2020.

Formation du gouvernement : Cinq partis déjà consultés. Un rythme soutenu pour les consultations du chef de gouvernement désigné Aziz Akhannouch avec les partis politiques. Après le PAM et l'Istiqlal, Akhannouch a rencontré le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, qui a déclaré que son parti «est toujours prêt à donner davantage pour faire aboutir le nouveau projet de développement du Royaume». Par la suite, Akhannouch a eu lundi des entretiens avec le secrétaire général du parti du Mouvement populaire (MP), Mohand Laenser. Cette entrevue a été pour lui une occasion d’avoir une idée précise sur le mode opératoire suivant lequel le chef de gouvernement désigné entend former son gouvernement. De son côté, le secrétaire général de l’Union constitutionnelle (UC), Mohamed Sajid, a affirmé, lundi à l’issue d’une rencontre avec Akhannouch, que son parti est disposé à apporter sa contribution en cette “étape décisive”.

L’Opinion

Gazoduc-Maghreb-Europe: le mix énergétique 2030 avec ou sans gaz algérien. La volonté des responsables algériens de ne pas renouveler le contrat lié au gazoduc Maghreb-Europe cache-t-elle un besoin de nuire aux intérêts du Royaume ou est-elle le symptôme d'une industrie gazière algérienne en perte de terrain ? Dans le cas de figure où la première hypothèse serait la plus valable, la décision des responsables algériens relève plus de l'auto-sabotage, car le gaz prélevé par le Maroc a en majeure partie été utilisé pour la production électrique. Sans cet apport, le Royaume, qui a longtemps investi dans la diversification des sources de production électrique, dispose d'une marge de manœuvre confortable et de solutions alternatives suffisantes pour s'accommoder de la nouvelle situation et de réussir les défis fixés par sa stratégie énergétique 2030. Suppression des droits d’importation sur le blé tendre. Le Maroc envisage de supprimer les droits d'importation sur le blé tendre à l'import à partir du 1er novembre, ont souligné lundi des négociants. Selon eux, le but escompté de cette mesure est « d'assurer un approvisionnement régulier sur le marché national et la stabilité des prix dans un contexte de prix élevés sur les marchés internationaux ». C'est depuis le 15 mai 2021 que les droits de douane à l'importation du blé tendre sont relevés à 135% pour assurer l'approvisionnement du marché suite à la flambée des prix au niveau mondial. Ce qui, selon les négociants, n'est pas suffisant pour répondre à la demande intérieure.

Al Bayane

Comicom ouvre une nouvelle succursale "Mahindra" à Kénitra. "Comicom", filiale du groupe Safari et importateur exclusif des véhicules Mahindra au Maroc, annonce l'ouverture, à partir du mardi 14 septembre, d'une nouvelle succursale Mahindra à Kénitra. Après Casablanca, Agadir et Marrakech, Comicom continue de développer le réseau de distribution de la célèbre marque automobile indienne Mahindra à travers tout le Royaume, indique l'entreprise dans un communiqué.

Déficit budgétaire de 43,4 MMDH à fin août. La situation des charges et ressources du Trésor à fin août 2021 fait ressortir un déficit budgétaire de 43,4 milliards de dirhams (MMDH), contre un déficit de 46,6 MMDH au titre de la même période de 2020, selon le ministère de l'Économie, des Finances et de la Réforme de l'administration. Cette situation devrait être analysée en tenant compte d'un effet de base lié à l’impact sur les recettes fiscales de l'arrêt brutal de l’activité en 2020, notamment durant la période du confinement et d'un excédent de 9 MMDH à fin août 2020 du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie Covid-19 recouvrant des ressources mobilisées de 33,7 MMDH et des dépenses de 24,7 MMDH, souligne le ministère.

Libération

Journée internationale de la démocratie: le modèle marocain, un cas d'école à l'aune des élections du 8 septembre. Le scrutin du 8 septembre dernier au cours duquel les Marocains ont élu en une seule journée leurs représentants à la Chambre des représentants, dans les régions et les communes est, en toutes lettres, un cas d'école en matière de pratique démocratique de par les acquis et les enseignements qui en découlent. La démocratie est, de ce fait, célébrée deux fois la même année au Maroc: le jour du triple scrutin et le 15 septembre, "Journée internationale de la démocratie", qui correspond à l'adoption par les Nations Unies, en septembre 1997, de la Déclaration universelle sur la démocratie.

Crise libyenne: Bourita souligne la nécessité de bâtir sur les progrès réalisés pour réussir les élections de décembre. Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, a souligné lundi la nécessité de bâtir sur les progrès réalisés dans plusieurs volets du dossier libyen afin de faire aboutir les prochaines élections du 24 décembre. "Il faut bâtir sur les progrès réalisés sur les plans militaire, institutionnel et politique afin de réussir ces échéances électorales", a affirmé M. Bourita lors d'un point de presse conjoint à l'issue de ses entretiens avec Jan Kubis, envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Libye et chef de la Mission d'appui des Nations unies en Libye (Manul).

Le Matin

Développement local : don japonais au profit de deux associations marocaines. Le gouvernement japonais a fait don, mardi à Rabat, d’un montant de plus de 1,2 million de dirhams au profit de deux associations marocaines pour les aider à financer des projets de développement local. Signés par l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon au Maroc, Shinozuka Takashi, et les représentants des deux associations relevant des provinces d’Errachidia et de Taroudant, les contrats de don d’Aide non remboursable du gouvernement japonais interviennent dans le cadre du programme : «Assistance aux micro-projets locaux contribuant à la sécurité humaine» (APL) mis en œuvre dans plusieurs régions du Royaume.

Covid-19: Les cas positifs poursuivent leur baisse. Le bilan bimensuel du ministère de la Santé fait état d’une importante baisse des cas positifs durant les deux dernières semaines, passant de 42.424 cas hebdomadaires enregistrés fin août à 20.562 cas la semaine dernière, soit une baisse de 52%. «L’étude des indicateurs relatifs au suivi de la situation épidémiologique, du 31 août au 13 septembre, montre que la tendance baissière se poursuit depuis cinq semaines en ce qui concerne les cas positifs de Covid-19», a déclaré le chef de la division des maladies transmissibles au ministère, Abdelkrim Meziane Bellefquih.

Maroc le Jour

Gouvernement espagnol : "Il existe actuellement une grande opportunité pour redéfinir les relations avec le Maroc". Le gouvernement espagnol a mis en avant l'existence d’une "grande opportunité" de redéfinir les relations avec le Maroc suite au discours adressé par SM le Roi Mohammed VI à la Nation, à l'occasion du 68ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple. Dans une réponse écrite à une question du groupe parlementaire de Vox, publiée mardi, le gouvernement a fait valoir qu'"il existe actuellement une grande opportunité de redéfinir les relations bilatérales et les piliers sur lesquels elles sont basées".

Semaine de l’innovation IWA 2021: Participation historique des enfants et des jeunes. La semaine de l’Innovation en Afrique IWA 2021, organisée par OFEED Maroc en ligne du 8 au 12 septembre, a connu un taux de participation "historique" des enfants créatifs, élèves et jeunes inventeurs. Parmi les grandes nouveautés de cette édition figure l’organisation d’une exposition virtuelle d’art pour partager les créations artistiques (dessins et maquettes), réalisées par des enfants âgés de 3 à 6 ans, a indiqué l'association OFEED dans un communiqué.

Al Massae

Les fonds de la campagne électorale à la loupe de la Cour des comptes. La Cour des Comptes a alerté les partis politiques sur la production des comptes des campagnes électorales auprès de la Cour des comptes dans le cadre du scrutin du 8 septembre 2021. La Cour des comptes, qui a la mission de vérification de la régularité des dépenses des opérations électorales, a rappelé dans un communiqué aux mandataires des listes de candidature ou candidats, qui ont l’obligation de rendre des comptes de leurs campagnes électorales (état des sources de financement, inventaire des dépenses électorales et annexes), le dépôt de leurs comptes auprès de la Cour dans un délai de 60 jours, à compter de la date de l’annonce officielle des résultats définitifs du scrutin du 8 septembre 2021.

Assahra Al Maghribia

Le ministère de la Santé dément la prise de nouvelles mesures après l'amélioration de la situation épidémiologique. Le ministère de la Santé a démenti, mardi, la teneur d'un faux communiqué diffusé sur les réseaux sociaux et les groupes fermés de conversations, attribuant à ce département et aux ministères de l'Intérieur et de l'Industrie, du Commerce et de l'Économie verte et numérique la prise d'un ensemble de mesures suite à l'enregistrement d'une amélioration des indicateurs de la situation épidémiologique. Les décisions prises sont annoncées et publiées par les canaux de communication officiels, ainsi que par les médias publics, a affirmé le ministère dans un communiqué, mettant en garde contre ce genre de rumeurs malveillantes.

Al Yaoum Al Maghribi

Errachidia: démantèlement d'une cellule terroriste affiliée à "Daech" composée de trois extrémistes (BCIJ). Le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) a démantelé, mardi matin, en étroite collaboration avec les services de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), une cellule terroriste affiliée à l'organisation dite "Etat Islamique" (EI) et composée de trois extrémistes âgés de 21, 27 et 37 ans qui s’activaient dans la ville d'Errachidia. Cette cellule terroriste a été démantelée dans le sillage des efforts déployés par les services de sûreté pour neutraliser les dangers et les menaces terroristes et empêcher les organisations extrémistes d'atteindre la phase d'exécution matérielle de leurs stratagèmes et projets qui touchent à la sûreté et à la sécurité de la nation et des citoyens, indique un communiqué du BCIJ.

Al Ahdath Al Maghribia

La prison locale de Tétouan-2 dément les "mensonges" d'un journal ibérique sur la situation de détenus espagnols. La direction de la prison locale de Tétouan-2 a démenti, mardi, les "allégations et mensonges" publiés dans un journal ibérique concernant la "situation pitoyable des détenus espagnols" dans ce pénitencier, "la non-libération de nombre d'entre eux malgré l'expiration de leurs peines", ainsi que leur "malnutrition et l'absence de lits" pour ces pensionnaires. Dans une mise au point, l'établissement pénitentiaire affirme que "les détenus espagnols jouissent des mêmes droits que les autres pensionnaires qui disposent de lits et de suffisamment de couvertures fournies par la direction de la prison, et par les membres de la représentation diplomatique de leur pays".

Al Alam

Des hommes d’affaires polonais prospectent les opportunités d’investissement à Laâyoune. Une importante délégation d’hommes d’affaires polonais a entamé lundi une mission économique à Laâyoune pour prospecter les opportunités d’investissement dans les provinces du Sud du Royaume. Organisée par l'ambassade du Maroc à Varsovie, en collaboration avec les Centres régionaux d'investissements (CRI) des provinces du sud, cette mission économique à Laâyoune et Dakhla, ces deux villes du Sahara marocain qui connaissent un essor économique important et offrent des atouts exceptionnels pour l’investissement étranger, vise à prospecter les opportunités d'affaires dans la région.

Al Ittihad Al Ichtiraki

Diaspora : Le Maroc pour une politique commune africaine. Le Maroc plaide pour l'harmonisation d’une politique commune africaine pour la diaspora, a indiqué le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita. "Si le Maroc plaide pour l’harmonisation d’une politique commune africaine pour la diaspora, c’est aussi parce qu’il a pris conscience du potentiel de richesse que peut représenter sa propre diaspora, avoisinant actuellement 15% de la population totale", a dit Bourita lors de la 2ème réunion virtuelle du Haut Comité de l’Agenda de la "Décennie des racines africaines et de la diaspora africaine", une initiative portée par le Togo.

Bayane Al Yaoum

En s'acharnant contre le Maroc, le régime algérien cherche à détourner l’attention de ses vrais problèmes internes (journal italien). En s’acharnant contre le Maroc, les autorités algériennes cherchent à détourner l’attention des vrais problèmes internes, a relevé le journal italien La Stampa, qui décrit un régime algérien sclérosé, sans stratégie politique adéquate pour développer le pays. En réalité, en s’en prenant au Maroc, l'Algérie tente de dissimuler les vrais problèmes qui continuent de plomber l'avenir des Algériens, et de détourner l’attention du Hirak qui continue de manifester dans la rue contre le régime pour les droits des Algériens, souligne l’auteure de l’article Karima Moual, dans un article commentant la décision des autorités algériennes de rompre de manière unilatérale les relations diplomatiques avec le Royaume.

Rissalat Al Oumma

Tanger Med: Saisie de plus de 52.000 euros non déclarés. Les éléments de la douane opérant au port Tanger Med ont saisi, lundi soir, plus de 52.000 euros en possession d'un Marocain résidant à l'étranger, qui tentait d'introduire cette somme sur le territoire national sans déclaration préalable. Lors d’une opération de contrôle routinière des passagers, les éléments de la douane opérant au port Tanger Med passagers ont soumis un Marocain résidant en Allemagne à une inspection minutieuse, qui a permis de mettre la main sur 52.400 euros, équivalent à 550.000 dirhams, que la personne concernée tentait de faire entrer sur le territoire national sans disposer d'une autorisation préalable auprès des institutions financières compétentes, a précisé une source douanière.