Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

MAP - le Lundi 20 Septembre 2021 à 10:47 |

Maroc. Revue de presse quotidienne du 20/09/2021


           

Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de lundi :


Le Matin :

• Le Maroc œuvre constamment pour « un dialogue constructif » en vue d'une paix juste et durable au Moyen-Orient. L’ambassadeur du Maroc à Mexico, Abdelfattah Lebbar, a souligné le soutien constant du Maroc en faveur d’un règlement pacifique du conflit palestino-israélien, à travers « un dialogue constructif visant à établir une paix juste et durable au Moyen-Orient ». Lebbar, qui intervenait lors d’un séminaire organisé par le Conseil Mexicain des Relations Internationales (COMEXI), a ajouté que la paix dans la région doit être fondée sur « la solution de deux États vivant côte à côte, leur permettant de vivre en sécurité, comme des voisins et des partenaires ». Le séminaire a été organisé par COMEXI, l’un des plus prestigieux think-tanks du pays, pour jeter la lumière sur les dernières avancées du processus de paix au Moyen-Orient à l’occasion du premier anniversaire des Accords d’Abraham, conclus entre Israël et plusieurs pays arabes, et à la lumière du rétablissement des relations entre le Maroc et l’Etat hébreu.

• La participation massive de la population des provinces du sud aux élections du 8 septembre, un message fort aux ennemis du Maroc. La participation massive de la population des Provinces du sud aux élections du 8 septembre est une preuve immuable de la marocanité du Sahara et un message "fort" adressé aux ennemis de l'intégrité territoriale du Maroc, a affirmé le professeur de droit international public en Jordanie, Omar Mahmoud Amar. La participation massive de la population des provinces du Sud à ce scrutin constitue un message fort, qui reflète le sentiment de fierté de cette population à servir sa société, à travers ses représentants dans les instances élues, a souligné l'expert jordanien dans une déclaration à la MAP. Il a ajouté que cette large participation à ces élections, ayant connu un succès sans précédent, incarne le sentiment de patriotisme, de responsabilité et de cohésion nationale, relevant que la participation de la population à la vie civile et politique est la belle expression du droit de citoyenneté.

L’Economiste :

• Le Maroc veut former plus de médecins. L’OMS recommande un minimum de 23 médecins pour 10.000 habitants. D'après l'OMS aussi, la densité du personnel de la santé représente un ratio de 7,1 médecins pour 10.000 habitants au Maroc. Une situation qui devrait changer incessamment, puisque le Royaume ambitionne d'atteindre 15 médecins pour 10.000 habitants en 2030 et 27 médecins pour 10.000 habitants en 2040. Étant donné également la recommandation de l'OMS pour l'évolution du “numerus clausus” des professions médicales et pharmaceutiques, le Maroc vise à passer de 3.000 places à 5.000 nouvelles places à l’horizon 2025. Techniquement, le secteur privé (selon la commission mixte chargée de la réforme du système des études médicales) devrait supporter le 1/3 du besoin en formation, soit la création de 2.000 nouvelles places.

• La création d’entreprises en hausse malgré la crise. 57.661 immatriculations au registre du commerce de janvier à fin juin 2021. Les derniers chiffres de l'Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) donnent du baume au cœur en ces temps de crise sanitaire. La création d'entreprises a ainsi réalisé une progression de 84% par rapport à la même période de 2020. Cette évolution positive est attribuée surtout aux créations de personnes morales avec une augmentation de 113%, selon l'OMPIC. La SARL à associé unique et la SARL sont très prisées par les créateurs d'entreprises: 99,5% des immatriculations enregistrées à l'OMPIC.

Aujourd’hui Le Maroc :

• La majorité gouvernementale commence à prendre forme. La semaine qui commence sera décisive pour la formation de la nouvelle équipe gouvernementale. En tout cas, la majorité commence petit à petit à prendre forme. Dans ce sens, les formations politiques arrivées respectivement deuxième et troisième lors des dernières élections ont reçu l’aval de leurs instances pour y prendre part. En effet, le conseil national du PAM a approuvé, vendredi, l’offre de participation au prochain Exécutif, présentée par le chef de gouvernement désigné, dans le cadre de ses consultations pour la formation de son cabinet. Même son de cloche chez les Istiqlaliens. Ainsi, le conseil national du PI a donné son aval, samedi, pour participer au prochain gouvernement. En outre, le RNI, le PAM et le PI ont décidé de coopérer et d’œuvrer ensemble pour former une majorité au sein des conseils élus dans lesquels ils sont représentés.

• Comment le digital a transformé la campagne électorale. Le digital a bien eu une forte présence dans la campagne électorale. C’est ce que révèle une étude de l’Observatoire des opinions publiques numériques qui s’est intéressé aux empreintes numériques des deux partis politiques ayant fait les plus fortes progressions dans les résultats des élections du 8 septembre 2021 par rapport à 2016, à savoir le RNI et le PI. Selon le premier constat de l’Observatoire, la campagne électorale officielle aura bien eu lieu sur Internet. L’autre constat dressé par l’Observatoire concerne le dynamisme des médias numériques qui auront été un peu plus actifs dans cette campagne officielle que les réseaux sociaux. Ils auront publié plus de 300 articles par jour pendant la campagne officielle. Il faut cependant remarquer, que sur leur page Facebook officielle, le RNI et le Parti de l’Istiqlal auront publié 630 «posts» en deux semaines, augmentant ainsi fortement l’exposition de leur programme électoral.

Maroc Le Jour :

• La coopération scientifique entre le Maroc et la Hongrie se renforce dans le domaine médical. Une délégation de l'Amicale marocaine d’Implantologie et d’Esthétique Dentaire (AMIED) a pris part, du 13 au 15 septembre à Budapest, à un colloque de formation organisé par l’«Institut Urban de régénération». Selon un communiqué de l’ambassade du Maroc à Budapest, cette participation s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération entre le Royaume et la Hongrie dans le domaine médical et scientifique. Cette formation a permis à la délégation marocaine, composée d’une trentaine de participants, de renforcer les capacités de ses membres et de s’imprégner du savoir-faire du célèbre professeur hongrois Istvan Urban et des dernières pratiques et expériences en matière d’implantation dentaire et des techniques de la régénération osseuse. Elle a constitué, explique la même source, une première étape pour le renforcement de la coopération entre l’AMIED et «l’Institut Urban de régénération».

• Université Abdelmalek Essaâdi: 10 nouvelles filières du Bachelor. Le ministère de l'Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique a donné son accord pour la création de 10 nouvelles filières dans le cadre du système Bachelor, au niveau des différents établissements d'enseignement supérieur relevant de l'Université Abdelmalek Essaâdi (UAE). L'Université a indiqué qu'après l'approbation, en février dernier, du cahier des normes pédagogiques relatif au Bachelor, par la Commission nationale de coordination de l'enseignement supérieur, elle a présenté un nombre important de demandes d'accréditation en avril dernier, notant que le ministère a donné son accord pour la création de dix nouvelles filières parmi celles proposées.

Al Bayane :

• Le potentiel des provinces du Sud permet de réaliser des investissements ouverts sur tout le marché africain. Le potentiel des provinces du Sud permet de réaliser des investissements polonais ouverts sur tout le marché africain, a affirmé le chef de la mission économique polonaise en visite au Maroc, Robert Jędrzejczyk. Dans une déclaration à la presse à l'issue d'une rencontre, vendredi à Rabat, des membres de la mission polonaise avec Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Jędrzejczyk a indiqué que leur visite dans les provinces du Sud "confirme la stratégie de motivation par le Maroc du développement de ces régions" et vient couronner "plusieurs mois de coopération avec l'ambassadeur du Royaume à Varsovie, M. Abderrahim Atmoun". "La mission avait pour objectif de sélectionner des entreprises polonaises de premier rang, innovantes et intéressées par les provinces du Sud", a-t-il ajouté.

• La participation de la femme dans les espaces publics est « une condition sine qua non » pour faire avancer la société. Le Maroc œuvre sans cesse en faveur de la promotion du rôle de la femme dans l'effort de développement et encourage sa participation dans les espaces publics qui est une "condition sine qua non" pour faire avancer la société vers davantage de prospérité, a affirmé l’ambassadeur du Maroc au Chili, Mme Kenza El Ghali. La diplomate marocaine, qui était l’invitée de la radio chilienne « ADN », principale radio d’information au Chili, a rappelé que les grandes avancées réalisées en faveur de la femme au Maroc découlent de la vision de SM le Roi Mohammed VI. C’est cette vision pionnière qui a conduit, entre autres, à la réforme de la Moudawana, à l’accession de la femme à la fonction de Adoul, à l’instauration de quota pour les femmes dans les fonctions électives, a souligné Mme El Ghali.

L’Opinion :

• Oriental : une campagne de recrutement de 300 jeunes diplômés pour le secteur aéronautique. L’Institut marocain des métiers de l’aéronautique (IMA) a lancé une campagne de sélection de 300 jeunes diplômés, dans la Région de l’Oriental, afin de répondre aux besoins de recrutement des industriels du secteur aéronautique à l’échelle nationale. Selon un communiqué du Centre régional d’investissement (CRI) de l’Oriental, cette campagne cible des diplômé(e)s, techniciens ou techniciens spécialisés, dans des filières bien spécifiques telles que l’ajustage, la fabrication mécanique, les matériaux composites, l’électromécanique, la construction métallique, la mécatronique, le traitement de surface ou encore la maintenance des machines-outils. Cette initiative intervient dans le sillage de la forte croissance que connaît le secteur de l'aéronautique depuis de nombreuses années au Maroc, relève le communiqué.

• Le 6è Festival international des écoles de cinéma de Tétouan, du 22 au 26 novembre. La ville de Tétouan abritera, du 22 au 26 novembre prochain, la 6ème édition du Festival international des écoles de cinéma de Tétouan (FIDEC). Organisé par l’association BIDAYYAT ARTCINE et la Faculté des lettres et des sciences humaines de Tétouan (Université Abdelmalek Essaâdi), avec le soutien du Centre cinématographique marocain, en partenariat avec plusieurs organismes marocains et étrangers, cet événement sera abrité par les belles et mythiques salles de cinéma de Tétouan, l'occasion de renouer avec la magie de l’Être et de célébrer le cinéma, l’art et la culture. L'équipe du Festival travaille depuis des mois sur une programmation exceptionnelle de films d’écoles, de masters class, de programmes thématiques, de conférences et un programme spécial "Éducation à l’image", précisent les organisateurs dans un communiqué conjoint.

Libération :

• La région Béni Mellal-Khénifra dotée de 65 centres de vaccination des élèves âgés de 12 à 17 ans. Le nombre des centres de vaccination dédiés aux élèves de la tranche d'âge 12-17 ans dans la région Béni Mellal-Khénifra a été porté à 65 centres, selon les données de l'Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF). Un total de 28 centres fixes de vaccination ont été aménagés au sein de plusieurs établissements d’enseignement couvrant les cinq provinces de la région Béni Mellal-Khénifra, au moment du lancement de l'opération de vaccination de cette tranche d'âge le 31 août dernier. Aujourd'hui, ce nombre a été porté à 65 centres en vue d'accélérer l'opération de vaccination de près de 220.000 élèves âgés entre 12-17 ans au niveau de la région Béni Mellal-Khénifra.

• L'IMA et la FNM renforcent leur partenariat par une nouvelle convention. L'Institut du monde arabe (IMA) et la Fondation nationale des musées du Maroc (FNM) ont signé, à Paris, une convention visant le renforcement de leur partenariat bilatéral et envisageant l'organisation conjointement d’importants événements artistiques au Maroc et en en France. La convention a été signée, au siège de l'Institut du monde arabe, par les présidents de la FNM Mehdi Qotbi et de l'IMA Jack Lang. A cette occasion, les deux responsables ont souligné l'importance de cette convention qui vient consacrer le statut du Maroc comme un pays avantgardiste dans les domaines culturel et artistique dans son entourage régional, mettant en avant la forte dynamique que SM le Roi Mohammed VI a insufflée à la vie culturelle dans le Royaume et la place de choix que le Souverain accorde à la promotion des arts et de la culture.

Al Massae

Le Parlement de l'Istiqlal approuve la participation du parti au nouveau gouvernement. Le Conseil national du parti de l’Istiqlal a donné son approbation pour la participation du parti de la balance au gouvernement qu’Aziz Akhanouch tente de former après le deuxième round de ses consultations qu’il entamera cette semaine. Ainsi les membres de ce conseil ont ainsi répondu favorablement à l'offre présentée par Akhanouch, en exprimant leur disposition à faire partie de la prochaine coalition. Le Conseil national du parti a mandaté Nizar Barka, accompagné des membres du comité exécutif, pour mener les négociations se rapportant au futur gouvernement.

La réforme fiscale, un dossier capital de la rentrée économique. La réforme fiscale, dont les contours ont été précisés à travers l'adoption de la loi-cadre 69-19, constitue l'un des dossiers capitaux de la rentrée économique qui se veut assez particulière cette année, du fait qu'elle coïncide avec la formation d'un nouveau gouvernement. Le passage à l'action est, dès lors, plus que nécessaire afin de renforcer davantage la dynamique de relance de l'économie nationale et ce, via des mesures fiscales concrètes qui incitent à un véritable investissement où l'entrepreneuriat, l'innovation et la croissance inclusive sont des pièces maîtresses.

Al Ahdath Al Maghribia

Nouvelles hausses des prix des carburants. Les sociétés de distribution des hydrocarbures ne se sont pas gênées pour augmenter encore les prix de l’essence super et du diesel à la mi-septembre. Jeudi dernier, le consommateur marocain s'est réveillé sous le choc d’importantes augmentations des prix des carburants dans différentes stations-services du Royaume, ce qui soulève des interrogations sur les raisons de ces hausses malgré une certaine stabilité des cours sur les marchés internationaux. Jamal Zrikem, président de la Fédération nationale des propriétaires, commerçants et gérants des stations-service au Maroc, a déclaré que les stations services étaient obligées de s'adapter aux nouvelles hausses imposées par les sociétés de distribution qui, à leur tour, ont attribué ces hausses à la montée des cours mondiaux.

Tanger Med: Saisie de sommes importantes en dirhams et en devises. Les éléments de la douane opérant au port Tanger Med ont saisi, samedi, des sommes importantes en dirhams et en devises, qu'un Marocain résidant à l’étranger tentait d’introduire sur le territoire national sans déclaration préalable. Les éléments de la douane chargés du contrôle des voyageurs à l'entrée du territoire ont ainsi saisi, lors d'un contrôle de routine, les sommes de 75.240 euros et 13.800 dirhams, que le mis en cause tentait d’introduire sur le territoire national sans une déclaration préalable auprès de l’Administration des Douanes et Impôts indirects, a-t-on appris de source douanière.

Al Alam

L'artisan doit être formé et accompagné pour devenir entrepreneur. L'accompagnement de l'artisan marocain vers l'entreprenariat requiert une formation et un encadrement adéquats ainsi qu'un accès facilité au marché, ont relevé les participants à un webinaire organisé récemment par l'Institut de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG). L'artisan est appelé à intégrer une dimension managériale pour endosser le statut d'entrepreneur et doit être encadré et formé pour devenir entrepreneur, voire un manager, ont-ils souligné lors de cette rencontre virtuelle tenue sous le thème "Et si l'artisan marocain devenait chef d'entreprise ?".

Finance durable: Bank of Africa distinguée par Global Finance Magazine. Bank of Africa (BOA) a remporté le prix "Outstanding Leadership in Sustainable Project Finance", pour la région Afrique, décerné par le prestigieux "Global Finance Magazine", dans le cadre des "Sustainable Finance Awards 2021". Ce prix vient couronner le leadership de BOA, porté par la vision de son président Othman Benjelloun, qui intègre les enjeux de développement durable comme levier de performance et de durabilité et contribue à l'atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD), indique la banque dans un communiqué.

Al Yaoum Al Maghribi

Le Conseil national du PAM approuve la participation du parti au prochain gouvernement. Le conseil national du PAM a approuvé, vendredi, l’offre de participation au prochain gouvernement, présentée par le chef du gouvernement désigné, dans le cadre de ses consultations pour la formation de son cabinet. Les membres du conseil national du parti ont réaffirmé la nécessité d’une participation effective et réelle du PAM au prochain gouvernement, qui tient en compte son poids politique et son programme électoral réaliste et distingué, ayant constitué la base de l'engagement entre le parti et les électeurs, a indiqué la formation politique dans un communiqué publié à l’issu d’une session extraordinaire de son conseil national.

Etudes en Chine: Plus de 500 dossiers de bourses remis à des jeunes marocains. La Foreign Universities Scholarships and Admissions Assistant Agency (FUSAAA) a remis plus de 500 dossiers de bourses d'études en Chine au profit de jeunes marocains durant la session de septembre 2021, a souligné, samedi à Rabat, le directeur de l'Agence Mehdi El Ihsani. Depuis 2017, la FUSAAA ne cesse d'accompagner les étudiants marocains (bacheliers ou autres) désirant poursuivre leurs études en Chine et ce, grâce aux nombreux partenariats scellés avec des universités chinoises de renommée internationale, a indiqué El Ihsani, lors d'une cérémonie de remise des trois bourses d'études.

Assahra Al Maghribia

Anniversaire Accords d'Abraham: Blinken salue des avancées "qui ne cessent de croître". Le Secrétaire d'Etat américain, Antony Blinken a salué vendredi "l’approfondissement des relations diplomatiques" entre le Maroc, le Bahreïn, les Emirats Arabes Unis et Israël un an après la signature des Accords d’Abraham aux "bénéfices qui ne cessent de croître". "Aujourd'hui, un an après la signature des accords d'Abraham, leurs bénéfices ne cessent de croître. Nous assistons à l'approfondissement des relations diplomatiques. C'est une année de premières", s’est félicité Blinken à l’occasion d’une réunion virtuelle avec ses homologues de ces pays, dont le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita. Le chef de la diplomatie américaine a cité, à cet égard, la visite du ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, le mois dernier au Maroc, la première visite d’un ministre israélien au Royaume depuis 2003, notant que les deux pays ont récemment ouvert des bureaux de liaison.

Appel à la mise en place d'une loi-cadre pour le tourisme. Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a recommandé la mise en place d'une loi-cadre sur le tourisme afin de définir les rôles et les pouvoirs des différents acteurs concernés et d'adopter une fiscalité adaptée aux besoins des très petites, petites et moyennes entreprises touristiques. Dans son avis sur "Le tourisme comme levier de développement et d'intégration pour une nouvelle stratégie nationale du tourisme", qui vient d'être publié au Bulletin Officiel, a également recommandé de mettre en oeuvre la Charte marocaine du tourisme durable et d'établir des normes réglementaires répondant aux exigences de la concurrence avec les marchés étrangers, et qui soient conformes à celle du marché international en termes de durabilité, de convergence, de sécurité sanitaire et de qualité.

Al Ittihad Al Ichtiraki

Le Maroc réitère son engagement inébranlable en faveur de la paix régionale. Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, a réitéré l'engagement inébranlable du Royaume en faveur de la paix régionale, vendredi lors d’une conférence ministérielle organisée par le Département d’Etat américain pour commémorer le premier anniversaire des Accords d'Abraham. "Soyez assurés de l'engagement inébranlable et continu du Maroc à faire ce qu'il faut pour contribuer réellement à la paix régionale", a dit le ministre. Lors de cette rencontre, organisée en mode virtuel avec la participation du Secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, et des chefs de diplomatie des Emirats arabes unis, du Bahreïn et d'Israël, Bourita a salué "une opportunité de renouveler, ensemble, notre engagement en faveur de la paix".

La 6ème édition du Festival Jidar-Rabat Street Art, du 16 au 26 septembre. La 6ème édition du Festival Jidar-Rabat Street Art se tiendra du 16 au 26 septembre, à l'initiative de l'EAC-L’Boulvart (Education artistique et culturelle), avec la participation de 20 artistes issus du Maroc et d'ailleurs. Pendant dix jours, une flopée de street artistes, d’ici et d’ailleurs, viennent recueillir les intenses vibrations de la ville et de ses habitants pour les "mettre en mur", indique l'association dans son livret de programme. "A chaque nouvelle saison son lot de gigantisme, qui transforme Rabat en un centre d’art urbain à ciel ouvert", souligne-t-on. A cet effet, les récits dépistés puis enfermés dans le temps par les artistes mobilisé(e)s offrent à voir le monde moderne, alors que les fresques murales, colonne vertébrale de ce festival, rehaussent l’éclat des murs en élargissant les frontières de l’imaginaire local, relève le document.

Bayane Al Yaoum

Le gouvernement éthiopien et l'OCP scellent un accord pour l'implémentation d'un projet d'engrais à Dire Dawa. Le gouvernement éthiopien a signé un accord de développement conjoint avec le groupe OCP en vue de l'implémentation d'un projet d'engrais à Dire Dawa en Ethiopie pour un investissement total pouvant atteindre 3,7 milliards de dollars, a annoncé le ministère éthiopien des Finances. L'accord a été conclu lors d'une visite effectuée par une délégation de haut niveau au Maroc, conduite par Ahmed Shide, ministre éthiopien des Finances, accompagné de responsables de l'"Ethiopian Chemical Industry Corporation" (CIC), de l'"Ethiopian Agricultural Businesses Corporation" (EABC) et de l'"Ethiopian Mineral, Petroleum and Biofuel Corporation" (EMPBC), précise le ministère.

Le Royaume va vers la vaccination des enfants non scolarisés et des sans-abri. Le Maroc s'apprête à étendre la campagne de vaccination contre l'épidémie de Coronavirus aux enfants non scolarisés, au moment où la vaccination des élèves se poursuit dans de bonnes conditions et avec succès. Jusqu’au samedi dernier, plus d'un million d'élèves parmi 3 millions âgés de 12 à 17 ans ont reçu la première dose. Selon des sources médiatiques, Moulay Saïd Afif, membre du comité scientifique et technique, a déclaré que la campagne de vaccination sera élargie aux enfants non scolarisés qui devraient rejoindre les centres de vaccination avec leurs parents. Elle inclura également les enfants des rues dont la vaccination sera assurée grâce à une coordination qui serait établie entre les pouvoirs publics et les associations actives dans ce domaine.

Rissalat Al Oumma

Les « grands électeurs » des collectivités territoriales voteront demain pour élire les membres des assemblées préfectorales et provinciales. La période de la campagne électorale pour l'élection des membres des conseils préfectoraux et provinciaux, qui doit avoir lieu mardi, s’achève aujourd'hui lundi à minuit. Plus de 30 000 conseillers communaux, élus lors du scrutin du 8 septembre 2021, se rendront aux urnes mardi pour élire les membres de ces conseils, alors que les présidents et adjoints de ces conseils seront élus dans les 10 jours qui suivront l'élection des membres. Il est à noter que les membres des conseils des préfectures et des provinces sont élus par un collège électoral formé des membres des conseils des communes relevant de la préfecture ou de la province concernée, au scrutin de liste à la représentation proportionnelle suivant la règle du plus fort reste.

PJD: un congrès extraordinaire bientôt. Le Conseil national du PJD a tenu, samedi par visioconférence, une session extraordinaire consacrée à l'examen d'un rapport du secrétaire général démissionnaire du parti sur l'évaluation globale des échéances électorales du 08 septembre et la préparation du prochain congrès extraordinaire. Le Conseil national du parti de la lampe a ainsi élu Jamai Al Mouatassim, membre du Secrétariat général démissionnaire, à la tête du comité préparatoire de ce congrès. Le Comité préparatoire se compose de trois autres membres du Secrétariat général du Parti, qui sont Abdelhaq El Arabi, Nabil Sheikhi et Abdelaziz Al Ammari.