Maroc. Revue de presse quotidienne du 22/09/2021

Publié le Mercredi 22 Septembre 2021 à 10:07 | MAP


Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale parue mercredi:


Le Matin

Elections du 8 septembre: La République de Corée salue un exploit pour le Maroc et pour toute la région. L’ambassadeur de la République de Corée au Maroc, Keeyong Chung, a salué l’organisation réussie par le Maroc des élections générales du 8 septembre, y voyant un exploit aussi bien pour le Royaume que pour toute la région. "Ce n’est pas tâche facile pour un pays d'organiser des élections dans le contexte dévastateur de la Covid-19 mais nous avons été tous témoins que le Maroc a achevé avec succès son processus démocratique", a-t-il déclaré à M24, la chaîne d'information en continu de la MAP, à l’issue de son entrevue avec le Directeur Général de l'Agence Marocaine de Presse (MAP), Khalil Hachimi Idrissi. "Il s’agit là d’un grand exploit non seulement pour le Maroc mais la région dans son ensemble", s'est réjoui le diplomate.

Parlement : Une avancée en trompe-l’œil de la représentativité féminine. La parité au niveau des instances élues, et notamment au sein de la Chambre des représentants, ne sera pas atteinte de sitôt. Du moins pas au cours de la législature 2021-2026. Avec un taux de représentativité de 24% au sein de la première Chambre, la femme marocaine a réalisé une petite avancée, mais le plafond de verre est loin d’être brisé. Sur les 95 femmes élues à la Chambre des représentants, 5 seulement l’ont été en dehors des listes régionales consacrées aux femmes.

L’Économiste :

• Chambre des conseillers: Le dépôt de candidatures ce vendredi. Après les élections législatives et locales, le scrutin relatif à la Chambre des conseillers est prévu pour le 5 octobre prochain. Le ministère de l’Intérieur a annoncé que le dépôt des candidatures est programmé entre le vendredi 24 et le lundi 27 septembre. Les candidats concernés sont issus des conseils de communes de préfectures, de provinces et de régions, en plus des membres des chambres professionnelles, des centrales syndicales et de l'organisation des employeurs. La campagne électorale pour ce scrutin devra démarrer le 28 septembre prochain et prendra fin le 4 octobre à minuit.

• Afrique : Trois universités marocaines dans le top 10 de Multirank. Le classement Multirank 2021 des universités à l'échelle mondiale vient de tomber. Trois universités marocaines dans le top 10 des universités africaines. Ainsi, les universités classées au Maroc sont respectivement l'Université Al Akhawayn (au 1er rang), suivie de l'Université Euromed de Fès, puis l'Université Mohammed V. Par ailleurs, l'université Euromed de Fès est classée 25e au monde concernant la “student mobility”.

Maroc Le Jour :

L'engagement du Maroc en faveur de la paix réaffirmé à Addis-Abeba. Le fort engagement du Maroc en faveur de la paix a été réaffirmé, à Addis-Abeba, lors de la commémoration de la Journée internationale de la Paix par le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine (UA). Dans ce sens, l’ambassadeur Représentant du Royaume auprès de l’UA et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, qui intervenait lors de la 1033ème réunion (séance publique) organisée par le CPS de l’Union et consacrée à la commémoration de cette Journée internationale et à la communication sur la 2ème édition de la Biennale de Luanda Forum Panafricain pour la Culture de la Paix, a mis en avant l’action inlassable du Royaume sur les plans national et international. A cet égard, a souligné le diplomate, le Maroc a agi au niveau national à travers une coexistence religieuse et culturelle garantie par les dispositions de la Constitution de 2011, une politique nationale d'immigration et d'asile basée sur les concepts de tolérance et d'intégration, faisant du Royaume une terre d'accueil de nombreux migrants africains mais également en provenance d'Europe, d'Asie et du Moyen-Orient.

Aéroport de Tanger : hausse du trafic international. L'aéroport Tanger Ibn Battouta a accueilli, du 15 juin au 31 août 2021, quelque 372.617 passagers, à travers 3.447 vols internationaux, selon l'Office national des aéroports (ONDA). Un total de 142.609 voyageurs ont transité par l'aéroport international de Tanger en juillet dernier, via 1.322 vols, tandis que 184.041 passagers ont utilisé l'aéroport au cours du mois d'août, à travers 1.544 vols, a souligné l'ONDA dans un communiqué. Concernant la connectivité, l'aéroport Tanger Ibn Battouta s'est classé quatrième au niveau national avec 28 liaisons aériennes, après les aéroports Mohammed V de Casablanca (75 liaisons), Ménara de Marrakech (58 liaisons) et Fès Saiss (34 liaisons).

Aujourd'hui le Maroc

LafargeHolcim : L’usine d’Agadir sera opérationnelle avant la fin de l’année 2021. La nouvelle usine d’AgadirSouss de LafargeHolcim Maroc qui représente un investissement de 3 milliards de dirhams sera opérationnelle avant la fin de l’année 2021. Cette cimenterie, équipée des dernières technologies, notamment en matière de protection environnementale, bénéficiera d’une plateforme de valorisation de déchets ménagers suite à la signature en 2021 d’une convention avec les autorités et les parties prenantes locales, en ligne avec les engagements de développement durable de LafargeHolcim Maroc. Elle pourra produire 1,6 million de tonnes de ciment par an, afin d’accompagner le développement des provinces du Sud et de la région Souss-Massa. Surplus de devises sur le marché financier. Alors qu’au début de la pandémie, le Maroc cherchait à solidifier ses stocks de devise, celle-ci semble dépasser largement la demande. Le décor a ainsi radicalement changé au point que Bank Al-Maghrib (BAM) est actuellement contraint d’intervenir. En effet, la banque centrale annonce l’organisation depuis le début de cette semaine des adjudications d’achat de devises. Les responsables n’y vont pas par quatre chemins. Le but de l’opération est d’absorber les excédents actuels et d’assurer ainsi le bon fonctionnement du marché de change. Depuis quelques mois, le Maroc avait pu mobiliser grâce à des accords bilatéraux et multilatéraux des montants importants de devises.

Al Bayane :

Le DG de la MAP s'entretient avec l'ambassadeur de la République de Corée au Maroc. Le Directeur Général de l'Agence Marocaine de Presse (MAP), Khalil Hachimi Idrissi, s’est entretenu, au siège de l'Agence à Rabat, avec l'ambassadeur de la République de Corée au Maroc, Keeyong Chung. La rencontre a été l'occasion d'examiner plusieurs questions d'ordre national, international et bilatéral, ainsi que les pistes à même de développer les relations dans divers domaines, notamment celui des médias, l'objectif étant de permettre aux deux peuples de mieux se connaître. L'entrevue a également porté sur l’histoire commune du Maroc et de la République de Corée et sur les moyens de développer les relations de coopération entre la MAP et l'Agence de presse coréenne (Yonhap). Dans une déclaration à M24, la chaîne d'information en continu de la MAP, Chung a relevé que cette rencontre a été l’occasion de mettre en avant l’histoire commune des deux pays, rappelant dans ce sens que le Maroc a été le premier pays d’Afrique avec lequel la République de Corée a établi des relations diplomatiques en 1962.

Camps de Tindouf: Un député italien s'indigne contre le détournement de l’aide humanitaire destinée aux populations séquestrées. Le député italien Mattia Fantinati s’est indigné contre l’affaire du détournement de l’aide humanitaire destinée aux populations séquestrées dans les camps de Tindouf. Interpellant, dans une question parlementaire, le ministre italien des affaires étrangères, le député a évoqué des accusations de fraude dans la gestion de l’aide internationale destinée aux populations séquestrées dans les camps de Tindouf, en Algérie, relevant que le "polisario" gère et bénéficie de divers fonds issus de la coopération internationale. Le député italien a, en outre, averti que la situation humanitaire dans les camps de Tindouf pourrait faciliter l’infiltration de groupes jihadistes actifs dans la région.

L’Opinion :

• Safi : La 2è édition du FICLS du 17 au 23 décembre. La 2éme édition du Festival international cinéma et littérature de Safi (FICLS), qui a pour vocation d'unir deux modes d'expression artistique (cinéma et littérature), se tiendra du 17 au 23 décembre prochain, annoncent lundi les organisateurs. Présidé par l'actrice et productrice française Mylène Demongeot, le jury officiel des compétitions (longs et courts métrages) sera composé du réalisateur et producteur français Jean-François Davy, l'écrivain franco-algérien Yasmina Khadra, la réalisatrice marocaine Khaoula Benomar Sebbahi et du réalisateur et chorégraphe marocain Lahcen Zinoun, selon le livret de présentation de cette édition.

• Les eaux distribuées à Ouezzane répondent à toutes les normes de qualité en vigueur. Les eaux distribuées dans la ville d'Ouezzane répondent à toutes les normes de qualité en vigueur à l'échelle nationale, a affirmé, lundi, l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) - Branche Eau. Dans un communiqué publié en réaction aux informations véhiculées, le 17 septembre, par certaines plateformes des réseaux sociaux concernant la qualité des eaux distribuées à Ouezzane, le directeur régional de l'ONEE -Branche Eau- de la région du Nord a souligné que "les eaux distribuées dans la ville d'Ouezzane répondent à toutes les normes de qualité en vigueur au niveau national, émanant des recommandations de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS)".

Libération :

• En reconnaissant la rasd, le pouvoir en place à Lima « pousse le Pérou à devenir un pays paria ». En reconnaissant la rasd, une entité qui n'existe nulle part, "la présidence pousse le Pérou à devenir un pays paria et lui porte préjudice sur la scène mondiale », estime l'analyste international Ricardo Sánchez Serra dans une interview accordée récemment au site d’information péruvien La Abeja. Sánchez Serra, qui est également vice-président de la Fédération des journalistes du Pérou, a inscrit la décision péruvienne dans le cadre d’un « déchaînement dû au radicalisme idéologique marxiste du président Pedro Castillo et de son parti 'Pérou Libre' ». La décision péruvienne de renouer avec une république chimérique « cherche à compliquer les relations avec le Maroc, un pays ami qui ouvre les portes du monde arabe et de l'Afrique », a ajouté Sánchez Serra.

• Aéroport Dakhla: Plus de 2.200 passagers internationaux entre le 15 juin et le 31 août. L'aéroport de Dakhla a accueilli, du 15 juin au 31 août 2021, quelque 2.229 passagers, à travers 28 vols internationaux, selon l'Office national des aéroports (ONDA). Un total de 815 voyageurs ont transité via cette infrastructure aéroportuaire en juillet dernier, via 8 vols, tandis que 1.102 passagers ont utilisé l'aéroport au cours du mois d'août, à travers 14 vols, a souligné l'ONDA dans un communiqué. Les aéroports du Maroc ont enregistré, durant la même période, un volume de trafic commercial international de 3.560.526 passagers, accueillis à travers 31.202 vols internationaux.

Al Yaoum Al Maghribi :

Ouverture d'une enquête judiciaire approfondie sur les circonstances du décès du dénommé Abdelouaheb Belfquih. Le Procureur général du Roi près la Cour d'appel de Guelmim a annoncé mardi l'ouverture d'une enquête judiciaire approfondie pour mettre la lumière sur les circonstances et les causes du décès du dénommé Abdelouaheb Belfquih, qui a succombé à ses blessures par balle à son domicile, avec la réalisation d'une autopsie. Dans un communiqué rendu public, la même source indique que le ministère public a reçu une information des services de la police judiciaire compétente selon laquelle le dénommé Abdelouaheb Belfquih, blessé par balle à son domicile, a été évacué mardi matin par une ambulance de la protection civile vers l'hôpital de Guelmim, où il a subi une opération chirurgicale avant de rendre l'âme au service des soins intensifs.

Al Massae :

Le Maroc candidat à la présidence de la 6ème session de l'Assemblée des Nations unies pour l'environnement. Le Maroc se porte candidat pour représenter l'Afrique et présider la sixième session de l'Assemblée des Nations unies pour l'environnement, prévue en février 2022, a annoncé le ministre de l'Energie, des mines et de l'environnement, Aziz Rabbah. Un communiqué du ministère parvenu lundi à la MAP indique que cette annonce a été faite lors de la participation de Rabbah aux travaux de la Conférence Ministérielle Africaine sur l'Environnement (CMAE) qui s'est tenue virtuellement le 16 septembre sur le thème ''Assurer le bien-être et la durabilité des populations en Afrique''. Dans son intervention, le ministre a souligné que la candidature du Maroc s'inscrit dans le cadre de l'engagement du Royaume et ses contributions multiples et effectives dans les efforts régionaux et internationaux en faveur de la préservation de l'environnement et du développement durable, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI.

L'IPC en hausse de 0,8% en août 2021. L’indice des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 0,8% au cours du mois d’août 2021, comparé au même mois de l’année dernière, indique le Haut Commissariat au Plan (HCP). Cette variation résulte de la hausse de l’indice des produits non alimentaires de 2% et de la baisse de celui des produits alimentaires de 1%, précise le HCP dans une note sur l'indice des prix à la consommation du mois d'août. Pour les produits non alimentaires, les variations vont d’une baisse de 0,4% pour la "communication" à une hausse de 6,1% pour le "Transport".

Bayane Al Yaoum :

Pour une modernisation du cadre des relations commerciales et d'investissement UE-Maroc. Business Europe, la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) et EuroCham Maroc ont adopté, mardi, un «Pacte de modernisation du commerce et de l'investissement entre l'Union européenne (UE) et le Royaume du Maroc». Le document appelle à une modernisation du cadre des relations commerciales et d'investissement UE-Maroc, qui est attendue depuis longtemps et doit être capable de libérer le potentiel économique inexploité de ce partenariat afin de soutenir une reprise économique post-pandémique effective et durable. A cette occasion, Pierre Gattaz, Président de Business Europe, a souligné que «l'accord d'association UE-Maroc a été signé en 2000 : dès lors le monde a changé et il faut adapter notre accord aux réalités commerciales du 21ième siècle et aux besoins des entreprises dans des domaines importants comme l'économie digitale».

Rénovation des laboratoires de l'AIEA pour les applications nucléaires (ReNuAl+) : Remise au Maroc d’une plaque en tant que contributeur au projet. Le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Rafael Mariano Grossi, a organisé après la première session de la 65e Conférence Générale de l’AIEA, une cérémonie de remise de plaques aux pays ayant contribué au projet pour la rénovation des laboratoires de l’AIEA pour les applications nucléaires, dont le Maroc. Ont-été conviés à cette cérémonie, le président sortant de la 64e session de la Conférence Générale, l’ambassadeur représentant permanent du Royaume, Azzeddine Farhane, les ambassadeurs de la Belgique, d’Allemagne, de la Corée du Sud, du Ghana, de la Pologne, d’Israël et du Pakistan, dont les pays ont contribué financièrement à ce projet. Uniques dans le système des Nations Unies, les laboratoires des applications nucléaires à Seibersdorf effectuent des recherches sur des questions comme l’alimentation et l’agriculture, la santé humaine, le contrôle radiologique et l’évaluation de l’environnement, ainsi que l’utilisation d’instruments d’analyse nucléaires.

Al Ittihad Al Ichtiraki :

Genève : Appel à faire pression sur l'Algérie pour que cessent la répression et l’état de non-droit dans les camps de Tindouf. Le défenseur sahraoui des droits de l’homme et ex-détenu dans les geôles du polisario, Fadel Breika, a dénoncé lundi à Genève le climat de terreur, d'intimidation et de répression dans les camps des séparatistes du polisario à Tindouf, appelant la communauté internationale à faire pression sur l’Algérie pour qu'elle mette fin à l'état de non-droit dans lesdits camps. Intervenant lors d’un dialogue avec le Groupe de travail sur la détention arbitraire, dans le cadre de la 48ème session du Conseil des droits de l’homme, Breika a mis l’accent sur la responsabilité entière de l’Algérie dans les exactions graves, les enlèvements et les pratiques de torture auxquelles se livrent les milices armées du polisario, à l’encontre des opposants et des voix critiques de la direction des séparatistes dans les camps de Tindouf.

Elections du 8 septembre: la lettre de Hilale au Conseil de sécurité et au SG distribuée aux 193 Etats membres de l’ONU. Le Secrétariat général des Nations Unies vient de publier, en tant que document officiel du Conseil de Sécurité, dans les six langues de l’organisation, la lettre adressée le 10 septembre dernier, par l’ambassadeur Représentant permanent du Maroc, Omar Hilale, au Conseil de Sécurité et au Secrétaire général de l’ONU, portant sur le déroulement des élections générales le 8 septembre au Royaume, y compris au Sahara marocain. Ce document souligne que le taux de participation élevé des populations du Sahara marocain est «une nouvelle confirmation, par les urnes, de l’attachement indéfectible des citoyens des Provinces du Sud à leur marocanité ». Dans cette lettre, qui a été distribuée aux 193 États membres des Nations Unies, et désormais consignée dans les annales de l’ONU, l’ambassadeur Hilale a informé la communauté internationale «que le 08 septembre 2021 a été une journée historique pour le Maroc, marquée par la tenue, pour la première fois, d’élections générales -législatives, communales et régionales- sur l’ensemble du territoire national, y compris au Sahara marocain".

Assahraa Al Maghribiya :

Un député français salue le bon déroulement des élections du 8 septembre. Le député membre de la Commission permanente des affaires économiques au sein de l'Assemblée Nationale française Yves Hemedinger (LR) a salué le bon déroulement des élections du 8 septembre au Maroc organisées "dans la transparence et avec une campagne réussie des partis politiques en compétition malgré la situation difficile causée par la pandémie". Lors d’un échange avec le Consul général du Royaume à Strasbourg Driss El Kaissi, Hemedinger a indiqué que "le Maroc, sous la conduite sage et éclairée de SM le Roi Mohammed VI, continue de progresser dans son processus démocratique issu de la constitution de 2011 qui permet une véritable alternance par les urnes et une acceptation par toutes les parties des résultats des élections", indique un communiqué du consulat du Maroc à Strasbourg. "Les deux parties se sont félicitées, comme mentionné par la délégation des observateurs de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, de l'augmentation du taux participation de plus de 50%, soit sept points de plus par rapport aux législatives de 2016 et surtout de l'implication des jeunes dans ce triple scrutin", poursuit la même source.

Al Ahdath Al Maghribiya :

Le Maroc, un partenaire "très important" de l'UE. Le Maroc est un partenaire "très important" de l'Union européenne (UE), a affirmé lundi à Rabat le vice-président du groupe Parti populaire européen (PPE) au Parlement européen, Andrey Kovatchev. Dans une déclaration à la presse à l'issue d'entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, l’eurodéputé bulgare, également rapporteur pour le Maroc au sein des Commissions des Affaires étrangères et du Commerce international au Parlement européen, a dit attendre la formation du nouveau gouvernement au Maroc pour que les deux parties puissent poursuivre le renforcement des "bonnes" relations les liant dans tous les domaines, politiques, économiques, sécuritaires et du commerce.

Al Alam :

Collectivités territoriales: Excédent budgétaire de 452 MDH à fin janvier 2021. La situation des charges et ressources des collectivités territoriales dégage un excédent global de 452 millions de dirhams (MDH) à fin janvier 2021, contre un excédent de 24 MDH enregistré un an auparavant, selon la Trésorerie générale du Royaume (TGR). Cet excédent, qui tient compte d'un solde nul dégagé par les comptes spéciaux et les budgets annexes, est destiné à couvrir les dépenses engagées et devant être payées au cours des mois restant de l'année 2021, précise la TGR dans son récent bulletin mensuel de statistiques des finances locales. La TGR fait également état d'une hausse des recettes ordinaires de 33,9%, provenant de l'augmentation de 67,7% des impôts directs suite à la hausse de la taxe sur les terrains urbains non bâtis (+60 MDH), de la taxe professionnelle (+46 MDH), de la taxe de services communaux (+33 MDH) et de la taxe d'habitation (+8 MDH).

Rissalat Al Oumma :

Centre pour l'intégration en Méditerranée: Le Maroc élu à la présidence du comité de surveillance pour 2021-2024. Le Maroc a été élu à la présidence du Centre pour l'intégration en Méditerranée (CMI) pour la période 2021-2024, ont annoncé le ministère de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration et le Groupe de la Banque mondiale. "Dans le cadre de la réforme de gouvernance du Centre pour l'Intégration en Méditerranée (CMI) prévoyant désormais une présidence tournante parmi les pays membres du Centre, le Royaume du Maroc assure depuis le 1er juillet 2021 la présidence de ce centre stratégique pour la collaboration entre les pays du pourtour méditerranéen. Le mandat de cette présidence couvrira la période allant de 2021 à 2024", indiquent le ministère et la Banque mondiale dans un communiqué conjoint. Le Royaume devient ainsi le premier pays à présider ce centre régional, prenant le relais du Groupe de la Banque mondiale qui pilotait jusqu’ici les activités du CMI, fait savoir la même source.