Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

Maroc: le nouveau gouvernement doit être annoncé jeudi 7 octobre


Atlasinfo - le Mardi 5 Octobre 2021 à 14:24 |

           

L’annonce interviendrait la veille de l’ouverture de la session d’autonome du Parlement marocain, marquée par un grand discours du roi Mohammed VI.


Le Rassemblement national des indépendants (RNI) a été le grand gagnant des élections du 8 septembre 2021 avec 102 sièges, suivis du PAM avec 87 sièges et l’Istiqlal 81.
 
Selon l’article 47 de la Constitution, “Le Roi nomme le Chef du Gouvernement au sein du parti politique arrivé en tête des élections des membres de la Chambre des Représentants, et au vu de leurs résultats. Sur proposition du Chef du Gouvernement, Il nomme les membres du gouvernement. Le Roi peut, à Son initiative, et après consultation du Chef du Gouvernement, mettre fin aux fonctions d’un ou de plusieurs membres du gouvernement. Le Chef du Gouvernement peut demander au Roi de mettre fin aux fonctions d’un ou de plusieurs membres du gouvernement. Le Chef du Gouvernement peut demander au Roi de mettre fin aux fonctions d’un ou de plusieurs membres du gouvernement du fait de leur démission individuelle ou collective. A la suite de la démission du Chef du Gouvernement, le Roi met fin aux fonctions de l’ensemble du gouvernement. Le gouvernement démissionnaire expédie les affaires courantes jusqu’à la constitution du nouveau gouvernement”.

ce mardi, les grands électeurs vont élire les membres de la Chambre des Conseillers, ultime étape du processus électoral 2021 dans le Royaume.

Ce scrutin est à multiples défis et enjeux, eu égard aux larges prérogatives de la Chambre des Conseillers ainsi que de sa composition diversifiée, comprenant des représentants des conseils communaux et régionaux, des chambres professionnelles et des organisations syndicales, en plus des représentants du patronat et des salariés.
Conformément à la loi organique relative à la chambre des Conseillers, les 120 membres qui composent la Chambre des Conseillers seront élus selon les procédures et modalités suivantes: (72) membres représentant les collectivités territoriales, élus au niveau des régions du Royaume.

Vingt membres élus, dans chaque région, par un seul collège électoral composé de l’ensemble des élus des chambres professionnelles existant dans la région concernée, (8) membres élus, dans chaque région, par un collège électoral composé des élus des organisations professionnelles des employeurs les plus représentatives et 20 membres élus, au niveau national, par un collège électoral composé des représentants des salariés.

Les élections des membres de la Chambre des Conseillers, les deuxièmes depuis l’adoption de la Constitution de 2011, se déroulent au scrutin de liste, à la représentation proportionnelle selon la règle du plus fort reste, sans panachage ni vote préférentiel.

Elles se déroulent au scrutin uninominal à la majorité relative à un tour au cas où un seul conseiller est à élire dans le cadre d’un collège électoral.







Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss