Menu
              
MarocAfrik - Afrik21 | Publié ici le Mercredi 1 Juin 2022

Mauritanie : l'australien CWP va investir 40 milliards de dollars dans l'hydrogène vert d'ici 2030





Le gouvernement mauritanien a signé un accord-cadre avec CWP Global

  • couvrant le développement d'un méga projet d'hydrogène vert qui nécessitera un investissement de 40 milliards de dollars
  • appelé "AMAN".
  • Le projet vise à produire 1,7 million de tonnes par an d'hydrogène vert ou 10 millions de tonnes d'ammoniac vert à usage local et à l'exportation, et à générer 30 GW d'électricité.

 

Hydrogène et ses dérivés pour l'exportation
  • Ces installations seront construites dans les régions de Dakhlet Nouadhibou et Inchiri à l'ouest de la Mauritanie
  • "Il s'agit d'une prochaine étape importante après que les deux parties ont signé un protocole d'accord lors de la COP26 à Glasgow (Écosse) en novembre 2021", déclare le CWP.

 

Avec le projet Nour, Chariot va produire et exporter de l'hydrogène vert
  • Selon la société énergétique australienne, le projet débloquera une myriade d'opportunités locales découlant de la production d'énergie renouvelable durable à grande échelle, contribuera à l'accès à une énergie propre, à des ressources en eau propres et au développement de nouvelles industries vertes pour les communautés hôtes du projet.

 

Engagement envers le développement communautaire local
  • Une étude macroéconomique récente a estimé que le projet pourrait augmenter le PIB de la Mauritanie de 40 à 50 % d'ici 2030 et de 50 à 60 % à partir de 2035, avec une augmentation de l'emploi industriel de 23 % et une réduction du chômage national total de près d'un tiers. d'ici 2035
  • CWP prévoit des projets parallèles pour soutenir le développement des communautés locales
  • Le groupe australien promet de fournir 60 bus de transport à hydrogène à usage public

    {Afrik21 }






Facebook
Twitter
Mobile
Rss